Partagez
 
 La discrétion est un art [St Petersbourg, 1910][LIBRE]
The Deadly Hunters :: Vie Alternative :: Other Choices :: Le Reste du Monde
Aller en bas 
() Ven 30 Nov - 19:38
Dmitri Romanov
Dmitri Romanov

l'emmerdeur
Je suis en ville depuis le : 29/09/2018 J'ai aujourd'hui : 428ans mais j'en paraît seulement : 32ans Je vis à : BlackStorm avec : Mina Je suis actuellement : marié Je suis un(e) : vampire Mon passé en 1942 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
Mon passé en 2026 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
On me confond souvent avec : James Marsters Les gens savent que je suis : PDG Je dois mon avatar à : Shiya et mon pseudo sur internet est : NathanAbraxas
Mes messages sont aux nombres de : 233
Mes points sont aux nombres de : 1436
DC/TC : Laurent, Carlisle, Silas

My story : La discrétion est un art [St Petersbourg, 1910][LIBRE] 1549142648-dedipix-dimLa discrétion est un art [St Petersbourg, 1910][LIBRE] B6vg
My relationships : • Mina : mon amour, mon infant, mon épouse, trop d'années se sont passées loin de toi
• Silas : même Mina peut faire des conneries. Mais à nous deux, on saura peut-être t'apprendre à être un vrai vampire
• Gwen : mon arrière petit infant? De quoi me donner un coup de vieux! Ma secrétaire, bien mieux.
• Laurent : Nous nous sommes brièvement rencontrés chez les roumains. Ce que j'en ai retenu? Les français sont bizarres.
• Carlisle : toi et moi, va falloir qu'on ai une sacrée bonne conversation!
Le sanguinaire loufouque

Voir le profil de l'utilisateur

La discrétion est un art [St Petersbourg, 1910][LIBRE] Empty

La discrétion est un art

Il y a quelques mois seulement que j'ai rejoint ma terre natale, après avoir laissé Mina tranquille, avoir passé quelques temps chez les roumains, et avoir tenté de la chercher par la suite, pour la trouver pas trop mal lotie chez les italiens. Mon histoire de cousin éloigné de la famille est passé comme une lettre à la poste auprès de Nikolaï et des siens, et j'ai donc pu m'installer dans les ombres du palais impérial.
Nikolaï semblant plus proche du surnaturel que je ne l'aurai pensé, il n'a cependant pas mis longtemps à m'avouer avoir découvert ma nature. Il aurait pu me chasser, envoyer ses troupes contre moi, ou me livrer à la populace locale. Mais ses seules demandes ont été que je me nourrisse à l'extérieur de la ville, et que je veille sur les siens au besoin. S'il avait su combien cette demande serait prémonitoire...
Bref, je profite de la nuit noire et sans lune pour sortir à l'air libre, abusant de la sensation du vent sur ma peau. Jadis glacé, aujourd'hui presque plus chaud que moi. Appuyé contre un mur du palais, je m'allume une cigarette après avoir renvoyé la jeune Anastasia dans sa chambre. Cette gamine sera ma perte. Là où ses sœurs tiennent à peu près leur rôle de princesses, elle n'hésite absolument pas à sortir par la fenêtre alors que la nuit est tombée depuis plusieurs heures. Tout ça pour quoi? Profiter des jardins hors de la surveillance constante de ses parents ou de ses gardes? J'en ai fait autant à mon époque, entrainant mon frère, héritier du trône, hors de ce palais. Mais à cette époque, le peuple n'ourdissait pas de projets de révolution. Mettre la main sur l'une des princesses serait un avantage considérable pour quelque ennemi que ce soit, surtout étant donné que notre Tsar donnerait sa couronne sans hésiter afin qu'on ne touche pas à un cheveu de ses enfants. Quelque chose que j'admire, et que je n'aurai jamais pu trouver chez feu mon père, mais qui fragilise d'autant plus le pays.
M'offrant un soupir inutile, je laisse échapper un filet de fumée d'une respiration totalement factice, avant de jeter un œil aux alentours. A défaut d'animation, et si son Altesse accepte de rester dans son lit sans qu'on ai à l'y ramener de force, je serai bien allé manger un truc moi. Et pourquoi pas m'en jeter un sur le chemin du retour. Les vampires ont les papilles peu développées dès lors qu'il ne s'agit pas de sang, mais la vodka, ça, ça n'aura jamais un gout de cendre.


Afterglow


_________________
La discrétion est un art [St Petersbourg, 1910][LIBRE] 181205072320407794
La discrétion est un art [St Petersbourg, 1910][LIBRE] 181224082829467646
La discrétion est un art [St Petersbourg, 1910][LIBRE] 181224082308661024

merci Linea
Revenir en haut Aller en bas
() Lun 15 Juil - 23:27
Marie Sanders
Marie Sanders

Humain mort
Je suis en ville depuis le : 29/08/2018 Je vis à : Blackstone avec : Elias et notre fils Je suis actuellement : mariée Je suis un(e) : humaine Mon passé en 1942 ? :
  • Malheureusement non, je ne me souviens pas !
Mon passé en 2026 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
On me confond souvent avec : Halle Berry Je dois mon avatar à : http://i.imgbox.com/aabshV6x.jpg et mon pseudo sur internet est : big mama
Mes messages sont aux nombres de : 115
Mes points sont aux nombres de : 1081
DC/TC : Esmée & Gwen & Mina & Serena & Irina

My relationships : Ambre : fille adorée retrouvée
Elias : mari, amour de ma vie, père de mon fils
Ethan : fils, ma merveille
Edward : ancien fiancé, père d'Ambre
Carlisle : mon médecin en 42

RP en cours : - retrouvaille avec edward alors que je nous crois toujours fiancé
- rencontre avec Ambre au bar après toutes ces années loin d'elle
- rencontre avec un modificateur, venu d'afrique du sud avec une vie des plus intéréssantes

Voir le profil de l'utilisateur

La discrétion est un art [St Petersbourg, 1910][LIBRE] Empty
... Encore faut-il savoir être discret ...
Dmitri & Marie




Il était déjà tard lorsque je me décidais à rentrer. J'étais sortie visiter un peu et en 1910 outre le racisme,  la place d'une femme n'est pas vraiment dehors, seule, mais bon je voulais profiter du peu de temps libre qu'il me restait. Il n'y a qu'une fois arrivée ici que la révolte contre le tsar était parvenu à mes oreilles. Mon futur mari ne s'en était pas vanté. Pourquoi être venue ici ? J'étais promise à un riche commerçant, devenu ami avec mon père. Il était venu en Afrique voilà quelques mois et avait "flashé" sur moi. Pour une très coquette somme, mon père ne pouvait pas refusé. C'est à la famille de la mariée d'offrir une dote ? Nous sommes pauvres comme Job alors bon... c'était le seul moyen pour que mes parents acceptent.

Tout ça pour dire qu'il était grand temps pour moi de rentrer. Le mariage avait lieu d'ici une semaine et en attendant mon futur mari me louait une maison à l'extérieur de St Petersbourg. Nous nous verrions uniquement le jour j désormais. Ses affaires lui prenaient énormément de temps. Au moins il ne serait pas beaucoup plus disponible pour moi après... je devais m'en réjouir je pense, non ? J'avais encore quelques centaines de mètres à faire pour rentrer. Je me faufilais dans les ruelles, tachant de rester aussi discrète que possible.




Revenir en haut Aller en bas
() Sam 3 Aoû - 18:57
Dmitri Romanov
Dmitri Romanov

l'emmerdeur
Je suis en ville depuis le : 29/09/2018 J'ai aujourd'hui : 428ans mais j'en paraît seulement : 32ans Je vis à : BlackStorm avec : Mina Je suis actuellement : marié Je suis un(e) : vampire Mon passé en 1942 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
Mon passé en 2026 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
On me confond souvent avec : James Marsters Les gens savent que je suis : PDG Je dois mon avatar à : Shiya et mon pseudo sur internet est : NathanAbraxas
Mes messages sont aux nombres de : 233
Mes points sont aux nombres de : 1436
DC/TC : Laurent, Carlisle, Silas

My story : La discrétion est un art [St Petersbourg, 1910][LIBRE] 1549142648-dedipix-dimLa discrétion est un art [St Petersbourg, 1910][LIBRE] B6vg
My relationships : • Mina : mon amour, mon infant, mon épouse, trop d'années se sont passées loin de toi
• Silas : même Mina peut faire des conneries. Mais à nous deux, on saura peut-être t'apprendre à être un vrai vampire
• Gwen : mon arrière petit infant? De quoi me donner un coup de vieux! Ma secrétaire, bien mieux.
• Laurent : Nous nous sommes brièvement rencontrés chez les roumains. Ce que j'en ai retenu? Les français sont bizarres.
• Carlisle : toi et moi, va falloir qu'on ai une sacrée bonne conversation!
Le sanguinaire loufouque

Voir le profil de l'utilisateur

La discrétion est un art [St Petersbourg, 1910][LIBRE] Empty

La discrétion est un art

Après quelques dizaines de minutes à profiter du calme légendaire des nuits russes, je m'apprête à me mettre en route quand du mouvement vient me faire tiquer du coin de l’œil. Je retiens un gémissement en éteignant une énième cigarette - dont la lueur m'aurait surement davantage fait remarquer que la blondeur de mes cheveux, n'en déplaise à certains - dans le creux de ma main. Je me déplace dans le bruissement léger de mon manteau pour trouver un point de vue plus propice à l'observation, devant rappeler à mon instinct la promesse faite de ne pas chasser en ville, avant de repérer la damoiselle. Qui n'est clairement pas du coin. Si c'est son teint qui m'a guidé sur cette voie? Il serait mentir que dire que les russes ont le teint halé. Je dirai même que nous autres vampires nous dissimulons particulièrement bien dans la population... d'accord, être soi-même russe de naissance peut apporter une aide non négligeable. Bref, la tchornye* n'est pas du coin. Pour finir, elle a l'air plus perdue qu'une poule qui a fait naitre un canard. Je m'en amuserai en d'autres circonstances. Mais les temps semblent devenir assez troubles pour la famille impériale pour ne rien prendre à la rigolade. Ce que j'en ai à faire? Cela vous étonnera peut-être, mais on peut être un monstre, un meurtrier de sang froid plus que multi-récidiviste ( et qui, entre nous, ne pourrait guère faire autrement pour survivre ), et tenir à certains humains. Et si je n'ai à ma connaissance jamais eu descendance, ils sont de mon sang, et cela me suffit largement à y veiller... au moins le temps que je suis en Russie. J'apprécie Nikolaï et les siens, mais je ne resterai pas ici le temps de dix générations.
Je met un terme à mes pensées alors que la femme s'approche de ma position, restant aussi silencieux qu'une ombre et aussi immobile qu'une statue, attendant même qu'elle me dépasse légèrement pour prendre la parole. Si j'aime effrayer les gens? Je suis un vampire, il me ferait mal qu'on me dise qu'on n'a pas peur de moi.

"J'ai bien peur que vous vous soyez trompée de chemin. Les nuits, par ici, sont bien trop blanches pour dissimuler les chats noirs."

J'ignore si cette étrangère parle russe couramment, ou est seulement capable de comprendre mes paroles. Avec un peu de difficulté, je peux la lui refaire en anglais si elle le souhaite. Mina m'a appris cette langue qui est la sienne, même si elle ne s'accorde que de mauvaise grâce avec mon parlé. En attendant, je sors de l'ombre, content de la voir sursauter en remarquant qu'elle n'est pas seule ici. C'était le but recherché.


Afterglow



*Dim est ravi, il a trouvé l'équivalent de "nègre" en russe dans le dernier bouquin lu... --'

_________________
La discrétion est un art [St Petersbourg, 1910][LIBRE] 181205072320407794
La discrétion est un art [St Petersbourg, 1910][LIBRE] 181224082829467646
La discrétion est un art [St Petersbourg, 1910][LIBRE] 181224082308661024

merci Linea
Revenir en haut Aller en bas
()
Contenu sponsorisé



La discrétion est un art [St Petersbourg, 1910][LIBRE] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
La discrétion est un art [St Petersbourg, 1910][LIBRE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une discussion en toute discrétion ( pour de bon cette fois ) [PV Kylian] TERMINE
» Evie Frye, une jeune femme maître de la discrétion
» Tant pis pour la discrétion !
» PPPP: pitit pitit prezidan Pétion. Scary!
» "Boss Set"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Deadly Hunters :: Vie Alternative :: Other Choices :: Le Reste du Monde-
Sauter vers: