Intrigue en cours

Bienvenue au carnaval

Le carton d'invitation était noir avec des écrits de couleur or et il disait ceci :

« Parfois, il faut pouvoir décompresser, ce soir une fête, pour vous est organisée. Il vous est obligatoire d’être déguisé(e).
R. »

Qui pouvait bien être ce R ? L’une des personnes qui nous avaient enfermés ici ? Un autre prisonnier ?

Lire plus

PV à adopter de toute urgence !

Musique

©️linus pour Epicode
En bref


 

Partagez
 
 Les liens du sang [Hope]
The Deadly Hunters :: Hors RPG :: Les RPs
Aller en bas 
() Dim 10 Fév - 14:06
Invité
avatar



Les liens du sang [Hope] Empty
Les liens du sang

Il venait de se passer plusieurs jours depuis que Klaus avait remis en main propre sa lettre à Hope.  Depuis, il attendait une réponse ou un signe de sa part. Pendant ce temps, il se pencha profondément sur ses recherches pour trouver une solution à son problème d'amnésie, ce qui le frustra. Néanmoins, il put compter sur la présence et le soutien de sa fratrie pour lutter contre cette terrible épreuve. Tous, tentèrent de trouver un moyen pour l’aider à recouvrer ses souvenirs disparus. Mais, ce qui agaçait certainement le plus l'originel, c'était de se souvenir de son passé douloureux avec Mikael. Un souvenir qu'il aurait tant de fois préféré jeter aux oubliettes. Mais la vie en avait décidée autrement, et lui avait privé des bons moments passés avec sa chair et son sang. Mais pour Klaus Mikaelson, il n'était pas question de renoncer à sa fille, de commettre les même erreurs qu'à son arrivée dans ce monde-prison dans lequel lui et tout son entourage s'est retrouvé piégé sans aucune raison.

Klaus était assis sur le banc qui faisait face à l'église de la grande place. Les bras croisés, le regard fixé sur le vitrail supérieur, il se perdit dans ses pensées. La nuit commençait à tomber et les premiers éclats de la lune illuminaient la place déserte. Seul avec ses pensées, l'hybride détacha son regard de l'édifice et se leva, prêt à quitter les lieux. Soudain, il eut l'idée d'aller rendre visite à Hope, en personne, laissant ses craintes et ses doutes derrière lui. Il ignorait la façon dont il allait s'y prendre avec sa fille, mais il ne pouvait rester plus longtemps dans cette situation. Comme à son habitude, il improviserait probablement et s'en sortirait quoi qu'il en soit, c'était un don inné qu'il avait acquis au cours de sa vie d'immortel. Si le grand méchant loup était devenu père dans une autre vie, il réussirait à l'être de nouveau dans celle-ci.

Déterminé, il partit en vitesse vampirique jusqu'à la nouvelle demeure de la famille. Les membres étaient regroupés dans le hall et ne firent pas attention à lui quand il entra. Il monta directement à l'étage, où il savait Hope dans sa chambre. Et quand il se retrouva devant sa porte d'entrée, il tenta d'entrée sans frapper. Néanmoins, il s'y résigna et ralentit dans son élan. Il attendit quelques secondes avant de prendre son courage à deux mains et l'avertir de son arrivée. Cependant, il ne se présenta pas et attendit qu'elle lui réponde. Mais, n'ayant reçu aucune réponse de sa part, il n'insista pas et repartit aussitôt. Il prit la direction de sa propre chambre – qu'il partagea avec Ambre -, et chercha une feuille de papier et un stylo. Quand il parvint à trouver le nécessaire, il écrivit simplement :


« Rejoins-moi sur la grande place, près de l'église !
Je t'y attendrai.
Klaus.
 »


Il relut son invitation. Et et quand il fut sur le point de quitter la chambre, il retourna à son bureau et ajouta : « N'en parle à personne, Viens seule. » Il sourit et sortit de la pièce, s'assurant que personne d'autre ne se trouve à proximité. Et, avec la voie toujours libre, il se rendit de nouveau jusqu'à la porte de la chambre de Hope, s'accroupit et passa la feuille de papier par-dessous la porte. Puis, il repartit en coup de vent jusqu'à la grande place. Il se rassit sur le banc qu'il avait abandonné quelques minutes plus tôt et attendit la venue de sa fille. Qu’allait-il bien pouvoir lui dire ? Serait-il à la hauteur ? Faisait-il au moins une bonne chose ? Réussirait-il à la convaincre de lui donner une seconde chance ? Une chance à laquelle il était prêt à lui prouver.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
() Jeu 28 Fév - 8:00
Hope Mikaelson
Hope Mikaelson

Hybride
Je suis en ville depuis le : 23/11/2018 J'ai aujourd'hui : 14 ans mais j'en paraît seulement : 16 ans Je vis à : Blackstone avec : Hayley Marshall Je suis actuellement : Célibataire Je suis un(e) : Vampire un mélange de : Loup Garou et Sorcière Mon passé en 1942 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
Mon passé en 2026 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
On me confond souvent avec : Danielle Rose Russell Les gens savent que je suis : Etudiante Je dois mon avatar à : Carpediem et mon pseudo sur internet est : SA.
Mes messages sont aux nombres de : 22
Mes points sont aux nombres de : 358
DC/TC : Edward & Stefan

My relationships : Hayley {Mom}
Niklaus {Dad}
Mikaelson(s) {family}
Marcel {Brother}
RP en cours : Close {0/2}
Klaus&Ambre
Hayley

Voir le profil de l'utilisateur

Les liens du sang [Hope] Empty


Les Liens du sang.
feat Klaus

Hope n’avait plus bougé de sa chambre depuis quelques jours, elle était comme paralysée. La catatonie avait envahit son corps comme si elle était incapable de faire autre chose que de réfléchir, de songer, parfois même de rêver. Elle ignorait si tout ceci était une farce ou si tout était réel. Elle était perdu entre la réalité et l’irréel, entre le passé et son présent. Elle savait juste qu’elle ne voulait qu’une chose : retrouver son père. Cette lettre, elle l’a connaissait par cœur, elle s’était imprégné de chaque mot, de chaque courbure de lettre, de chaque sonorité. C’était comme si elle pouvait entendre son père la lui dire tant elle le connaissait par cœur. Et quand son palpitant semblait avoir du repos, l’image de son rejet revenait sans cesse. Hope était éparpillée, incapable de savoir si c’était vrai. Sa mère l’avait rassurée, mais elle avait besoin d’autre chose, d’un échange. Avec lui, rien que lui. Mais elle était incapable de faire le premier pas, incapable de vouloir ne serait-ce que le regarder, elle avait bien trop peur d’un nouveau rejet, d’une nouvelle amnésie. Alors elle restait là, seule, à regarder ce monde en ruine derrière sa fenêtre, à attendre ce pied de nez du destin.

Hope était assoiffée ce matin-là, pourtant de sa magie, elle fit taire ce mal en elle, l’atténuant doucement pour qu’il ne devienne pas obsédant. Elle ne voulait pas se nourrir, encore moins sortir d’ici. Elle soupirait alors doucement, fit virevolter une plume dans l’air du bout des doigts et ne cessait de penser qu’à ça, pas à sa douleur, ni même à son espoir. Elle voulait être libre comme l’air, libre de s’envoler. Elle s’était mise dans sa bulle, n’écoutant nullement le bruit de la vie au rez-de-chaussée de la maison, ni le bruit d’une frappe contre sa porte. Elle était comme enfermée dans son monde, le regard sur l’immaculée plume virevoltant dans les airs, ce fut le bruit d’une feuille qui la tirait de ce silence de plomb. Hope relâchait alors son attention, laissait la plume tomber puis s’approchait du papier. Ces lettres, ces courbures, elle reconnaissait immédiatement l’écriture, et les mots eurent un sens. Ce clin d’œil du destin était là, sous ces yeux, mais elle ignorait encore s’il elle devait y répondre. Klaus lui donnait rendez-vous, à l’abri des regards. Seule. Enfin. Elle prit une grande inspiration, et d’un éclair, elle s’habillait alors, quittant ce jogging qu’elle portait depuis des jours. Un jean noir, une chemise bordeaux, une veste en cuir, et ses éternelles bottines. Des habits que sa mère lui avait offert pour lui remonter le moral. Hope domestiquait ses cheveux d’un claquement de doigt, soufflait devant son miroir pour se donner tout le courage, puis s’envolait par la fenêtre pour n’éveiller aucun soupçon. Elle savait exactement où elle allait, et elle ne fit aucun détour, il était temps d’aller droit au but. A vitesse vampirique, faisant tout de même attention à ne pas être vue, elle se posait alors près de Klaus. S’assied à ses côtés prenant la même pose que lui, sans même le regarder, restant ainsi, silencieuse. Elle avait besoin de cette paix avant une possible guerre, elle avait besoin d’un éclat de passé qui n’appartenait qu’à elle. Quand elle fut prête, elle tournait le regard vers lui, l’enfermant dans une bulle -invisible- protégée de la vue d’autrui, et lui fit un simple sourire, osant ces premiers mots.

« - Je l’ai lu tu sais. Je veux juste savoir si c’est vrai. »
panic!attack

_________________
let's cancell the apocalypse together. Let's try to stay alive togerther, untill the end.
Revenir en haut Aller en bas
() Ven 22 Mar - 12:04
Invité
avatar



Les liens du sang [Hope] Empty
Les liens du sang

Klaus attendait patiemment Hope. Il savait au plus profond de lui qu'elle le rejoindrait. Et quand il entendit non loin de lui le bruit de pas de marche, il sourit sans se retourner. Pendant un instant, il resta sans bouger, attendant qu'elle fasse le premier pas. Mais après tout, il était celui qui l'avait invité à se rencontrer. Klaus tourna légèrement la tête pour regarder la prunelle de ses yeux, mais il ne dit rien. Cependant, et pour briser le silence qui s'installa entre eux, Hope, d'une voix douce et agréable, prit la parole et lui annonça avoir lu sa lettre. Mais la question dont il redoutait le plus fut posée, à savoir si ce qu'il disait dans ses mots avait un véritable sens. Klaus sourit alors et l'observa intensément.

- Tout ce qui est écrit dans cette lettre est la vérité, dit-il d'une voix apaisante. Tous les mots que tu as pu lire dans cette lettre sont réels. Je veux réapprendre à te connaître, te parler comme un père devrait le faire avec sa fille. J'ai la certitude que nous pourrons trouver un moyen de nous retrouver. J'ai l'espoir qu'avec le temps, tu me considéreras à nouveau comme ton père et non un inconnu comme ces dernières semaines.

Il se tut et réfléchit. Puis, il reprit la parole.

- Il n'y a rien de plus navrant pour un père que d'oublier l'existence de son propre enfant. Je ne te parle pas de cette maladie qu'on appelle « Alzheimer », mais de cet oubli inimaginable. Je donnerai tout pour me souvenir le moindre petit souvenir te concernant, mais je doute que nous trouvions le moyen d'y parvenir. Et avec le temps passé dans cette époque infernale, m'a fait réalisé que la seule chose qui me préoccupait le plus, c'est toi et personne d'autre, Hope.

Il faisait face à sa fille et ne la lâchait pas des yeux.

- Tu as perdu un père, mais pas que, ajouta t-il sans lui laisser prendre la parole. Tu as une chose en toi que je n'ai plus actuellement : des souvenirs. Aide-moi à me faire souvenir notre vie passé et je te fais la promesse solennelle que je ferai tout mon possible pour redevenir l'homme que tu as connu jadis. Je ne veux plus te perdre, Hope.

Désormais, il était face à un problème majeur. Hope était la clé de la restitution de ses souvenirs et elle seule avait le pouvoir de la lui faire recouvrer.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
() Ven 10 Mai - 15:38
Hope Mikaelson
Hope Mikaelson

Hybride
Je suis en ville depuis le : 23/11/2018 J'ai aujourd'hui : 14 ans mais j'en paraît seulement : 16 ans Je vis à : Blackstone avec : Hayley Marshall Je suis actuellement : Célibataire Je suis un(e) : Vampire un mélange de : Loup Garou et Sorcière Mon passé en 1942 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
Mon passé en 2026 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
On me confond souvent avec : Danielle Rose Russell Les gens savent que je suis : Etudiante Je dois mon avatar à : Carpediem et mon pseudo sur internet est : SA.
Mes messages sont aux nombres de : 22
Mes points sont aux nombres de : 358
DC/TC : Edward & Stefan

My relationships : Hayley {Mom}
Niklaus {Dad}
Mikaelson(s) {family}
Marcel {Brother}
RP en cours : Close {0/2}
Klaus&Ambre
Hayley

Voir le profil de l'utilisateur

Les liens du sang [Hope] Empty


Les Liens du sang.
feat Klaus

Hope n’entendit que ce qu’elle avait tant désirer entendre, rien de plus, rien de moins. En réalité, c’était comme si elle se sentait revivre grâce à ces mots. Elle les avait tant attendus, tant espéré. Elle ne put s’empêcher de verser une larme, car ce rêve n’était qu’une réalité, et c’était tout ce qui importait. Elle n’avait plus en face d’elle cet inconnu qu’elle avait appelé « père », mais bel et bien ce protecteur qu’elle avait appelé « papa » dans le passé. Ils avaient un présent, et un avenir, pour le meilleur et pour le pire. Hope noyait alors son regard dans celui de son père, puis souriait à son tour, balayant sa perle salé d’un revers de manche, mais voilà qu’une deuxième apparaissait. Elle avait eu beau faire tout en son pouvoir pour se créer une carapace, être odieuse, mais face à lui, elle en était incapable, seul lui pouvait la percer à jour.

« - Alors tout est vrai. Tout. Si tu savais comme je m’en suis voulu de t’avoir dénigré ainsi. C’était pas moi tout ça, c’était que l’ombre, le mal qui me ronge depuis que tes souvenirs se sont envolés. Pour beaucoup je suis le fruit d’une union impossible, un mal a éradiquer vu les pouvoirs qui sont en moi. Mais toi, tu m’as toujours vu autrement, comme la meilleure partie de toi-même, et perdre cette lumière que tu avais sur moi, c’était comme tout perdre, tu comprends ? »

Puis elle baissait ses yeux sur ses mains, et perçut ce pouvoir qui grandissait en elle. Elle se savait puissante, mais elle ignorait l’étendue de sa puissance. Elle ne se voyait pas aussi puissante que sa tante Freya et les autres sorcières de sa famille, elle ignorait ce dont elle était capable. Mais pour lui, elle devait essayer. Alors elle serrait les mains, puis relevait son regard vers ce père qu’elle retrouvait dans le fond de ses yeux. Hope souriait, elle ne pleurait plus.

« - Je suis prête à tout pour t’aider, mais j’ignore si j’en suis capable papa. Je sais pas, j’ai peur de commettre l’irréparable. Mais je vais le faire, parce qu’il est temps que tu nous reviennes, que tu me reviennes. Sans toi, je suis plus, sans toi, je suis rien. »

Elle le regardait droit dans les yeux à ses mots, puis elle se rapprochait de lui, posant son front contre le sien, les yeux clos, respirant son odeur qu’elle aimait tant. Puis d’un revers de la main, les enfermaient dans un monde à l’abri du danger. Elle approchait ses mains de ses tempes, et tentait quelque chose qu’elle n’avait jamais osé auparavant. Hope lui fit partager ses souvenirs, de sa naissance et de la beauté de Klaus à son égard, n’omettant rien de son courage pour la sauver des autres, la protégeant de tout. Elle lui fit défiler sa vie, lui donnant ce qu’elle avait de plus précieux, son histoire, espérant de tout cœur qu’il se souvienne de tout. Puis elle finissait sur sa disparition à lui et sa famille, et le hollow qu’ils avaient pris en eux, le prix d’un sacrifice lourd à payer, mais son amour était si grand que jamais elle ne put lui en vouloir de partir. Hope retirait alors ses mains de la tête de son père, puis reculait légèrement de lui, elle était essoufflée par la magie puissante.

« - Tu sais tout maintenant. »

Elle espérait avoir créer un impact dans sa mémoire, elle y croyait en la magie du cœur. L’amour c’était ce qui guérissait de tout.

panic!attack

_________________
let's cancell the apocalypse together. Let's try to stay alive togerther, untill the end.
Revenir en haut Aller en bas
()
Contenu sponsorisé



Les liens du sang [Hope] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Les liens du sang [Hope]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les liens du sang
» Les liens du sang ne sont que des illusions, mais ceux du coeur sont issus d'une véritable passion
» Punish them [FERME]
» Les liens du sang
» Abigail ~ Les liens de l'âme ignorent les liens de sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Deadly Hunters :: Hors RPG :: Les RPs-
Sauter vers: