Les membres à l'honneur

Dmitri ROMANOV


Bella SWAN CULLEN
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A l'aube (Ambre & Dmitri)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Hybride
Hybride
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Mélanie Iglésias

MessageSujet: A l'aube (Ambre & Dmitri)   Mar 12 Juil - 13:43




A l'aube

Feat Ambre Masen & Inconnu



Je me réveillais en sursaut cherchant où je pouvais bien me trouver pour avoir si froid. Je pouvais voir le ciel et la pleine lune m'aider à avoir un peu de lumière. Je me trouvais dans une forêt. Comment étais-je arriver ici ? Je n'en savais rien, mais une question me frappa encore plus. Qui suis-je ? Comment ne pouvions-nous pas savoir qui on était ? Que m'était-il arrivée ? Je me levais endolorie. Je pouvais entendre au loin des voitures qui circulaient. Je serrais contre moi la petite chemise blanche que j'avais sur moi. Etant si peu vêtue je comprenais maintenant pourquoi j'avais si froid. Mes pieds nus étaient ensanglantés par de nombreuses coupures surement causées par les branches, épines et autres objets sur lesquels j'avais marché.

Après quelques minutes, j'atteignis la route. Je commençais à être complètement déboussolée, mais aussi effrayée. J'avais cru entendre à plusieurs reprises un loup hurler, mais mon imagination me jouait peut-être des tours. Je me mis donc à marcher sans réel but le long de la route, plus j'avançais et plus ma tête tournait. Je passais alors ma main dans mes cheveux et une vive douleur se fit sentir. Ma main était pleine de sang. Je devais rester éveillée, je ne pouvais pas flancher, pas ici. Je continuais à marcher mais j'étais de plus en plus somnolente, faible. Tout à coup, je vis deux phares de voiture qui apparurent face à moi. J'essayais de toutes mes forces de faire des signes à cette dernière. Lorsque je vis la voiture ne pas ralentir et me foncer dessus, je me reveillais en sursaut."


Encore un cauchemard, ce n'était ni le premier ni le dernier surtout à l'approche de la pleine lune. Ma nature m'avait fait un cadeau, pourvoir dormir, mais parfois il était plus facile d'être insomniaque.
Le soleil était déjà levé et l'heure sur mon radio réveil me signifia que après un bonne douche il serait temps pour moi d'aller faire quelques courses.
J'avais la chance et j'étais même heureuse que ma nature m'oblige à me nourrir en parti comme les humains.
J'adorais manger, c'était même mon passe temps favori et l'avantage d'être une hybride vampire, je ne prenais pas un seul kilo. Le rêve de toutes femmes !

Avec une flemme non dissimulé, je me levai pour me préparer. A mon habitude, j'entrai dans ma salle de bain et allumai la radio.
Rien de tel pour se reveiller que de pouvoir écouter la musique et chanter sous sa douche.
J'ôtai mon pijama et c'est avec plaisir que j'acceuillis l'eau chaude qui mordait ma peau.
Cette sensation était divine. J'aurai pu passer ma journée sous l'eau mais mon estomac me rappelait à l'ordre.
Il était temps pour moi d'aller à la superette, acheter de quoi me substenter.
Après m'être séchée et vêtue d'un short en jeans accompagné d'un petit top gris, je partis de chez moi en direction du magasin.

Je n'étais arrivée à Forks qui depuis quelques jours et c'étais ma première sortie officielle en ville. Personne ne me connaissait encore et je me doutais que dans une si petite ville, l'arrivée de nouvelle tête ne devait pas passé inaperçu.
J'entrai dans le magasin ou je pris un cadis afin d'y mettre mes achats. Par où allais-je commencer ? Le rayon viande, sans aucun doute, j'allais commencer par là.
Je commençais à inspecter le rayon afin de trouver mon bonheur quand une odeur m'interpella.

Eyota

_________________
I'm a vampire and a werewolf.
Je suis unique, je suis maléfique mais je suis aussi généreuse, admirative, charmante... Comme quoi la nature ne fait pas tout. (CASSOU)


Dernière édition par Ambre Masen le Mar 13 Sep - 16:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Vampire sanguinaire
Vampire sanguinaire
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : James Marsters

MessageSujet: Re: A l'aube (Ambre & Dmitri)   Mar 13 Sep - 16:13


A l'aube

Ambre & Dmitri

Pour passer inaperçu au milieu des humains, il faut faire comme les humains. Il parait. Pourquoi passer inaperçu au milieu des humains, me direz-vous? Option 1, pour pouvoir chasser tranquille sans avoir à déménager toutes les six semaines. Option 2, parce que contrairement à moi qui n'en ai rien à fiche de me faire des "amis", les jeunes veulent, c'est quoi le mot?, s'intégrer. Idée stupide si vous me demandez, parce qu'on verra bien ce que deviendront ces "amis" le jour où la proie redeviendra proie et le prédateur redeviendra prédateur. En attendant je fais des efforts. De gros efforts. De très gros efforts. Comme celui que je fais actuellement. Les humains ça mange. Plein de tout et n'importe quoi. D'ailleurs, je préfère mourir de faim que toucher à un habitué de chez Mc Donald. Beurk. Je vous dit pas le goût que ça donne au sang. Enfin bref, les humains, ça mange. Et donc, ça achète de la nourriture. Et en plus, j'ai perdu à la courte paille.

Donc je me retrouve chargé de courses. Moi qui ai mangé pour la dernière fois un truc solide il y a à peu près trois siècles. A l'époque, vous vouliez manger du lapin, vous piégiez un lapin. Maintenant, vous achetez un truc rose sous plastique transparent sur lequel il est écrit "lapin". Si vous voulez. C'est pas comme si je comptais manger ça, de toute façon.

Je prend l'emballage plastique en main, le tournant et le retournant avant de l'approcher de mon visage, tentant de sentir une odeur à travers le film transparent. Sauf que de toute façon, avec le paquet de vampires qui trainent en ville, j'ai l'odorat en panne (vite, du febreze!). Je finis par poser le paquet dans le panier en songeant qu'il faudrait que les gamins - plus si gamins - aient l'idée de ramener un chien ou  une poule un jour. Vous savez, le genre de truc qui mange tout ce que vous mangez pas et vous donnent l'impression de pas acheter la bouffe pour les mouches de la décharge. Bon, pourquoi elle me regarde celle-là? Elle a jamais vu un type avec des iris rouge sombre (et oui, j'ai la dalle) se demandant comment on peut manger un bout de viande dans du plastique? Apparemment pas... S'intégrer qu'on a dit Dim. Alors tu fais celui qui n'a rien vu et tu continues ton chemin.

Passons aux gâteaux maintenant. Ah ça, c'est le plus drôle. Parce qu'il parait que c'est fait pour les enfants, les gâteaux. Sauf que la seule fois de ma vie où j'ai voulu ouvrir un paquet pour voir à quoi ça ressemble à l'intérieur - stupide suggestion de Ryan m'affirmant que "mais oui, c'est parfaitement mangeable, même pour toi j'en suis sur" - il a juste fallu que j'y laisse deux ongles et finisse par mordre dedans pour réussir à l'ouvrir. Et vous savez ce que j'en ai retenu? Les emballages, ça a un goût horrible. Et les gâteaux? Ils ont une odeur tellement détestable que je lui ai laissé le paquet sans rechigner. Sur qu'il a été malade avec, même s'il en dévorait trois paquets par jour à l'époque. Aujourd'hui? J'en sais rien, je ne veux surtout pas savoir avec quoi il accompagne sa tasse de sang au petit dej' .

Je chasse cette pensée stupide - le sang en tasse, pas mon neveu - de mon esprit. Deux paquets de gâteaux pris totalement au hasard rejoignent le "lapin" avant que je ne passe au rayon suivant. L'impression d'être suivi, en revanche, je n'arrive pas à la chasser. Je me retourne pour regarder derrière moi avant de humer l'air, une grimace dégoutée me montant au visage. Ça sent le vampire, le loup, le vampire, de nouveau le loup... Sérieusement, comment font les humains pour être si aveugles au monde qui les entoure? C'est à se demander si tous ces trucs qu'ils avalent ne leur ramollit pas autre chose que la panse. Le cerveau avec, sans doute.



© Dakota & A-Lice

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Hybride
Hybride
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Mélanie Iglésias

MessageSujet: Re: A l'aube (Ambre & Dmitri)   Lun 19 Sep - 14:47




A l'aube

Feat Dmitri Romanov & Ambre Masen



Un vampire ? Que pouvait bien faire un vampire dans un supermarché ? A moins qu'il soit décidé à boire tout le sang remplissant le fond des barquettes de viande ? Cette pensée me fit à la fois rire et à la fois m'écoeura. Beurk, même moi, qui mangeait du sang animal, je ne me laisserais pas tenter par une telle chose.
Il était déjà rare de voir qu'un vampire puisse marcher au milieu d'humains sans faire un carnage, j'étais donc intriguée par une telle présence en ce lieu.
Je me devais d'être prudente et je profitais du fait que je sois visuellement inconnue aux yeux de cette personne pour me préparer à activé mon don aux moindres signes d'attaques.
Et dire que le moment de faire les courses étaient un de mes moments préférés. Et oui l'hybride, que je suis, aimait se faire quelques bons petits plats humains à l'occasion. La nourriture à base de sang ne me suffisant pas, il fallait bien que je remplisse mon estomac.
Il était difficile depuis une cinquantaine d'année de trouver de bon produit digne de ce nom mais je déménageais tellement qu'il était impossible pour moi d'entreprendre toutes oeuvres de jardinage.
Non mais qu'est ce que j'étais en train de penser. Je n'étais pas venu dans cette ville pour jardiner ou pour m'amuser mais pour trouver des réponses à mes questions. Je n'avais toujours pas eu l'occasion de rencontre le docteur Cullen, je devrais donc surement provoquer la chose moi-même.
Dans une si petite ville, il ne devait pas être très compliqué de trouver où il habitait.

Je continuais à remplir mon caddie de nombreux produits bios. J'essayais tant bien que mal de contenir mon envie de déclencher mon don. C'était plus fort que moi, je détestait l'incertitude et toutes les choses inattendu qui pouvait en être engendré. Je pouvais sentir que ce vampire se rapprocher et tout à coup, je me haïssais d'avoir apporter un thermos remplit du sang du puma que j'avais tué avant d'entrer dans le magasin. J'étais une personne consciensieuce et j'avais toujours à porter de moi du sang lorsque je me trouvais en présence d'humain. Mais, cette fois, cette proche était un fardeau qui pouvait à tout moment me faire repérer par l'inconnu. Un dilemme commença dans ma tête, devrais-je activer mon don afin que le retour à l'état d'humains ne permettent pas à ce vampire de sentir la présence de sang sur moi ? Devrais-je sortir du magasin avec mes courses en espérant ne pas être repérée ?

Qu'est-ce que j'avais pu être stupide ? En même temps on ne croise pas un vampire en train d'acheter du papier toilette tout les jours ? Je me giflais intérieurement. Tu penses vraiment que c'est le moment d'ironiser peut-être ? Tu es dans la merde cocotte. Même ma conscience était en colère contre moi. Mon passage express à la Nouvelle-Orléans m'avait valu pas mal d'ennemi et je n'étais pas prête à prendre le risque que l'un d'eux et pu me suivre à Forks. Décidemm
ent, depuis mon arrivée, cette ville ne manquait pas de m'étonner.

Eyota

_________________
I'm a vampire and a werewolf.
Je suis unique, je suis maléfique mais je suis aussi généreuse, admirative, charmante... Comme quoi la nature ne fait pas tout. (CASSOU)
Revenir en haut Aller en bas

Vampire sanguinaire
Vampire sanguinaire
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : James Marsters

MessageSujet: Re: A l'aube (Ambre & Dmitri)   Lun 19 Sep - 23:04


A l'aube

Ambre & Dmitri

Un jour il faudra que j'habitue mon odorat à cette fichue ville. Surtout si les gamins ont vraiment décrété de s'y installer "sur du long terme". Soit à peu près dix ans avant que notre absence de vieillissement ne commence à se faire remarquer. Enfin, dix ans, d'un coté c'est rapide, de l'autre, ça peut être très long. Surtout quand l'air est aussi saturé que le quartier de végétariens et autres loups. Peut-être bien que j'envisagerai un retour en Écosse avant. Ou en Russie tiens. Ça fait longtemps que je ne suis pas retourné sur ma terre natale. Et les vampires des alentours sont un peu plus intéressants que ceux d'ici. Vous pensez sincèrement que Dracula ou la Comtesse Sanglante se nourrissaient du sang des chats du voisinage? J'ai des doutes.

En tout cas, ils faisaient pas le tour des rayonnages d'une supérette de bas-étage, ça j'en suis certain. Pas davantage qu'ils ne devaient se laisser bloquer les naseaux par autre chose que l'odeur de leur prochain repas. J'entendrais presque Mina me dire que son créateur se moquerait ouvertement d'elle pour ne pas avoir mieux éduquer son propre descendant. Et sans doute que je ne suis pas le meilleur modèle du genre vampirique. Mais je m'en fous, je suis vivant, c'est pas le cas de tous ces vieux croutons qui ont pas bougé de l'époque "je suis tout puissant, les humains n'ont qu'à me craindre et me servir de repas". Bon, j'en ai pas bougé au point de préférer bouffer de pauvres animaux innocents, mais pour le reste, je pense être de la génération qui sait profiter de l'ignorance des humains pour se fondre dans la masse.

Et ouep, pauvres animaux innocents. Sérieusement, y a déjà assez de leurs propres collègues qui les font se bouffer entre eux, en plus des humains qui les tuent à la pelle pour les oublier dans le fond du frigidaire, vous croyez franchement qu'ils ont besoin que nous autres vampires allions également à la chasse? L'avantage avec les humains, c'est qu'ils sont à peu près 7milliards, a deux trois chèvres près, et hormis leurs propres conneries, ils ont quasiment pas de prédateurs, alors vous avez autant le choix qu'ils ne l'ont dans leurs supermarchés. En plus, c'est intéressant les humains, parce qu'ils ont beau vivre dans un monde qui se marche sur la tête, ils sont débordés d'espoir. Chopez un lapin et il attendra le coup de grâce. Chopez un humain et il vous jurera sur tous ses saints que ses proches auront votre peau, quand il n'essaye pas de vous mordre la main ou vous balancer un coup de pied pour s'échapper. Amusant moi je dis.

Enfin, comme les humains ne sont pas en vente ici, il faudrait peut-être que je me reconcentre avant de griller ma couverture. Donc, des fruits et des légumes, formidable, au milieu de tous leurs trucs chimiques, les humains savent encore ce que c'est qu'une botte de carottes! L'odeur me montant au nez m'arrête net dans mes réflexions. Du sang. Animal. Et aucun chien errant dans les environs. Donc il y a un mangeur de laitue dans le coin. Pardon, "végétarien". Quelle appellation stupide. Par définition, un végétarien mange des végétaux. J'ai pas souvenir d'avoir un jour vu un vampire brouter de l'herbe dans Central Park... Bref, je ne suis pas le seul vampire dans la boutique, et ça m'intrigue. Depuis que nous sommes arrivés en ville, j'ai senti l'odeur de trop nombreux vampires, j'ai aperçu de loin les Cullen frimer dans leurs belles bagnoles (je sais que je n'ai rien à dire avec ma propre caisse, merci), mais j'ai assez bien esquivé les rencontres avec mes congénères. Plusieurs clans dans le même pays, ça sent mauvais, alors je préfère visionner le terrain et le climat ambiant avant de me jeter dans l'arène.

Je jette des coups d’œil à droite et à gauche, observant chaque personne près de moi - et luttant avec mes instincts pour garder le contrôle en sentant tant d'effluves humains me passer dans les narines - pour repérer le vampire qui a attiré mon attention. Seulement, le physique ne semble pas suivre l'odeur. Enfin, y a bien cette fille dont j'ai l'impression d'avoir attiré l'attention. Celle que j'ai déjà remarqué il y a quelques minutes... un hasard? Je n'y crois guère. Continuant mes emplettes qui n'en sont pas vraiment, je me rapproche d'elle pas après pas, jusqu'à me retrouver à coté d'elle pour rajouter un paquet dans mon panier, en profitant pour entamer la "conversation" à mi-voix.

"Désolé de te décevoir fillette, mais j'suis marié... et elle est possessive."

Et totalement absente depuis plus d'un siècle. Mais je m'en fiche au moment présent. De toute façon, je ne suis pas dupe, c'est davantage mes yeux trop sombres et ma peau trop pale qu'elle a remarqué, et non pas le restant de mon physique.  Puis j'aurai l'age d'être son père, sans compter mes trois siècles de vampirisme. Je sais être réaliste, une jolie jeune femme qui m'offre de l'intérêt, c'est qu'elle a senti que j'étais pas net. Enfin, elle non plus ne l'est pas vraiment, parce qu'à mieux y sentir, l'odeur de sang animal, ça vient d'elle. Et si elle porte l'odeur d'un vampire sur elle, il y a autre chose que je n'arrive pas à comprendre. J'ai pas réussi à tomber sur la dhampire dès la première loterie, si?

"Consommation personnelle ou petit ami macchabée?"

Ça a le mérite d'être clair. Enfin, un humain lambda se promène pas avec une poche de sang dans son sac a main, donc j'ai peu de doute d'être découvert par une ignorante. Et si c'est une chasseuse, elle m'a repéré avant même que je ne sorte de ma voiture sur le parking, donc, d'un coté ou d'un autre, aucun intérêt à nier ce que je suis. J'appuie la question en portant le regard vers son sac, d'où je peux sentir venir l'odeur d'hémoglobine, le dégout prenant place sur mon visage l'espace d'une demi-seconde. D'instinct, ma main se porterait bien vers son bras pour l'empêcher de se défiler, mais la dernière fois, on y a répondu en me brisant le poignet. Ça fait réfléchir.



© Dakota & A-Lice

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Hybride
Hybride
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Mélanie Iglésias

MessageSujet: Re: A l'aube (Ambre & Dmitri)   Lun 26 Sep - 11:55




A l'aube

Feat Dmitri Romanov & Ambre Masen



Je passais de rayon en rayon continuant mes petites commissions tout en jettant des regards sur la moindre personne que je venais à croiser. Quelques tomates, quelques endives, et tout d'un coup une vagues d'odeur vampiriques assailli mes narines.
Je levais les yeux vers celui que je pensais être l'intrus du magasin. Il était blond et avait la peau pâle à souhait contrairement à la mienne qui était légèrement ambré. J'essayais de me concentrer sur les battements de son coeur et s'est sans étonnement que je n'en entendis aucun.

Mon regard envers lui devait avoir été un peu trop insistant car je le vis se diriger vers moi. J'étais prête, prête à affronter si nécessaire et prête à activer mon don au moindre signe d'attaque. Il ne faisait pas parti de mes ennemis de la Nouvelle-Orléans c'était chose sur maintenant.

Désolé de te décevoir fillette, mais j'suis marié... et elle est possessive."

Fillette ? Il démarrait mal notre entretien. J'étais à cet instant ravi que Klaus ne soit pas présent à mes côtés. Il n'aurait s'en aucun doute pas apprécié le ton de cet homme envers moi et son mauvais côté aurait sans aucun doute pris le dessus.

- Possessive ? Et bien il n'y a pas de crainte à avoir, la fillette a déjà trouver chaussure à son pied. Elle ne doit cependant pas être si possessive vu qu'elle n'est pas ici même présente à analyser vos faits et gestes.

Je n'étais pas haineuse envers mon interlocuteur, mais je n'appréciais simplement pas le ton avec lequel cet homme était venu m'aborder. Nous ne nous connaissions ni d'Adam ni d'Eve après tout.
Je ne manquais pas d'appercevoir un regard insistant sur mon sac. Il était évident maintenant que ma bouteille m'avait trahi. Il aurait été ironique, dans un sens, qu'un vampire ne se soit pas apperçu de la présence de sang.

"Consommation personnelle ou petit ami macchabée?"

- Espèce en voie de disparition, mon met préféré. Quoi de plus beau que goûtait à la rareté ?

Bien sûr c'était de l'humour pur et dur. J'étais déjà écoeuré de devoir boire du sang mais si en plus je menais à la perte d'une espèce ce serait scandaleux.

Eyota

_________________
I'm a vampire and a werewolf.
Je suis unique, je suis maléfique mais je suis aussi généreuse, admirative, charmante... Comme quoi la nature ne fait pas tout. (CASSOU)


Dernière édition par Ambre Masen le Mar 27 Sep - 10:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Vampire sanguinaire
Vampire sanguinaire
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : James Marsters

MessageSujet: Re: A l'aube (Ambre & Dmitri)   Lun 26 Sep - 22:29


A l'aube

Ambre & Dmitri

Pardonne moi Anya, car tu n'aimeras pas la comparaison, mais si je ne te savais pas occupée à l'autre bout de la ville avec ton animal de compagnie préféré, je penserais t'avoir devant les yeux. Ou alors c'est un truc de "jeunes" de montrer autant de répartie face à leurs ainés. A mon époque, quand un vampire plus expérimenté que vous prenait la parole, vous vous la fermiez et vous écoutiez. Aujourd'hui, c'est aux anciens de se battre pour placer deux mots face aux jeunots. Les humains ne savent franchement plus éduquer leurs enfants de nos jours. Y a qu'à passer une heure dans un parc pour s'en rendre compte. Y a pas la moitié des gosses de moins de dix ans qui savent montrer un temps soit peu de respect pour leurs propres parents, alors le reste du monde... combien de fois je me suis demandé pourquoi je réfrénais ma soif de sang en ces lieux, j'ai oublié de compter. Sincèrement, ça serait faire une fleur à ces pauvres parents que les débarrasser de leurs gosses. Rien que cela explique totalement le fait que les Volturis condamnent la création d'enfants immortels, j'en suis sur. Parce qu'aucun doute que supporter l'un de ces gosses H24 pour les 100prochaines années conduit son créateur au suicide ou à la folie, si pas les deux.

Je laisse un grondement monter du fond de ma gorge avant de me rappeler que nous ne sommes ni seuls ni dans des lieux propices à laisser échapper davantage d'indices sur ma nature que je n'en laisse déjà filtrer. Au passage, j'en profite pour détailler davantage ma vis-à-vis, qui ne ressemble clairement pas à un vampire comme je les connais. Il est clair et net à la couleur de sa peau presque bronzée qu'elle ne fuit pas le soleil, et on ne peut pas franchement dire que ses yeux soient des plus dorés. D'un coté, tant mieux. Le doré ne lui irait pas plus au teint qu'il ne me va, croyez moi. Sinon, autant je sais que Anya n'aimerait vraiment pas la comparaison, parce que trouver les autres bien plus ordinaires que soit même, c'est un truc de femme, autant je dois dire que si je n'étais pas engagé ou si elle n'étais pas des nôtres (plus ou moins), j'en aurait bien fait mon repas. De plus d'une façon. Mais que voulez vous, j'ai trop d'honneur et de loyauté à dépenser, et le pire, c'est que ce n'est surement pas réciproque, parce que Mina et Dracula, si vous voulez mon avis... mais on s'en fiche de mon avis.

"C'est pas parce qu'elle m'a mis la corde au cou qu'elle en tient l'autre bout H24. J'ai pas l'impression de voir votre moitié dans le coin non plus."

Ou alors c'est un des humains qui trainent dans le magasin. On sait jamais avec ces végétariens. Même si fut un temps où j'étais mal placé pour parler, entre Ryan et les conneries d'Anastasia. Enfin, végétarien, ça reste à voir. Y a vraiment un truc bizarre avec cette fille. C'est comme si elle avait oublié de mourir en entrant dans notre monde. Et ça c'est bizarre. Et dérangeant. Parce qu'en plus d'être bizarre, ça laisse place à un problème plus gros qu'elle, c'est que qui dit "truc anormal dans le monde des vampires" dit "les Volturis sont sur l'affaire", et je n'ai pas tant que cela l'envie pressante de revoir leur avant-garde de sitôt.

"La rareté se trouve tout aussi bien au milieu des humains, et y a pas besoin de mener une espèce à sa fin pour ça. La moindre idée du pourcentage de sang O- dans la population d'une ville pareille? Bien plus rare que le chat sauvage en bouteille, à mon humble avis."

Pour tout dire, je ne suis pas de ces écologistes qui se feraient des grèves de la faim pour sauver les ours pyrénéens ou les tortues luth. Si j'ai la dalle, la vraie, et que je tombe sur une bestiole en voie de disparition, je ne vais pas me priver pour "sauver une espèce". Surtout que de toute façon, les espèces en voie de disparition, avec les humains et leur façon de détruire le monde, elles sont condamnés d'avance, alors ça sert à rien de s'efforcer à les sauver. Mais ça sert à rien non plus de les aider à disparaitre plus vite. Et puis, à quoi bon s'habituer au gout d'un sang qu'on ne pourra bientôt plus manger? Avec 7 millions d'humains, je suis à peu près sur de ne pas mourir de faim d'ici à la fin du mois, sauf s'ils arrivent enfin à tous s'entretuer d'une façon ou d'une autre d'ici là.

Je passe machinalement une main distraite dans mes cheveux rendus blonds par un bonne dose de décoloration à laquelle je ne fais même plus attention, mon absence de reflet me faisant assez souvent oublier de quelle couleur sont mes cheveux ce jour-là. Si Anya ne m'avait pas fait remarqué il y a quelques jours de cela que ma coloration n'est pas des plus discrètes pour un type qui cherche à passer inaperçu quand il débarque quelque part, je ne me rappellerai même pas les avoir décolorés récemment. Enfin, "récemment" peut être loin pour un vampire. Tourner autour du pot pendant quinze ans n'est pas dans mes habitudes, alors autant la jouer direct, malgré la main que je retire de mes cheveux, signe évident de nervosité. O que non, je n'ai pas peur d'elle, mais je dois avouer que sa nature étrange m'intrigue.

"Et sinon, le bronzage c'est naturel? Je ne vous trouve pas franchement une tête de vampire, si je peux me permettre."

Mmais oui Dim, parle vampire au beau milieu d'un magasin peuplé d'humains pouvant parfaitement entendre le mauvais mot au mauvais moment sur leur passage. Décidément, je sens que je ne vais pas me plaire ici. Un bon repas, ma Viper et direction l'Ecosse, moi je dis...





© Dakota & A-Lice

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Hybride
Hybride
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Mélanie Iglésias

MessageSujet: Re: A l'aube (Ambre & Dmitri)   Mar 27 Sep - 10:53




A l'aube

Feat Dmitri Romanov & Ambre Masen



Si ma mère m'entendait, elle serait s'en aucun doute choquer par la répartie dont je faisais preuve envers une personne plus âgée que moi, mais elle n'était pas là. Ni elle, ni qui que ce soit de ma famille, j'avais dû apprendre à grandir seule, à me forger une carapace seule.
Le temps m'avait appris que les gens étaient impitoyables et qu'il ne fallait à aucun moment se montrer faible face à des inconnus, tout au tard, il en profiterait. De plus, mon petit séjour auprès de Klaus n'avait pas manqué de renforcer cette part de mon caractère.
J'estimais avoir droit au respect au même titre que quiconque sur cette planète. Mes paroles n'avaient pas manqués de toucher mon interlocuteur. Un grognement venu du plus profond de sa gorge que seul lui et moi étions en mesure d'entendre ne manqua pas de m'arracher un léger sourire. Cependant, je me repris, nous étions entourés d'humains et il était mal venu que deux vampires se mettent à se battre même si je ne doutais pas de l'issu du combat, Ambre 1 - Inconnu 0. Je n'avais aucun mérite puisque mon don était mon unique défense, mais elle ne manquait pas d'être efficace.
L'homme face à moi se reprit également surement après s'être souvenu du lieu où nous nous trouvons, tout comme moi précédemment. Je le vis me détailler. Il se rince l'oeil ou quoi ? Ma petite conscience me fit rire, elle avait enfin retrouvé son humour.

- Je peux vous aider ? Vous voulez peut-être connaitre mes mensurations ?

Ces mots étaient sortis tel un cri de l'âme. Quelle idiote je faisais, je cherchais quoi à provoquer cet homme ? Je m'étais levée du pied gauche ? Je ne savais pas vraiment ? Un tour sur le calendrier m'indiquerait peut-être le pourquoi de mon agressivité.

"C'est pas parce qu'elle m'a mis la corde au cou qu'elle en tient l'autre bout H24. J'ai pas l'impression de voir votre moitié dans le coin non plus."

Klaus était loin d'avoir besoin d'être à coter de moi. Aucune concurrence n'existait à son égard même si je le soupçonnais parfois d'envoyer quelques uns de ses sbires vampires s'assuraient que j'allais bien. Il était tellement protecteur, je n'arrivais pas à croire tout ce qu'il avait pu faire dans le passé, surtout quand je voyais à quel point il était doux avec moi. Mais je comprenais, sa vie avait été tellement dur, compliqué et triste.

- Peut-être a-t-il tout simplement confiance en moi, ou la concurrence ne l'effraie pas tout simplement.

Mon interlocuteur était pensif. A cet instant, j'aurais donné cher pour que mon don soit celui de lire dans les pensées, mais chacun sa petite spécialité il faut dire.

"La rareté se trouve tout aussi bien au milieu des humains, et y a pas besoin de mener une espèce à sa fin pour ça. La moindre idée du pourcentage de sang O- dans la population d'une ville pareille? Bien plus rare que le chat sauvage en bouteille, à mon humble avis."

Le dégout dut se lire sur mon visage. Ce n'est pas que je jugeais qui que ce soit en fonction de son alimentation, j'étais mal placée surtout que Klaus n'était pas du genre à boire du petit lapin, mais si je me lançais à boire du sang humain lorsque la pleine lune s'approcherait, je me livrerais à un carnage sans fin. La population d'animaux prenait déjà un sacré coup une fois par mois.

"Et sinon, le bronzage c'est naturel? Je ne vous trouve pas franchement une tête de vampire, si je peux me permettre."

Nous y étions, ça en était trop pour moi. Cette façon si naturelle de me demander une explication était si hilarante que je ne pus réfreiner mon éclat de rire.

- Je suis désolée mais je n'ai jamais vu une personne me posait la question ainsi. Et bien vous n'êtes pas s'en savoir que certains vampires ont des dons ? Le mien est d'avoir une apparence proche des humains.

Cette excuse était brodée depuis des années et avait satisfait bon nombre de curieux. En effet, je ne désirais pas que des personnes dont je n'ai pas fait le choix connaissent ma nature.

Eyota

_________________
I'm a vampire and a werewolf.
Je suis unique, je suis maléfique mais je suis aussi généreuse, admirative, charmante... Comme quoi la nature ne fait pas tout. (CASSOU)
Revenir en haut Aller en bas

Vampire sanguinaire
Vampire sanguinaire
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : James Marsters

MessageSujet: Re: A l'aube (Ambre & Dmitri)   Mer 28 Sep - 1:13


A l'aube

Ambre & Dmitri

Lui demander ses mensurations? Elle me prend pour un tailleur de costumes ou quoi? Non, sans façon, j'suis pas intéressé. Enfin, c'est pas comme si je ne comprenais pas le fond de sa pensée. Cela fait trois siècles que je vis avec Mina puis Anya, les "si tu trouve que j'ai grossis, dis le" à chaque fois qu'on laisse son regard les regarder trois secondes de trop, j'ai tendance à connaitre. Disons qu'elle est originale sur la formulation, au moins. Mais si la forme change, le fond reste le même, à n'en pas douter. Raison pour laquelle je préfère ignorer con commentaire, sachant parfaitement que c'est le genre de phrase qui commence une conversation tendue. Et la conversation est déjà tendue, pas la peine d'en rajouter une couche.

Sauf qu'elle va m'aider à la tendre un peu plus, la conversation, si elle continue sur ce ton. Pour la simple raison que, si je respirais encore, je me serait surement étouffé de rire suite à sa réponse, concernant son compagnon, ou quoi qu'il soit pour elle. La confiance autant qu'il veut, après tout, les vampires se lassent de leurs compagne/ons bien moins vite que les humains, heureusement pour nous, et c'est pire encore quand les deux partagent un lien créateur/transformé. Par contre, pour la concurrence, je vais gentiment me taire. Parce que faut pas me faire croire que des vampires plus jeunes et moins mariés que moi ne sauraient pas se retourner sur son passage. Enfin bref, se fier à sa compagne, ok, ça roule . ne pas se méfier de la concurrence, mauvaise idée. Faut savoir être réaliste dans la vie. Prenez, moi, je fais toute confiance à Mina, mais je sais que son créateur a pas mon sens des valeurs. C'est pas parce qu'elle s'est barrée il y a x siècles qu'il va pas essayer de la récupérer... sauf si il s'est trouvé renommé "monsieur beau tas de poussière", mais j'ose espérer que j'aurai reçu un faire-part de décès, quand même! C'est mon grand-père vampire, c'est un minimum important! ... ... ok, en vrai je m'en fous, totalement.

"La concurrence devrait effrayer tout le monde. C'est pas un manque de confiance en son compagnon, mais en les autres.

J'aurai vraiment du songer à aller me nourrir avant d'aller acheter une nourriture aussi immangeable que celle que j'ai dans mon panier. Parce que là, à jouer sur mes nerfs au milieu d'un paquet de sandwiches ambulants, me tenir à carreaux commence à m'être difficile. Pas impossible, j'ai pas trois siècles derrière moi pour rien, mais difficile. Non pas qu'elle m'énerve hein, avec Anya et Ryan, j'en ai connu d'autres, j'en connait même d'autres tous les jours, mais la faim, les humains autour, penser à Mina, me faire à demi fermer le caquet par une gamine... je jette un coup d’œil à ma main tremblant légèrement avant de fermer le poing et l'enfermer dans la poche de mon manteau.

Son éclat de rire me fait relever la tête pour la regarder dans les yeux, cherchant un instant la raison de son emportement avant de revenir à notre sujet, ma faim momentanément oubliée. Les dons ouais, j'en ai vaguement entendu parlé, j'en ai testé deux trois aussi, genre celui d'une certaine blonde italienne frigide et insensible. Pour tout dire, personnellement, j'y ai échappé, et quand je vois combien j'étais instable et parfaitement ingérable dans mes jeunes années, je pense que Mina devait être ravie de pas avoir ça à gérer en plus. Autant que je suis ravi de pas avoir eu à gérer ça avec Anya. Quand à Ryan, pas mon problème, pas moi qui gère.

"Et ben certains sont plus gâtés que d'autres, il faut croire. C'est dommage de gâcher un don si extraordinaire à chasser le puma au fin fond de la forêt. Perso, si je pouvais m'offrir un bon bain de soleil..."

Quelque chose que je regrette sincèrement, ça. Non pas qu'en Russie on soit franchement habitués à passer l'après-midi sur une plage de sable fin, offrant son corps à la brulure autrefois si agréable du soleil, mais justement, quand vous vivez des hivers à -25degrés et peut-être moins encore, les premiers rayons du soleil, vous vous baigniez dedans. Enfin hé, échanger un peu de soleil contre la vie éternelle (et les emmerdes éternelles qui vont avec), j'vais pas m'en plaindre non?





© Dakota & A-Lice


Hrp : il est toujours aussi doué pour pondre 15lignes totalement hors sujet, désolé xD

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Hybride
Hybride
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Mélanie Iglésias

MessageSujet: Re: A l'aube (Ambre & Dmitri)   Jeu 29 Sep - 11:49




A l'aube

Feat Dmitri Romanov & Ambre Masen



Je devais reconnaître que j'y étais aller un peu fort. J'étais d'une humeur de chien en ce moment il fallait l'avouer. Ironique me direz-vous ? L'homme qui se trouvait face à moi n'avait pas non plus était des plus cordial.
Les regards des humains qui passaient à côter de nous se faisait insistant. Rien d'étonnant à ça, il était déjà complètement abruti lorsqu'un vampire était dans le coin alors deux, il perdait complètement la raison.
Ahh faiblesse humaine quand tu nous tiens. Mon interlocuteur ne répondit pas à ma remarque. Peut-être n'avait-il rien à dire sur le sujet. Et c'est tant mieux ? Je chassais ma conscience de mes pensées pour me concentrer sur le vampire face à moi.

"La concurrence devrait effrayer tout le monde. C'est pas un manque de confiance en son compagnon, mais en les autres."

Klaus n'avait certes pas confiance aux autres mais il n'en avait pas non plus peur. Il était prêt à réduire en poussière quiconque se m'était en travers de son chemin. Il était de ces personnes pour qui le diction "mieux vaut l'avoir en ami quand ennemi" était employé.
Klaus était loin d'avoir besoin d'être à coter de moi. Aucune concurrence n'existait à son égard même si je le soupçonnais parfois d'envoyer quelques uns de ses sbires vampires s'assuraient que j'allais bien. Il était tellement protecteur, je n'arrivais pas à croire tout ce qu'il avait pu faire dans le passé, surtout quand je voyais à quel point il était doux avec moi. Mais je comprenais, sa vie avait été tellement dur, compliqué et triste.

- Entre vous et moi, quel vampire verait de la concurrence envers un simple humain ? Ils sont certes tout minion avec leur humanité, mais ils sont au bout de la chaîne alimentaire pour certains d'entre nous.

Je constatais au regard de mon interlocuteur et à sa façon de serrer les poingts dans ces poches que l'heure du repas devait être proche pour lui. Le sang présent dans mon sac, bien que différent de ces habitudes alimentaires, ne devait pas l'aider à son contenir. J'avoue que un carnage en plein magasin n'était pas le bienvenue. Il fallait absolument que j'évite d'attirer l'attention, surtout en ce moment.

- Vaudrait-il pas mieux pour les petits êtres fragiles présent dans ce magasin que nous sortions prendre l'air ? Ou peut-être que vous pourriez en profiter pour boire un coup. Je ne veux pas vous vexer mais vous êtes pale.

Je venais de faire une plaisanterie ? Youhou, il devrait se réjouîr car en ce moment elles se faisaient rare les coquines.

"Et ben certains sont plus gâtés que d'autres, il faut croire. C'est dommage de gâcher un don si extraordinaire à chasser le puma au fin fond de la forêt. Perso, si je pouvais m'offrir un bon bain de soleil..."

- De quel façon pouvez-vous savoir si je gache ce don ? Je peux vous aider pour ce bain de soleil à l'occasion.

Eyota

_________________
I'm a vampire and a werewolf.
Je suis unique, je suis maléfique mais je suis aussi généreuse, admirative, charmante... Comme quoi la nature ne fait pas tout. (CASSOU)
Revenir en haut Aller en bas

Vampire sanguinaire
Vampire sanguinaire
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : James Marsters

MessageSujet: Re: A l'aube (Ambre & Dmitri)   Jeu 29 Sep - 23:54


A l'aube

Ambre & Dmitri

Quel vampire verrait de la concurrence en un humain? Moi, si Anya avait pas été ma nièce, par exemple. Parce que liquider l'humain en question et expliquer à la demoiselle qu'on doit pas jouer avec la nourriture, ça ne suffit pas à changer les sentiments de la dite demoiselle. Et c'est tellement simple de changer un humain en vampire qu'après tout, rien n'enpêche l'un des notres d'éprouver quelque chose pour un humain. Même si ça parait parfaitement contre-nature. Anya et Ryan m'ont ouvert les yeux sur certaines affirmations concernant les humains. Pas au point de les épargner pour mon diner, non. Mais suffisamment pour accepter l'idée qu'ils puissent nous ressembler sur certains points. Après tout, nous avons tous été humains un jour, même si pour certains d'entre nous, cela remonte à loin. A partir de quel age un vampire doit être considéré comme vieux?, Non, pas la peine de répondre à la question, j'ai une petite idée de la réponse qu'en donnent les jeunots de moins d'un siècle, merci.

"Le problème des humains, c'est qu'ils sont aussi faciles à transformer qu'à tuer. Combien des nôtres ont rencontré leur compagnon avant qu'il ne soit transformé? Et combien encore ont transformé leur humain à seule fin de lui sauver la peau?"

J'en connais même qui ont tenu tête aux Volturis pour un humain. Un crétin de blond en train de se torturer l'estomac dans un supermarché à tenir tête à une jeunette au lieu d'aller chasser, par exemple. Et je dois dire que si je devais le refaire de nouveau... pour Anya je le referais. Pourrie gâtée qu'elle est ma nièce avec moi. La preuve, j'ai même transformé son jouet préféré pour éviter qu'elle ne le casse... Bon d'accord, Ryan a été membre de notre famille bien avant de devenir l'un des nôtres, et, même à l'époque, je l'aurai protégé aussi bien que je protège Anya. J'ai même fait davantage pour lui, parce que Anya ne m'a jamais mis les Volturis au train. Enfin, les gamins, je leur râle dessus tant que je le peux, mais sans eux, je m'ennuierai rapidement.

Sortir d'ici et s'éloigner un peu beaucoup de ces humains de malheur tentant stupidement d'épier notre conversation alors qu'ils feraient mieux de ne pas s'approcher du rayon où nous nous trouvons? Enfin une bonne idée aujourd'hui! Mais si je commence franchement à avoir faim, je ne suis pas encore assez affamé pour m'abaisser à boire dans sa bouteille de sang. Il faut le dire, ce n'est guère l'honneur qui m'étouffe, mais j'en ai quand même suffisamment pour préférer aller chasser le randonneur égaré plutôt que saigner un puma en aluminium.

"Quoi de moins surprenant pour un vampire? Enfin, oui, sortons d'ici, l'air sera moins étouffant dehors... enfin, si une surpopulation mixte de vampires et de loups peut être moins étouffante qu'une livraison gratuite de hamburgers ambulants..."

Tout à coup, je ne suis plus tout à fait convaincu. Manger sur place, c'est une bonne idée aussi, non? Qu'est-ce que j'en ai à foutre de bouffer trois ou quatre humains et en effrayer une dizaine d'autres? C'est pas comme si j'étais attaché à cette ville d'une façon ou d'une autre. Si les emmerdes arrivent, je me taille, et je m'installe ailleurs. Être nomade, c'est quand même la belle vie parfois. Et puis, à l'époque où j'étais incapable de me gérer, mes conneries permettaient toujours à Mina de me retrouver, et accessoirement, me remettre en ligne pour six mois. Maintenant que je suis "rangé", ça fait un siècle que je la cherche. Peut-être qu'il est temps pour moi de me la jouer "tueur sanguinaire sans scrupules tuant tout se qui bouge et passe à sa portée", qui sait, ça l'attirera peut-être dans les parages... ou je demande à Anya de lâcher la vigilance sur Ryan, ça m'évitera de faire des efforts... ou pas. Ce vampire, c'est le prochain Batman, un jour, il nous sauvera la veuve et l'orphelin, et moi je finirai de déprimer dans un coin.

"Pour se rapprocher de ses proies sans qu'elle ne soupçonne quoi que ce soit, ça peut se révéler pratique, non?Quand au bain de soleil, que voulez-vous, s'éblouir soit-même n'est pas l'idéal, même en se trouvant un coin 100% sans humains, alors, merci, mais pas besoin d'un guetteur, je saurais m'en passer trois siècles de plus."

Et si un humain se ramène pendant que je suis occupé à briller comme un néon phosphorescent, il reste toujours l'option de le bouffer, mais j'ai dans l'idée que le léger sourire que je lui accorde, de ceux dévoilant juste la pointe de crocs trop longs pour être normaux, suffit à exprimer clairement le fond de ma pensée. Bon, on avait parlé de sortir, non? Je prend donc le chemin de la sortie, content d'être dans une ville assez réduite pour qu'il n'y ai personne aux caisses ( J'ai connu des grandes villes hein, et plus jamais... sauf pour la bouffe, les discothèques et autres clubs, c'est juste fantastique pour se trouver un joli petit lot à dévorer dans les ruelles obscures à proximité immédiate, mais je préfère la chasse à l'opportunisme, donc, la campagne ça me va mieux). Après un coup d'oeil au ciel pour m'assurer qu'il ne soit pas et bleu et ensoleillé, ça serait tout à fait ma veine, je sors enfin à l'air libre, fouillant machinalement dans la poche de mon manteau pour en sortir les clefs de ma voiture. D'abord, me libérer les mains, ensuite, on verra.




© Dakota & A-Lice

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Hybride
Hybride
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Mélanie Iglésias

MessageSujet: Re: A l'aube (Ambre & Dmitri)   Jeu 20 Oct - 13:51




A l'aube

Feat Dmitri Romanov & Ambre Masen




"Le problème des humains, c'est qu'ils sont aussi faciles à transformer qu'à tuer. Combien des nôtres ont rencontré leur compagnon avant qu'il ne soit transformé? Et combien encore ont transformé leur humain à seule fin de lui sauver la peau?"

Effectivement, le sujet était discutable. De mon point de vue, personne ne pouvait être à la hauteur de Klaus, il était donc évident que vampire, loup, humain ou même hybride m'indiffèrent. D'un côté le nombre de vampire qui côtoyait les humains était faible, si ce n'est pour les mordre et les vidés de leur sang bien sur. Dans ce domaine, je devais même dire qu'il était les premiers à leur courir après.
Je voyais bien que mon interlocuteur avait de plus en plus de mal à supporter la présence des humains autour de nous.

"Quoi de moins surprenant pour un vampire? Enfin, oui, sortons d'ici, l'air sera moins étouffant dehors... enfin, si une surpopulation mixte de vampires et de loups peut être moins étouffante qu'une livraison gratuite de hamburgers ambulants..."

Je souris à la dernière phrase de la personne face à moi. Il était donc blagueur aussi à temps perdu. Comme quoi, cette journée ne manquerait pas de m'étonner.

- Effectivement de ce point de vue, je pense également que nous devrions prendre l'air avant que ce magasin deviennent un restaurant à vampire.

"Pour se rapprocher de ses proies sans qu'elle ne soupçonne quoi que ce soit, ça peut se révéler pratique, non?Quand au bain de soleil, que voulez-vous, s'éblouir soit-même n'est pas l'idéal, même en se trouvant un coin 100% sans humains, alors, merci, mais pas besoin d'un guetteur, je saurais m'en passer trois siècles de plus."

Je me mis à rire, je ne parlais pas du tout de surveiller les alentours, mais ça, il n'en avait aucune idée. Je n'osais imaginer la tête d'un humain voyant une personne qui s'expose au soleil en arborant des milliers de diamants sur le peau. Deux solutions, soit l'humain en question se tire en hurlant, soit il essaye de tuer le vampire, mais dans tout les cas, la situation serait risible.
Rien qu'à cette pensée, un sourire débile était apparu sur mes lèvres.
Je suivis l'inconnue vers les caisses et le suivit accompagné de mon cadis remplis dehors. Je le vis chargé sa voiture et je fis donc de même avant de le rejoindre.

- Après tant d'émotion, il serait peut-être plus poli que je me présente, je m'appelle Ambre.

Je nota une légère pause avant de continuer.

- Et bien, je vois que ce bol d'air frais est une vrai libération. J'ai cru à un moment que tu allais bouffé la caissière. Tu me diras au moins les courses auraient été gratuite.

Eyota

_________________
I'm a vampire and a werewolf.
Je suis unique, je suis maléfique mais je suis aussi généreuse, admirative, charmante... Comme quoi la nature ne fait pas tout. (CASSOU)
Revenir en haut Aller en bas

Vampire sanguinaire
Vampire sanguinaire
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : James Marsters

MessageSujet: Re: A l'aube (Ambre & Dmitri)   Jeu 20 Oct - 23:09


A l'aube

Ambre & Dmitri

Restaurant pour vampire? Faut avouer que l'idée est tentante. Intéressante même. J'y songerai pour mes vieux jours, même si j'espère attendre encore quelques millénaires avant de me sentir vieux. Ce jour-là, je m'arrange un suicide arrangé auprès de quelques amis qui ne seraient que trop contents d'avoir ma tête. Mais en attendant, je vais effectivement éviter une émeute et sortir d'ici sans histoires. Après tout, Mina m'a bien élevé, et même s'il a fallu son temps, j'ai passé l'age de faire un bordel pareil dans un lieu public. Hormis si je comptais attirer l'attention de quelqu'un. Mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui je compte bien me poser un jour ou deux, donc je ne vais pas commencer les conneries maintenant.

Je me dirige vers les caisses, la jeune femme sur les talons, et me laisse un moment distraire par l'odeur de la caissière, mon regard perdu entre ses mèches de cheveux, sur la peau tendre de sa gorge. Jusqu'à ce qu'un raclement de gorge derrière moi me ramène au temps présent, et je prend mes courses sous le bras avant de sortir de la boutique, humant avidement l'air extérieur, bien moins chargé de tentations que l'intérieur. Si je n'ai besoin d'aucune respiration, je n'ai pas de mal à en prendre plusieurs, juste pour me changer l'odorat. Sentir le vampire mélangé loup, ça risque moins de provoquer des accidents que de sentir l'humain.
Après avoir rejoint ma voiture, et fourré les courses à l'intérieur du coffre, et surtout, décompressé un bon coup, je m'intéresse de nouveau à la jeune vampire à coté de moi, prenant une initiative intelligente, à savoir, les présentations. Effectivement, c'est utile parfois, de savoir comment s'appellent des gens dans une ville où on débarque.

"Dmitri Romanov."

Je baisse le regard, amusé, tout en glissant une main derrière ma nuque, quand Ambre évoque la petite galère du passage "caissière" de tout à l'heure. Effectivement, si elle n'avait pas été là pour me faire réfléchir deux fois, il aurait pu y avoir un problème dans la boutique.

"Je dois admettre que c'est pas passé loin. Je me contrôle mieux habituellement. J'attends moins pour me nourrir, habituellement."

Mais comme j'étais occupé à courir après mes idiots de neveux, j'ai pas franchement songé à faire une pause repas. Pour tout dire, la faim n'a commencé à me tenailler que quand j'y ai pensé, quand j'ai lâché un instant la mission "retrouver les deux gosses avant qu'ils ne s'attirent des problèmes". Et oui, je serais une vraie mère poule si je m'écoutais. Être l'oncle qui les pourrit gâte me suffit largement, pour tout dire.

"Je ne suis pas sur qu'économiser quelques dollars vaudrait un massacre public. Pas très discret comme arrivée en ville, tu penses pas?"


© Dakota & A-Lice

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Hybride
Hybride
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Mélanie Iglésias

MessageSujet: Re: A l'aube (Ambre & Dmitri)   Sam 22 Oct - 15:25




A l'aube

Feat Dmitri Romanov & Ambre Masen




Au fil de la conversation, je me détendais de plus en plus face à mon interlocuteur. Je n'en restais pas pour le moins méfiante. je n'avais pas le choix dehors, ici, c'était la jungle, la loi du plus fort. Etant une femme, je ne partais pas forcément avec un avantage, mais bon j'étais une battante.

"Je dois admettre que c'est pas passé loin. Je me contrôle mieux habituellement. J'attends moins pour me nourrir, habituellement."

Et bien voila qui n'avait pas été prudent de la part de mon interlocuteur. Bon je venais d'apprendre deux choses, il s'appelait Dmitri Romanov et il n'avait pas pris de repas digne de ce nom depuis un petit bout de temps. Je ne pouvais m'empêcher de sourire devant mon interlocuteur. Je frôlais presque la crise de rire, cet homme qui prônait sa force et sa vieille depuis le début de notre conversation n'avait même pas été fichu de se nourrir correctement en temps et en heure.

- Et bien pour un si vieille homme que toi c'est un peu bizarre de ne pas penser à se nourrir tu ne crois pas ? Je pense qu'il faut à mon tour que je me présente vu que je connais ton nom maintenant. Je m'appelle Ambre.

Je me mis à pouffer de rire devant lui. Je ne pouvais pas décidément pas me retenir. L'arroseur, arrosé, il me semble que l'expression était ainsi.

"Je ne suis pas sur qu'économiser quelques dollars vaudrait un massacre public. Pas très discret comme arrivée en ville, tu penses pas?"

Et bien je n'étais pas seule à avoir besoin de rigoler un peu. Çà faisait du bien et surtout ça détend. Un massacre en public ? Trop peu pour moi surtout que effectivement ce n'était pas franchement discret pour une arrivée récente en ville. Après, chacun était libre de faire ce qu'il voulait, si cela impliquait cependant que je risque d'attirer l'attention sur Forks et sur Hope, c'était hors de question.

- Effectivement, pas très discret comme arrivée. Tu es ici aussi depuis peu ?

Eyota

_________________
I'm a vampire and a werewolf.
Je suis unique, je suis maléfique mais je suis aussi généreuse, admirative, charmante... Comme quoi la nature ne fait pas tout. (CASSOU)
Revenir en haut Aller en bas

Vampire sanguinaire
Vampire sanguinaire
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : James Marsters

MessageSujet: Re: A l'aube (Ambre & Dmitri)   Sam 22 Oct - 23:40


A l'aube

Ambre & Dmitri

Être dehors me fait le plus grand bien, il n'y a pas à dire. Suffisamment pour que je reprenne rapidement la contenance que j'avais égaré en chemin, et que je parvienne à repousser ma faim pourtant grandissante à plus tard. A vrai dire, je parviendrais presque à rire avec la jeune femme quand elle me balance dans les dents que je ne suis pas très prudent pour un vampire de mon âge. Eh! Je ne suis pas si vieux que ça quand même! Je serais presque jeune, parmi ceux de ma génération, même!

"Ambre hein? Joli. Pas très américain, si tu veux mon avis."

Si vous voulez mon avis? Je ne suis pas le seul immigré débarquant en ville. A se demander si Ryan n'a pas effectivement senti un truc dans les parages pour nous y emmener. En tout cas, va surement falloir qu'il me donne une bonne explication le gamin, sinon je saurais lui expliquer comment ça marche par chez nous. Je mène, ils suivent. Et si ils ne sont pas contents, il leur reste l'option "aller voir ailleurs si j'y suis".

"Disons que j'ai été occupé ailleurs. Mais ça va hein, quand je ne me laisse pas déconcentrer par un repas potentiel."

Au moins on est d'accords, un massacre, c'est pas discret. Non mais j'irai chasser plus tard, plus loin. A la vitesse où je peux aller, c'est pas de faire cinquante ou cent kilomètres pour me nourrir qui me rendra la vie impossible. J'ai supporter la traversée de l'Atlantique sur un raffiot sans en manger aucun passager (l'avion c'est bien joli, mais ça vole un poil trop près du soleil pour que j'y reste discret. Quand aux vols de nuit? Vous connaissez des vols qui sont à l'heure? Surtout en partant de Paris? J'vous dit pas le bordel des transports en commun dans le maudit pays des mangeurs de grenouilles.), c'est pas pour ne pas savoir me contrôler une heure de plus.

"Le temps de trouver une baraque à vendre inoccupée à squatter quelques semaines. Et de venir me perdre ici après avoir perdu à la courte paille. Et toi?"


© Dakota & A-Lice

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Hybride
Hybride
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Mélanie Iglésias

MessageSujet: Re: A l'aube (Ambre & Dmitri)   Lun 7 Nov - 10:58




A l'aube

Feat Dmitri Romanov & Ambre Masen




"Ambre hein? Joli. Pas très américain, si tu veux mon avis."

Effectivement, mon prénom n'avait rien d'Américain, il était d'origine Française. N'importe qui l'aurait remarqué d'ailleurs, mais il était vrai que peu de personnes en étaient venus à me poser ce genre de questions. Les ancêtres de ma mère étaient originaires de France et c'est en leur hommage qu'elle avait choisi mon prénom, qui n'était autre que le nom d'une pierre précieuse avec lequel mon teint ambré allait de paire. Ma mère avait d'ailleurs tenue à ce que j'apprenne cette langue. Ce fût une horreur, apprendre la langue la plus difficile au monde, quelle idée avait-elle eu. Je reportais mon regard sur mon interlocuteur.

"Le temps de trouver une baraque à vendre inoccupée à squatter quelques semaines. Et de venir me perdre ici après avoir perdu à la courte paille. Et toi?"


Oh moins pas grand chose, je cherche mon père biologique depuis près de cent ans et peut-être que je pourrais trouver quelques informations dans cette ville. Ah oui, et puis j'héberge la soeur de mon petit ami ainsi que la fille de ce dernier qui est menacé de mort alors qu'elle vient tout juste de naître.
Non je n'allais définitivement pas lui présenter la situation ainsi. D'un côté, c'était un juste résumé des choses, un peu inapproprié face à un inconnu, mais totalement réaliste. Si seulement, Klaus pouvait mettre fin à cette situation rapidement. La situation était des plus pénibles pour tous, mais j'étais ravie de pouvoir protéger sa fille et qu'une telle confiance m'ait été donné.

- Et bien j'ai lu quelques parts que cette ville était très réputé pour son côté peu ensoleillé alors je me suis dis que j'allais venir y faire un tour. J'étais sur qu'il y aurait des vampires, mais je ne pensais quand même pas à autant, je me demande encore comment les humains ne se doutent de rien.

Comme quoi, cette ville ne manquait pas d'attirer les monstres et qui plus est, j'étais le pire d'entre tous, pas de chance ma pauvre.

- Que dirais tu d'aller discuter ailleurs que devant ce magazin ? Je ne voudrais pas qu'un rayon de soleil vienne se poser sur toi nous serions obligés d'assassiner tout ces faibles mortels.

Je désignais des yeux, les humains qui passaient près de nous et qui ne manquaient pas de nous reluquer. Mon dieu, mon self contrôle était mis à rude épreuve, j'aurais bien arracher une ou deux têtes au passage, ceux qui n'aurait pas manquer de plaire à mon cher et tendre Klaus. L'arrachage de tête était sa spécialité.

Eyota

_________________
I'm a vampire and a werewolf.
Je suis unique, je suis maléfique mais je suis aussi généreuse, admirative, charmante... Comme quoi la nature ne fait pas tout. (CASSOU)
Revenir en haut Aller en bas

Vampire sanguinaire
Vampire sanguinaire
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : James Marsters

MessageSujet: Re: A l'aube (Ambre & Dmitri)   Lun 7 Nov - 11:26


A l'aube

Ambre & Dmitri
Son explication tient la route, davantage que si Ryan me sort la même. Pourquoi me demanderez vous? Parce qu'on arrive d'Europe, et même pire, il est anglais le gamin. Alors la pluie, il avait clairement pas besoin de traverser l'Atlantique à la nage pour aller la trouver. Suffisait de rester sur les terres de la Reine pour s'offrir pluie, brouillard, froid et temps pourri. Et me parlez pas du réchauffement climatique qui ose offrir aux Anglais un été potable. Y a toujours où se mettre à l'ombre, même en plein cœur de Londres. Des catacombes par dessus la tête, une vie nocturne assez importante pour qu'un vampire ne se sente clairement pas seul dans les obscures ruelles que les luminaires oublient d'éclairer, et en prime, 300jours de pluie par an. Qu'est-ce qu'on est venus se perdre ici, franchement?

"Bah, les humains sont débiles, c'est tout. On nous fait un flan sur l'art et la manière d'être discret, mais si ils voyaient l'un d'entre nous tel qu'il est réellement, ils penseraient à une farce. J'm'emmerde même plus à planquer mes yeux quand je viens de manger, parait que les "lentilles" c'est tendance... j't'en ficherai du tendance moi."

Et dire qu'à une époque il fallait limite faire gaffe à pas croiser d'humains. Les yeux rouges, la peau blafarde et froide... ils s'amuseraient presque à nous ressembler, ces idiots là. Je prédis qu'il faudra pas deux décennies pour qu'on ai même plus à se soucier de briller au soleil, ils voudront notre marque d'auto-bronzant... Franchement, vous vous êtes jamais retrouvé au milieu d'un groupe de jeunes au teint blafard et à l'air dépressif (ou plutôt suicidaire) avant de vous rendre compte qu'il y a pas un seul vampire dans l'assistance? Ils font peur ces humains. Et ma foi, ça vous couperait l'appétit.

"Ouais, ça me va. Ca serait dommage d'avoir évité un massacre pour devoir en provoquer un autre quand même.  J'te dépose quelque part?"

Disant cela, je pose la main sur le toit de ma voiture, attendant tout de même la réponse de Ambre pour monter dedans. Si elle veut marcher, ça m'ira aussi, j'reviendrais chercher mon bien plus tard.


© Dakota & A-Lice

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Hybride
Hybride
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Mélanie Iglésias

MessageSujet: Re: A l'aube (Ambre & Dmitri)   Lun 7 Nov - 15:06




A l'aube

Feat Dmitri Romanov & Ambre Masen




"Bah, les humains sont débiles, c'est tout. On nous fait un flan sur l'art et la manière d'être discret, mais si ils voyaient l'un d'entre nous tel qu'il est réellement, ils penseraient à une farce. J'm'emmerde même plus à planquer mes yeux quand je viens de manger, parait que les "lentilles" c'est tendance... j't'en ficherai du tendance moi."

Si les humains autour de nous ne comprenait pas la dernière phrase de Dmitri, elle me fit éclater de rire. Les tendances pour un vampire étaient juste une énième façon de nous moquer des humains. Il changeait d'avis et de goût comme de chemise et de culotte. Qui en plus était dépassé de nos jours. Malheureusement, nous devions vivre avec ces tendances si nous voulions passé inaperçu. Heureusement pour moi, je n'avais pas à me soucier des lentilles puis que mes yeux étaient identiques que lors de mon humanité. Vive l'hybridité vous me direz.

"Ouais, ça me va. Ca serait dommage d'avoir évité un massacre pour devoir en provoquer un autre quand même. J'te dépose quelque part?"

Effectivement, j'avais eu mon lot de massacre lors de mon passage à la Nouvelle-Orléans. Faire partie de la famille Mikaelson, signifiait forcément tuerie assurer. Ce n'était pas mon genre, mais Klaus savait que j'étais prête à tout pour la protection des personnes qui j'aimais. Alors si je devais tuer un groupe d'humains pour la protection de Hope et Rebekah, je le ferrais sans aucun scrupule et sans la moindre hésitation.

- Et bien que diriez-vous de venir chez moi boire un verre ? Je ne pense pas que vous serez contre alcool du bon vieux temps ? Et puis nous serrons plus tranquille pour discuter.

Encore une fois mon regard se posa sur un humain qui détaillait les formes de mon corps quand à sa compagne, elle, bavait totalement en regardant Dmitri.

- C'est désolant.

Eyota

_________________
I'm a vampire and a werewolf.
Je suis unique, je suis maléfique mais je suis aussi généreuse, admirative, charmante... Comme quoi la nature ne fait pas tout. (CASSOU)
Revenir en haut Aller en bas

Vampire sanguinaire
Vampire sanguinaire
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : James Marsters

MessageSujet: Re: A l'aube (Ambre & Dmitri)   Mar 8 Nov - 9:48


A l'aube (ft Ambre)

 
"Eh, arrêtes, on va penser que j'te drague, et que j'suis vraiment pas doué en prime. J'ai une réputation à tenir moi!"

Je ris un instant avec elle avant de taper sur le toit de la voiture tout en reprenant une contenance. Mon regard suis alors celui d'Ambre pour tomber sur les deux humains occupés à nous reluquer chacun de leur coté sans sembler remarquer que l'autre en fait autant. Risible. Même si d'un autre coté, je me dis que si j'étais tout seul, j'en aurais profité. Et je ferais mieux de ne pas trop y penser à l'heure actuelle. Sinon, il y a de fortes chances que je jette au placard ma résolution d'éviter les bains de sang publics. Non mais se contrôler c'est facile... du moment que les humains nous tentent pas comme eux seuls savent le faire. Comme si la brebis allait roucouler sous le nez du loup. N'importe quoi. Lâchant un grognement incontrôlé, je détourne finalement le regard des humains pour le reporter sur la jeune brune.

"Bon allé, en voiture. Fais gaffe à ta tête, la porte est basse."

Si je me suis déjà moi-même assommé dans le toit de cette voiture? Il y a des choses qu'on ne peut pas demander à un vampire, franchement! Penser qu'un vampire puisse se montrer maladroit à ce point, c'est à un point ridicule que... d'accord, je m'y suis assommé deux fois, mais le premier qui ne fait que l'évoquer est un homme mort, même s'il s'agit d'un membre de ma famille. J'ai beau être un vampire, je n'ai que deux yeux, et faire trente-six choses à la fois finit parfois par me déconcentrer assez pour me rendre maladroit.

"Va pour causer à l'ombre devant un verre. Indique moi la route, je débarque."

L'avantage d'être un vampire? Pouvoir savourer un bon verre d'alcool et ses petits frères sans risquer une seconde de finir bourré comme un coing. L'inconvénient d'être un vampire? Parfois, on a vraiment envie de finir bourré comme un coing. Je démarre la voiture, content d'entendre ronfler le moteur sous le capot, et n'attends que sa direction pour sortir du parking en trombe, m'offrant le plaisir de me foutre des limitations de vitesse. J'suis un vampire bordel, vous pensez franchement que j'en ai quelque chose à foutre de perdre un permis de conduire que j'ai jamais passé? Ça sert à ça les faux papiers. C'pas comme si je pouvais noter ma véritable date de naissance sur mes papiers hein? Déjà que mon nom se révèle parfois une plaie à porter... et oui, il reste des Romanov dans ce monde.

 
Afterglow


_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
A l'aube (Ambre & Dmitri)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Please, forgive me ♣ Ambre
» Une bataille à l'aube...
» ~ Avouer ses fautes, poser une question ~ # Pv : Etoile d'Ambre #
» Ambre Nocis(Serdaigle)
» [bureau d'Ambre] Découvertes fâcheuses (pv Ange et Carna)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Deadly Hunters :: Forks :: Quartier Est :: Supermarché-
Sauter vers: