Intrigue en cours

Le réveil

Vous vous réveillez dans un monde inconnu, vous regardez autour de vous ne reconnaissant rien, ni personne. Qui êtes-vous ? Vous ne vous en rappelez même plus. Il fait sombre, il fait froid et vous vous sentez affamé et assoiffé. Découvrez ce monde prison créé pour vous, Blackstone city.
Lire plus (2026) Lire plus (1942)

Nos membres à l'honneur

à adopter de toute urgence !

Petites annonces

30/11/2018 — Calendrier de l'avent venez ici pour y participer ...
24/10/2018 — Rp commun : Halloween en furie venez ici pour y participer ...
10/09/2018 — Atelier écriture venez ici pour y participer ...

Musique

©️linus pour Epicode
En bref


 

Partagez | 
 

 La renaissance d'une femme perdue

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Watson
Humain
Humain
Je suis en ville depuis le : 17/09/2018 J'ai aujourd'hui : 27 ans Je vis à : Forks Je suis un(e) : Humaine Mon passé en 1942 ? :
  • Malheureusement non, je ne me souviens pas !
Mon passé en 2026 ? :
  • Malheureusement non, je ne me souviens pas !
On me confond souvent avec : Laura Vandervoort Je dois mon avatar à : Laura Vandervoort et mon pseudo sur internet est : Adou
Mes messages sont aux nombres de : 38
Mes points sont aux nombres de : 383
DC/TC : Niklaus Mikaelson


Message() Sujet: La renaissance d'une femme perdue Mer 19 Sep - 13:29
La renaissance d'une femme perdue
«La question n'est pas de savoir qui je suis, mais où je suis.»

Kara ouvrit les yeux brusquement quand une douleur la réveilla en sursaut. Elle se redressa aussitôt, la respiration haletante. Elle ne savait pas où elle était. Elle ne se souvenait pas du nom de son ange gardien. Pourtant, elle se rappelait parfaitement le visage de celui-ci. Elle tenta de sortir un mot de sa bouche, mais rien ne se produisit. Elle était seule dans cette pièce plongée dans l’obscurité. Elle avait mal et horriblement froid. Se frottant le corps avec ses mains, elle descendit du lit dans lequel elle avait été transporté et alla se coller contre un radiateur. Cependant, il ne fonctionnait pas. Elle se plia alors en deux suite à une autre douleur intense qui la fit souffrir. Elle ne pouvait rester plus longtemps ici. L’homme dont le visage était rayonnant, l’avait lâchement abandonnée dans cette chambre miteuse qui lui rappelait la sienne. Claudiquant, elle se dirigea vers la petite table qui se trouvait non loin du radiateur et récupéra son sac. Puis, elle prit la direction de la porte d’entrée. Elle se fraya un chemin jusqu’au hall d’entrée.

Quand elle parvint à atteindre la porte du hall, la lumière éclatante du jour la fit plisser des yeux. Elle tomba sur le sol et tenta de se relever pour saisir la poignée. Avec la souffrance que ses côtes lui procuraient, il allait probablement être difficile pour la jeune femme de se rendre à l’hôpital du coin. Heureusement pour elle, elle avait déjà repéré l’endroit exact où était implanté l’hôpital général de Forks. Il se trouvait non loin de ce motel poussiéreux.

Pendant environs plus une heure, Kara claudiqua jusqu’à l’hôpital. A bout de force, elle trouva le courage de faire signe à deux personnes qui se trouvaient à l’extérieur du bâtiment. L’une des deux avaient les cheveux d’un blond resplendissant et la femme qui se trouvait à ses côtés, semblait toute aussi rayonnante.

- S’il vous plaît, disait-elle en se recroquevillant sur elle-même. J’ai besoin d’aide.

Elle tomba sur le sol, éprouvée par ses efforts. Sa visibilité baissa et des larmes lui coulèrent le long de son visage.

Plus tard, Kara se réveilla dans un espace beaucoup plus chaleureux et moins lugubre. Les murs d’un blanc éclatant lui donnèrent mal à la tête. Elle pouvait sentir que ses douleurs s’étaient peu à peu atténuées. Elle se redressa et vit à ses côtés, une femme dont elle n’avait jamais vu. Kara lui sourit machinalement et se souleva son drap pour venir toucher son ventre.
[/font]
acidbrain


Dernière édition par Kara Watson le Dim 11 Nov - 12:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire végétarien
Vampire végétarien
Je suis en ville depuis le : 06/12/2016 J'ai aujourd'hui : 123 ans mais j'en paraît seulement : vingt six Je vis à : Forks avec : le reste de la famille Je suis actuellement : mariée Je suis un(e) : vampire végétarienne Mon passé en 1942 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
Mon passé en 2026 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
On me confond souvent avec : Elizabeth Reaser Les gens savent que je suis : restauratrice de vieilles maisons Je dois mon avatar à : SA et mon pseudo sur internet est : big mama
Mes messages sont aux nombres de : 964
Mes points sont aux nombres de : 2589
DC/TC : Gwen/Marie/Mina

My story :
My relationships : ++++ Carlisle : amour de ma vie
Edward & Emmett & Jasper : mes garçons chéris
Alice & Rosalie : mes filles adorées
Bella : ma belle fille tant attendue
Nessie : ma petite fille
++ Ambre : Petite fille adoptive

-- Rhenna : un poil trop hautaine pour une chasseuse
--- Jane : Volturi qui aime torturer
RP en cours : Incompréhension & réconfort : Alice
Help me please : Carlisle
Réunion de famille : Cullen
What about us ? : Oly & Nessie
Voyage au bout du monde : Carlisle
La tendre mama

Message() Sujet: Re: La renaissance d'une femme perdue Sam 29 Sep - 15:11
La renaissance d'une femme perdue
feat. Kara
J'avais passé un moment avec Carlisle à l’hôpital. Il avait eu une pause et comme souvent j'étais allé lui rendre visite. Nous avions passé du temps à discuter de tout et de rien. Secret médicale oblige, ile me parlait rarement de ses patients, seulement lorsque un problème l'embêtait vraiment et il n'évoquait jamais de nom. Nous avions passé du temps à parler de Bella/Edward et des Volturis. Cette jeune femme avait rejoins notre famille il y a quelques mois maintenant et elle était devenus maman pour ne plus grand plaisir à tous les deux, mais avec elle était aussi arrivée la fureur des Volturi. ils avaient pri notre petite fille pour un enfant immortel et il avaient voulu la tuer et nous exterminer par la même occasion si nous ne nous soumettions pas; ce que nous aurions refusé de faire évidemment. Nous avions échappé à tout cela grâce à Alice. Mais depuis ce jour là, il était difficile à Carlisle ne pas repenser que sans son intervention son ami Aro serait devenu son pire ennemi en une fraction de seconde et que bon nombre d'entre nous et de nos proches seraient morts. Il cherchait donc un moyen de renouer le contact avec son ami, mais il ignorait comment s'y prendre et nous avions donc passé toute sa pause à y réfléchir.
J'étais sur le départ, à la porte, entrain de l'embrasser et de lui souhaiter une bonne après-midi, lorsque son regard se tourna vers une jeune femme l'air mal en point à quelques pas de nous. Elle nous appela au secours. Carlisle arrive rapidement jusqu'à elle et je le rejoins bien vite. Juste à temps pour la voir s'effondrer dans ses bras. Il l'accompagna jusqu'à l'intérieur et trouva un brancard où la déposer. Je ne pouvais plus partir ainsi. Pas que je sois véritablement curieuse, mais je ne supportais pas les gens qui souffraient et je pourrais peut-être l'aider si ce n'est pas qu'une question médicale bien sur. Elle fut prise en charge et Carlisle est venu me rassurer sur son état. Elle était enceinte, ça je l'avais remarqué, mais le bébé allait bien, elle par contre avait quelques blessures, mais rien d'irréparable. Il n'avait trouvé sur elle aucun papier, aucun numéro de téléphone à joindre en cas de pépin et je me proposais de rester avec elle jusqu'à son réveil pour qu'elle ne soit pas seule. Il faudrait quelqu'un à ses côté pour un réveil après un tel traumatisme. Elle ouvrir les yeux, plusieurs heures plus tard. Je lui fis mon plus chaleureux sourire, avant de lui expliquer où elle était et qui j'étais.

- Bonjour. Je m'appelle Esmée. Vous êtes à l'hôpital. Si vous vous sentez un peu dans le cirage c'est normal, ne vous inquiétez pas, ce sont les anti-douleur qui font effet.

Elle posa la main sur son ventre.

- Votre bébé va bien!

_________________


Dernière édition par Esmée Cullen le Mer 17 Oct - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Watson
Humain
Humain
Je suis en ville depuis le : 17/09/2018 J'ai aujourd'hui : 27 ans Je vis à : Forks Je suis un(e) : Humaine Mon passé en 1942 ? :
  • Malheureusement non, je ne me souviens pas !
Mon passé en 2026 ? :
  • Malheureusement non, je ne me souviens pas !
On me confond souvent avec : Laura Vandervoort Je dois mon avatar à : Laura Vandervoort et mon pseudo sur internet est : Adou
Mes messages sont aux nombres de : 38
Mes points sont aux nombres de : 383
DC/TC : Niklaus Mikaelson


Message() Sujet: Re: La renaissance d'une femme perdue Sam 6 Oct - 19:19
La renaissance d'une femme perdue
«La question n'est pas de savoir qui je suis, mais où je suis.»

Les mains toujours plaquées contre son petit ventre arrondi, Kara se sentit endolorie. Ses yeux plongèrent dans ceux de la femme qui se tenait à ses côtés. Elle écouta attentivement ses derniers mots qui la rassuraient. Son enfant allait bien, c’était le plus important. Pourtant, bien qu’elle fût soulagée du réconfort de la dénommée Esmée, Kara restait soucieuse quant à sa sécurité et à elle son enfant à naître. Kara ne sut exprimer toute sa gratitude envers la femme qui restait toujours à ses côtés. Elle se contenta seulement d’un simple « merci », bien qu’elle ne se souvienne de rien.

Quand elle se rendit compte que la certaine Esmée ne bougeait pas, n’écarquillant aucun sourcil, Kara se redressa sur son lit, mal à l’aise par cette situation. Elle se savait en sécurité, elle le savait, mais sentir la présence de cette femme aussi souriante que rayonnante, perturba quelque peu la jeune adolescente. Elle se râcla la gorge et commença une conversation pour briser ce silence malaisant.

- Je… Je ne sais pas comment je suis arrivée ici, commença t-elle, mais j’ai comme le sentiment que je vous dois la vie.

Elle sourit légèrement, puis demanda :

- Vous êtes venue pour me psychanalyser ou un truc du genre ?

Elle se sentit plus que gênée par cette situation. Jamais auparavant elle n’avait eu le besoin de consulter une psychologue, ou bien même de se rendre à une thérapie pour parler de sa vie.

- Je vous assure que je vais bien et que je ne suis pas une folle alliée ou peu importe ce que vous trouverez chez moi. Je suis tout à fait normal…

[/font]
acidbrain


Dernière édition par Kara Watson le Dim 11 Nov - 12:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire végétarien
Vampire végétarien
Je suis en ville depuis le : 06/12/2016 J'ai aujourd'hui : 123 ans mais j'en paraît seulement : vingt six Je vis à : Forks avec : le reste de la famille Je suis actuellement : mariée Je suis un(e) : vampire végétarienne Mon passé en 1942 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
Mon passé en 2026 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
On me confond souvent avec : Elizabeth Reaser Les gens savent que je suis : restauratrice de vieilles maisons Je dois mon avatar à : SA et mon pseudo sur internet est : big mama
Mes messages sont aux nombres de : 964
Mes points sont aux nombres de : 2589
DC/TC : Gwen/Marie/Mina

My story :
My relationships : ++++ Carlisle : amour de ma vie
Edward & Emmett & Jasper : mes garçons chéris
Alice & Rosalie : mes filles adorées
Bella : ma belle fille tant attendue
Nessie : ma petite fille
++ Ambre : Petite fille adoptive

-- Rhenna : un poil trop hautaine pour une chasseuse
--- Jane : Volturi qui aime torturer
RP en cours : Incompréhension & réconfort : Alice
Help me please : Carlisle
Réunion de famille : Cullen
What about us ? : Oly & Nessie
Voyage au bout du monde : Carlisle
La tendre mama

Message() Sujet: Re: La renaissance d'une femme perdue Mar 6 Nov - 12:07
La renaissance d'une femme perdue
feat. Kara
Je suis debout, comme une "fichue" statut de sel , dirait Jacob. La position debout ne me dérangeait absolument pas. La jeune femme me remercia, je supposais pour l'avoir aidé, mais en réalité je n'avais rien fait, excepté la ramenait à l'intérieur lorsqu'elle était tombée. Carlisle et son équipe avait fiat tout le reste. Elle me devait la vie, carrément! Ola non! J'avais deux/trois choses à lui expliquer je crois.


- Non la vie, vous la devez à votre courage. Vous avez marché jusqu'à l’hôpital durant je ne sais combien de temps. C'est vous qui avez fait le plus gros du travail. Et ensuite les médecins de cet hôpital vous ont soigné. Je ne suis pour rien la dedans.

Elle me demande ensuite si je suis venue là en tant que psy. Je lui fais non de la tête. Elle poursuit en me disant qu'elle n'est pas folle. Je me permets une main sur la sienne pour tenter de l'apaiser, alors qu'elle s'agite.

- Non, non. loin de moi cette idée! J'étais simplement là à votre arrivée et je me suis dit que vous pourriez avoir envie de parler, ou simplement d'un peu de compagnie pour ne pas vous retrouver seule ici dans cet hôpital.

Je sers un peu plus fort ma prise sur sa main, pour montrer que j'étais là, que je ne partirais que si elle me le demandait pas.

- Comment vous appelez vous ?

Autant commencer simple. Par des banalités. Nous évoquerons ce qui l'a amené ici, uniquement par la suite, si elle le souhaite, je ne suis pas là pour lui forcer la main.


@Kara Watson
COMPTE POUR LES RG NIVEAU 1

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Watson
Humain
Humain
Je suis en ville depuis le : 17/09/2018 J'ai aujourd'hui : 27 ans Je vis à : Forks Je suis un(e) : Humaine Mon passé en 1942 ? :
  • Malheureusement non, je ne me souviens pas !
Mon passé en 2026 ? :
  • Malheureusement non, je ne me souviens pas !
On me confond souvent avec : Laura Vandervoort Je dois mon avatar à : Laura Vandervoort et mon pseudo sur internet est : Adou
Mes messages sont aux nombres de : 38
Mes points sont aux nombres de : 383
DC/TC : Niklaus Mikaelson


Message() Sujet: Re: La renaissance d'une femme perdue Mar 6 Nov - 15:11
La renaissance d'une femme perdue
«La question n'est pas de savoir qui je suis, mais où je suis.»

Kara se sentit beaucoup plus à l’aise au fur et à mesure que la femme lui parlait de sa voix douce et agréable. Elle n’était pas la personne dont elle pensait et cela l’assura aisément. Elle l’écouta lui expliquer les détails de son admission dans sa chambre et du courage dont elle avait dû faire preuve en se rendant à l’hôpital. Mais Esmée lui posa la question la plus banale qui existait : l’identité de la jeune femme. L’adolescente baissa les yeux et son regard se concentra sur la main de l’inconnue qui la tenait fermement, comme si elle était de sa propre famille. Alors, sans hésiter, la blonde releva les yeux et commença à se présenter.

- Kara, dit-elle avec timidité. Je m’appelle Kara Watson.

Elle se sentit gênée par la situation. Elle avait peur de la suite. Peur qu’elle lui pose des questions sur sa vie. Elle avait honte de sa vie. Honte de vivre avec son expérience de la rue. Elle n’avait que seize ans.

- Vous savez, commença t-elle, vous n’êtes pas obligée de rester. Je veux dire… je suis ravie que vous soyez-là, mais je ne veux pas vous faire perdre votre temps. Je n’en vaux pas la peine, croyez-moi !

Puis, elle ouvrit la bouche pour dire quelque chose, mais s’y résigna. Elle n’en dit pas un mot. Pourtant, son sauveur… celui qui l’avait sauvé de Peter, avait fui, la laissant seule dans cette chambre miteuse du motel, blessée. Comment avait-il pu l’abandonner après leur rencontre. Lui qui était si attentionné et ténébreux en même temps. Allait-elle au moins espérer le revoir pour le remercier de l’avoir hébergée ?

- Dites-moi, vous pensez que je sortirais bientôt ? Je n’aime pas trop être enfermée dans une chambre d’hôpital. C’est la première fois et je… c’est pris en charge avec la carte vitale mes soins ? Je peux payer en cas de besoin, il n’y a aucun souci pour ça.
[/font]
acidbrain


Dernière édition par Kara Watson le Dim 11 Nov - 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire végétarien
Vampire végétarien
Je suis en ville depuis le : 06/12/2016 J'ai aujourd'hui : 123 ans mais j'en paraît seulement : vingt six Je vis à : Forks avec : le reste de la famille Je suis actuellement : mariée Je suis un(e) : vampire végétarienne Mon passé en 1942 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
Mon passé en 2026 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
On me confond souvent avec : Elizabeth Reaser Les gens savent que je suis : restauratrice de vieilles maisons Je dois mon avatar à : SA et mon pseudo sur internet est : big mama
Mes messages sont aux nombres de : 964
Mes points sont aux nombres de : 2589
DC/TC : Gwen/Marie/Mina

My story :
My relationships : ++++ Carlisle : amour de ma vie
Edward & Emmett & Jasper : mes garçons chéris
Alice & Rosalie : mes filles adorées
Bella : ma belle fille tant attendue
Nessie : ma petite fille
++ Ambre : Petite fille adoptive

-- Rhenna : un poil trop hautaine pour une chasseuse
--- Jane : Volturi qui aime torturer
RP en cours : Incompréhension & réconfort : Alice
Help me please : Carlisle
Réunion de famille : Cullen
What about us ? : Oly & Nessie
Voyage au bout du monde : Carlisle
La tendre mama

Message() Sujet: Re: La renaissance d'une femme perdue Sam 10 Nov - 18:14
La renaissance d'une femme perdue
feat. Kara
- Enchantée Kara!

Un nouveau sourire éclaira mon visage. Je relâchais quelque peu ma prise sur sa main lorsqu'elle fut un peu calmé, mais restait présente tout de même. J'espérais que celà lui faisait du bien, la rassurait. Je n'avais absolument pas pour ambition de la déranger dans mes actes et paroles.

- Tout le monde en vaut la peine, Kara. Même vous! Surtout vous, Sans compter votre bébé!

Surtout elle? Oui je pensais aux humains en disant cela, Mais aussi au fait qu'elle allait être maman bientôt. Notre aide doit leur être apporter à tout instant, d'autant plus lorsqu'elle sont aussi jeune que la jeune femme devant moi.

- Votre carte quoi ? J'ignore de quoi vous parlez, mais oui vous allez devoir payer, mais nous n'en sommes pas là! Vous avez le temps pour ça.

Bon techniquement, non! Mais j'allais parler à Carlisle; Il l'avait surement déjà envisagé lui aussi, mais bon dans le doute, j'en rajouterais une couche.

- Oui je comprends bien, je n'aimais pas ça non plus à votre âge, mais vous devez d'abord vous reposer, pour votre bien à tous les deux.

Je la regarde elle, puis son ventre. Je me revoyais maman, lorsque j'avais attendu mon petit Anton. Il n'avait vécu que quelques jours, mais jamais je n'oublierais ce moment, ou plutôt ces moments. neuf mois de grossesse, un accouchement qui n'a rien du meilleur moment dans la vie d'une femme soyons honnête, ses premières pleures, les dernières. Dans mille ans je m'en souviendrais encore c'était une évidence pour moi.

- Vous êtes entrain de nous préparer la plus belle chose au monde. Ne vaut-il pas la peine d'endurer quelque heures ou quelques jours à l'hôpital?

Non je ne poserais pas de questions sur le pourquoi et comment elle est arrivée ici, dans on état, elle me le dirait si elle le voulait. J'essaie autre chose; son histoire de carte m'intrigue :

- Je me trompe où vous n'êtes pas de Forks. Vous n'êtes pas obligé de répondre, je ne le prendrais pas mal ne vous inquiétez pas!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Watson
Humain
Humain
Je suis en ville depuis le : 17/09/2018 J'ai aujourd'hui : 27 ans Je vis à : Forks Je suis un(e) : Humaine Mon passé en 1942 ? :
  • Malheureusement non, je ne me souviens pas !
Mon passé en 2026 ? :
  • Malheureusement non, je ne me souviens pas !
On me confond souvent avec : Laura Vandervoort Je dois mon avatar à : Laura Vandervoort et mon pseudo sur internet est : Adou
Mes messages sont aux nombres de : 38
Mes points sont aux nombres de : 383
DC/TC : Niklaus Mikaelson


Message() Sujet: Re: La renaissance d'une femme perdue Dim 11 Nov - 12:06
La renaissance d'une femme perdue
«La question n'est pas de savoir qui je suis, mais où je suis.»

Ce qui fascinait le plus Kara en cet instant précis, c’était l’attention que pouvait lui portée Esmée. Pourtant, elle parlait à une adolescente qui avait été mise en enceinte très jeune et qui était toute aussi défigurée qu’un monstre. C’était une sainte. Surtout qu’elle n’hésitait pas une seule seconde à rester auprès d’elle, même après que la blonde lui ait fait comprendre qu’elle n’avait pas besoin de charité. Mais, sa présence ne la dérangeait guère.

- Vous ne me dites pas ça, parce que je suis toute défigurée, madame ? lui avait-elle demandée. Parce que, pour tout vous dire, ma vie est foutue depuis que…

Elle abaissa sa tête sur son ventre et tenta de lui expliquer la raison de sa phrase. Pourtant, elle était prête à avoir son enfant, malgré son jeune âge. Et même si cette expérience lui mettait un peu la pression, elle allait tout faire pour pouvoir réussir à s’occuper de son enfant à naître.

- En tout cas, je veux que vous sachiez que je vous remercierai jamais assez pour votre gentillesse, lui avait-elle lancé peu après. Vous êtes une femme pleine de courtoisie. Je suis heureuse de vous rencontrer.

Elle n’était pas très douée pour les remerciements, mais tout ce qu’elle savait, c’était qu’elle pouvait se sentir aimée une nouvelle fois, et c’était quelque chose qui comptait énormément pour elle. Ces dernières semaines avaient été les pires de sa vie entre le rejet de ses parents et sa nouvelle vie de solitude. Et quand Esmée parut surprise par sa dernière question, la jeune femme sourit.

- Ah oui, c’est vrai, j’oubliai, dit-elle. Vous ne connaissez pas ça, en Amérique.

C’est alors qu’elle lui fit un court récit sur l’existence de la carte vitale, sans entrer dans les détails et lui confirma son règlement de son séjour par une autre façon. Elle ne souhaitait pas décevoir la seule adulte qui la comprenait tant. Puis, vint la question qu’elle s’attendait.

- Je vois qu’on peut pas vous cacher quoi que ce soit, lui dit-elle avec enthousiasme. Je viens de France et c’est la première fois que je pose les pieds en Amérique. Et je sens que vous vous demandez certainement ce qui a pu m’arriver, je me trompe ? Pour que je me retrouve dans cet état-là. Je suis sûre que c’est pour ça que vous êtes là ? Vous avez pitié de moi ? Il faut pas, je vous assure. C’est juste que je… Je peux vous parler avec franchise, madame ? Et surtout, vous pouvez garder un secret ? Je ne cherche pas à faire de vous ma psy. Vous avez vos propres soucis à gérer, comme toute maman. Mais je dois vous avouer que cette ville me fait un peu flipper. A chaque fois que je vais dehors, j’ai une peur bleue et je…

Kara avait confiance en cette personne, c’était un fait. Mais elle sentait que Esmée voulait en savoir davantage sur elle. Maintenant, il lui fallait savoir si elle pouvait lui faire mention de Demetri et de ce qui lui était arrivée depuis son arrivée à Forks. Peut-être connaissait-elle les deux seuls hommes qu’elles eût connut ?

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire végétarien
Vampire végétarien
Je suis en ville depuis le : 06/12/2016 J'ai aujourd'hui : 123 ans mais j'en paraît seulement : vingt six Je vis à : Forks avec : le reste de la famille Je suis actuellement : mariée Je suis un(e) : vampire végétarienne Mon passé en 1942 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
Mon passé en 2026 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
On me confond souvent avec : Elizabeth Reaser Les gens savent que je suis : restauratrice de vieilles maisons Je dois mon avatar à : SA et mon pseudo sur internet est : big mama
Mes messages sont aux nombres de : 964
Mes points sont aux nombres de : 2589
DC/TC : Gwen/Marie/Mina

My story :
My relationships : ++++ Carlisle : amour de ma vie
Edward & Emmett & Jasper : mes garçons chéris
Alice & Rosalie : mes filles adorées
Bella : ma belle fille tant attendue
Nessie : ma petite fille
++ Ambre : Petite fille adoptive

-- Rhenna : un poil trop hautaine pour une chasseuse
--- Jane : Volturi qui aime torturer
RP en cours : Incompréhension & réconfort : Alice
Help me please : Carlisle
Réunion de famille : Cullen
What about us ? : Oly & Nessie
Voyage au bout du monde : Carlisle
La tendre mama

Message() Sujet: Re: La renaissance d'une femme perdue Mer 12 Déc - 16:34
La renaissance d'une femme perdue
feat. Kara
A vrai dire le fait qu'elle soit défigurée ne changeait rien pour moi. je la voyais toujours comme une jeune fille allant être maman, qui avait le droit d'être heureuse et qui allait l'être je m'en assurerais, si elle le voulait bien. Elle penche la tête vers son ventre quand elle dit que sa vie est fichue... En moi-même je saute au plafond, mais je n'ai pas le droit de la juger, de lui en vouloir, sa vie n'a pas été simple visiblement et je suis loin de tout savoir.

- Vous l'ignorez encore, mais ce bébé, peut importe pourquoi ou comment il est arrivée, Il va devenir la chose la pus importante dans votre vie. Vous allez l'aimer de toutes vos forces jusqu'à la fin de votre vie. il n'y a rien de plus beau croyez moi!

Elle me remercie. je n'ai pas besoin de tout ça. C'est un plaisir pour moi d'accompagner les gens, de les aider, c'est peut-être ça que j'aurais du faire plutôt...

- C'est un plaisir, Kara.

Elle me parle ensuite d'une carte vitale dont j'ignore tout et elle se met à me l'expliquer. J'écoute attentivement quand elle évoque la France. Elle me pose encore beaucoup de question et elle tape juste en réalité.

- Oui vous avez raison, toutes ces questions me sont passé par la tête, mais vous n'êtes pas obligé d'y répondre, je ne vous forcerais jamais à cela. ce sera à vous d'en faire part à qui bon vous semblera et quand vous l'aurez décidé. Et non je n'ai pas pitié Kara, vous n'avez pas besoin de cela, je crois. je suis simplement désolée pour vous.

Finalement, elle me fait part de sa peur des Etats-Unis, de cette ville, de sa peur d'aller à l’extérieur.

- Vous n'avez pas à avoir peur. il y a des gens bien et des abrutis partout c'est certains, mais croyais moi il y a plus de belles choses quand même, de belles personnes qui n'attendent que de pouvoir vous tendre la main si vous l'acceptez.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞


Message() Sujet: Re: La renaissance d'une femme perdue
Revenir en haut Aller en bas
 
La renaissance d'une femme perdue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compliments à ma femme et à ses Léopards
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» L'écrivain Georges Anglade et sa femme sont morts dans le séisme
» Et Dieu créa la femme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Deadly Hunters :: Flashback :: A Forks :: Quartier Ouest :: Forks Community Hospital-
Sauter vers: