Les membres à l'honneur

Dmitri ROMANOV


Bella SWAN CULLEN
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qu'es-tu venu chasser dans les parages? [Ryan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Vampire sanguinaire
Vampire sanguinaire
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : James Marsters

MessageSujet: Qu'es-tu venu chasser dans les parages? [Ryan]   Jeu 29 Sep - 11:36






Qu'es-tu venu chasser dans les parages?

Dmitri & Ryan


J'ai finalement réussi à en sortir sans trop de casse, de cette maudite supérette. Surtout pour les humains qui y trainaient en même temps que moi, pour tout dire. Avec la faim qui commence à me tenir, je n'étais pas bien loin de leur offrir un flash spécial aux news de 20h. Ou pas, les flashs spéciaux ça n'attends pas 20h. Tout ça pour dire que j'en suis enfin sorti, j'ai fourré mes quelques achats dans le coffre de ma voiture - ô sacrilège, sérieusement - et je n'ai pas attendu quinze ans pour démarrer du parking, m'offrant le luxe de faire vrombir le moteur en accélérant plus que de raison.

Rentrer directement à la maison? Surement oui, c'est tout à fait dans mes habitudes... enfin oui, ça pourrait l'être, si je ne pensais pas au rythme entêtant des battements de cœur qu'on peut entendre dans les maisons voisines. Même installés à l'écart de la ville, notre ouïe sur-développée nous rend la vie compliquée. Et vider de leur sang nos propres voisins n'est pas une méthode très conseillée pour passer inaperçu. Il y a deux siècles, oui, aujourd'hui, pour un humain qui s'assomme avec un pot de fleur vous avez le shérif à votre porte, des fois que vous ayez vu ou fait quelque chose... Donc il vaut mieux aller chasser ailleurs, voir même dans la ville voisine. Enfin pour l'heure, c'est à la forêt voisine à laquelle je pense.

Chasser le cerf? Assez peu pour moi, je n'ai pas eu vent d'arrivée massive de chasseurs ces derniers temps, alors laissons le doré aux bouffeurs d'herbe. Je pense davantage à chasser le chasseur de champignon, ici et maintenant. L'avantage de ces forêts est qu'on y trouve assez de prédateurs "naturels" (plus que les vampires? Pas sur...) de l'homme pour faire passer nos proies pour de malencontreuses victimes d'une attaque d'ours, de loup, de puma ou autre... vrai que nombre de ces bêtes saignent leurs victimes à blanc...enfin, la logique des hommes est impénétrable. Et je ne vais pas m'en plaindre. Ça me ferait mal de devoir me nourrir d'animaux ad vitam æternam parce que les sandwiches ont compris qui les digère.

Enfin bref, on parle, on parle (pardon, je parle, je parle), mais j'avance pas. Enfin si, comme j'en viens à garer ma voiture à l'entrée d'un chemin forestier où il y a peu de chances qu'on arrive à me la percuter durant mon absence. Et oui, hormis les gamins, Mina et bien sur moi-même, s'il y a une chose à laquelle je tiens, c'est cette foutue voiture. Avec toutes les heures que j'ai occupé à la remettre en état de rouler, c'est un minimum de s'en occuper derrière. Et donc, le premier qui y fait la moindre rayure, il est mort. Ça me servira d'excuse pour manger en toute légalité, un jour. La voiture fermée à clef et les clefs enfouies dans la poche de ma veste en cuir, je m'engouffre dans la forêt d'un bon pas. Pour le commun des mortels, une simple promenade en forêt. Pour moi, un bon repas à la clef.


BY .SOULMATES


_________________
Revenir en haut Aller en bas

Vampire sanguinaire
Vampire sanguinaire
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Torrence Coombs

MessageSujet: Re: Qu'es-tu venu chasser dans les parages? [Ryan]   Dim 9 Oct - 20:03

À l'origine, j'étais venu en forêt simplement pour être loin de toute tentation. Si effectivement il y avait une source de nourriture dans ces bois, cette forêt était comme comparer un étant à un océan comparé à Forks. Le problème avec Forks était que c'était un petit village ou tout le monde connaissait tout le monde. Seul la chasse en forêt y était avantageuse. Néanmoins, j'avais choisi le coin non pas sans raison. Nous pourrions vivre tout les 3 voir tout les 4 si Mina pointerait le bout de son nez.

Cette forêt était vaste, il suffirait d'y construire une maison et afin de ne pas être surpris, faire les chose dans les règles et griffer les humains comme si nous étions des loups ou un prédateur du genre. De plus qui pouvait détester Forks ? Il n'y faisait ni chaud ni froid. Les hivers étaient doux et les été agréable. Comme nous n'étions pas tous arrivé en même temps et que j'étais le premier à m'être dirigé vers Forks...comme attiré par cette ville, j'attendais impatiemment l'arriver des autres et surtout celle de ma tendre aimée. Puis en me promenant dans les bois je tomba sur une maison que je ne connaissais pas. Néanmoins je connaissais la voiture qui y était garé... c'était mon créateur. Je savais très bien qu'il avait installé un système d'alarme super sensible alors je fis exprès de l'accrocher du bout des doigts. Ça allait le mettre en colère momentanément certes mais j'allais en rire c'était certains.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire sanguinaire
Vampire sanguinaire
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : James Marsters

MessageSujet: Re: Qu'es-tu venu chasser dans les parages? [Ryan]   Dim 9 Oct - 23:37






Qu'es-tu venu chasser dans les parages?

Dmitri & Ryan


L'autre truc à savoir avec les courses, c'est que non seulement faut les faire (et c'est chiant) et en plus, faut les ranger. Bon, moi je ne me casse pas la tête, de toute façon, personne ne mangera quoi que ce soit, hormis si Anya ou Ryan ouvrent les paquets de gateaux. Donc la conservation, j'en ai un peu beaucoup rien à foutre. J'vais pas en plus récupérer un frigidaire, si?

Et donc, maintenant que j'ai débarrassé le coffre de ma voiture de ce qui en polluait l'air, je peux repartir chasser tranquille. Les clefs, je les ai, dans la poche de ma veste qui est... sur une chaise, tout à fait pas à sa place. Je la remet donc sur mes épaules, envisageant de sortir quand le bruit de l'alarme de ma voiture m'agresse les oreilles. Comme quoi, même dans les coins perdus, il faut des emmerdeurs pour s'approcher des belles caisses! Finalement, je n'aurai peut-être même pas besoin de chasser en fin de compte, le repas me tombe tout seul dans le gosier.

Je passe dans le salon, me rapprochant de la baie vitrée derrière le montant de laquelle je me place pour observer l'extérieur sans être vu, mon humeur rendue carnassière se calmant aussitôt en repérant une tête que je ne connais que trop bien. Et pourtant, il le sait qu'il n'a pas plus que les autres intérêt à toucher à ma voiture, le gamin. C'est bien pour cela que je lui réserve un accueil à la hauteur de la faute commise. Après tout, faut leur apprendre à suivre les règles, à ces jeunes!

Je rejoins la porte d'entrée avant de sortir de la maison à vitesse vampirique ( à défaut d'autre terme, je laisse la "supervitesse" à Superman, franchement) jusqu'à rejoindre mon neveu que j'attrape à la gorge pour mieux l'envoyer voler dix mètres plus loin. Distance que je parcours presque plus vite que lui pour mieux le regarder de haut. Pour une fois que j'ai le loisir de ne pas avoir à lever les yeux pour croiser les siens, je vais pas me gêner!

"Leçon numéro une, on touche pas à ma caisse. "

Je tend le bras dans sa direction, lui offrant une main pour l'aider à se relever même si je sais qu'il n'en a absolument pas besoin. A lui de décider s'il veut de mon assistance ou s'il fait jouer cette stupide fierté vampirique qui nous anime tous.

"Leçon numéro deux, je suis de mauvaise humeur quand j’ai la dalle, dis-moi que tu nous a attiré ici pour autre chose que le panorama!"

Sinon, je suis content d'avoir remis la main sur lui, bien sur, ou qu'il ai remis la main sur moi, je ne sais pas trop dans quel sens ça se joue cette histoire. Toujours est-il que la solitude j'ai déjà donné, et j'aime bien notre petite famille de crétins, assez pour me sentir seul quand les deux pré-ados en crise ne sont pas dans les parages. Même si ça, ils ne l'entendront jamais de ma bouche, dussent-ils me torturer pour ça! Faut un adulte dans l'équipe, et bon gré mal gré, c'est à moi qu'on a confié le poste.

"Leçon numéro trois, on prévient quand on se tire sur un coup de tête. On est une famille, on marche ensemble, et j'te préviens, t'es pas prêt de te débarrasser de nous."

Et oui, j'suis content de le voir face à moi ici et maintenant. Quand à l' "incident" de la voiture? C'est déjà oublié. Enfin, faudrait peut-être que je coupe l'alarme avant de réveiller toute la ville aussi, ça aiderait peut-être définitivement à tourner la page, et accessoirement à empêcher mes oreilles de bourdonner.

BY .SOULMATES



compte pour le rg niveau 1

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Vampire sanguinaire
Vampire sanguinaire
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Torrence Coombs

MessageSujet: Re: Qu'es-tu venu chasser dans les parages? [Ryan]   Lun 10 Oct - 0:28

- La leçon numéro une je la sais depuis que je te connais mais à chaque fois ça me fait rigoler de te voir dans cette état pour 2,3 bouts de métal ensemble. On est des vampires. Nous n'avons droit de nous attacher qu'à peu de chose n'es-ce pas ? C'est du moins ce que vous m'avez enseigné. Nous êtres immortels, ne pouvons nous attaché qu'aux choses qui défi le temps. D'autres immortels, l'histoire aussi fausse puisse t-elle être. Je ne suis vampire que depuis quelques années et je réalise déjà la profondeur de ces mots.

Lorsqu'il me tendit sa main pour m'aider à me relever j'usai de mon don sur lui pour le détendre. visiblement il en avait besoin. Lorsqu'il me grogna dessus en me demandant si je les avais attiré que pour le panorama, je rigolai.

- Le panorama ? Tu rigoles j'espère ? J'ai grandit à Londres... Là bas, notre définition du panorama se résume à des pièges à touriste et des vues du soleil couchant sur l'eau. On est loin de ce coin de forêt qui semble presque oublié par l'homme. En faite... ça faisait un moment que je remarquais que les touristes qui m'attiraient le plus avaient tous une odeur en commun. Comme si ceux-ci était tous plus nourrissant que les autres et tous né d'un même parent. Un jour, celui ou je vous ai "abandonné" à défaut de ne pas avoir de meilleur termes. Je suis simplement partie à la recherche de cette odeur. J'ai suivis l'un de ces touristes qui retournait chez lui. Puis... voilà Je suis tombé sur ce lieu. Ils ne sentent pas tous pareil, mais ce lieu a quelque chose d'idéal tu ne trouve pas ? Comme l'endroit est paumé nous sommes comme devant une page blanche d'un livre. Nous pouvons y écrire ce que nous voulons. Il suffit de griffer ici et là nos victimes pour faire croire à des attaques animales. Acheté des lieux nous couterons une bouchée de pain et la ville grandit à un rythme idéal. Regarde autour de nous... C'est 1 Eden pour... NOUS. il y a de grande ville à proximité lorsqu'on dépasse la forêt. Si nous prêtons attention à ce que nous faisons, Forks pourrait être notre dernière demeure sans avoir à constamment déménager.

Lorsqu'il évoqua la troisième leçon, je haussai 1 sourcil.

- Me débarrasser de vous ? Tu crois vraiment que je l'abandonnerais derrière moi ? Je tiens à Anya plus que tu ne sembles le croire.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire sanguinaire
Vampire sanguinaire
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : James Marsters

MessageSujet: Re: Qu'es-tu venu chasser dans les parages? [Ryan]   Lun 10 Oct - 22:50






Qu'es-tu venu chasser dans les parages?

Dmitri & Ryan


Je fourre la main dans la poche de ma veste pour saisir les clefs de ma voiture, appuyant sur le bouton contrôlant l'alarme pour l'éteindre. Un peu de silence, croyez moi quand je vous dit que ça fait du bien. Surtout quand on a une ouïe comme la notre. Ensuite, je prête attention aux paroles de mon jeune protégé, me retenant de le couper en cours de phrase quand il compare ma voiture à "deux trois bouts de métal". Je suis loin d'être idiot, je sais que je la cabosserais un de ces jours, mais je suis le seul à avoir le droit de le faire, c'est tout. Après tout le temps passé à la remettre en état, c'est la moindre des choses. C'est la même chose pour Anya et Ryan, d'ailleurs. C'est moi qui les ai entrainés dans ce monde, je suis le seul à qui je donne le droit de les abimer... sauf s'ils s'abiment entre eux, mais ça, je préfère ne pas le savoir.

"C'est pas de ta faute si t'es trop jeune pour avoir connu des voitures pouvant porter ce nom. C'plutôt des coquilles en plastique déformable attendant qu'on leur offre un mur à percuter, les caisses d'aujourd'hui. Alors laisse-moi profiter de mon dernier jouet pendant qu'il brille encore au lieu de critiquer sa durée de vie. Elle est surement plus vieille que toi, cette voiture, d'abord."

Un sourire moqueur aux lèvres, je rejoins la dite voiture, m'appuyant contre le parechoc tout en croisant les bras, observant Ryan me rejoindre en le défiant légèrement du regard d'essayer d'en faire de même. S'il veut une voiture à laquelle faire du mal, il s'en achète une, et puis voilà. Je sais, présentement, c'est à se demander lequel de nous deux est l'ainé du duo, mais je m'en fiche un peu beaucoup.

Son don sur moi? Je le sens l'utiliser dès lors qu'une vague de tranquillité tout sauf normale m'arrive dessus. Et vous savez ce que ça fait aux chevaux de leur filer des tranquillisants? Ça les énerve encore un peu plus. Alors je lui grogne dessus, pour la forme, et peut-être pour le dissuader d'augmenter la dose.

"Un jour il faudra que je t'emmène chez moi, sérieusement. Au Loch Ness. Tu verrai ce qu'est un véritable panorama. Parce que franchement, vous autres Anglais, vous êtes plutôt manchots sur le sujet. Un carré de verdure et ça y est, vous l'avez, votre panorama. Anya t'as jamais parlé de Saint-Pétersbourg? Ça c'était de la belle cité, autre chose que ton Londres.

Un brun nostalgique notre Dmitri? Sans doute, mais que voulez vous, parler du pays me fait toujours cet effet là. D'autant plus que je ne suis pas sans savoir que Mina doit se trouver plus facilement quelque part vers l'est soviétique que quelque part dans l'ouest américain. Et j'avoue penser à en faire ma prochaine destination, quand Ryan et Anya se seront lassés de cette ville. Avec un siècle de séparation, j'ose tout de même espérer que Mina a eu assez de temps pour elle-même sans, je cite, m'avoir dans les pieds, fin de citation. Puis, j'ai jamais eu le loisir de ramener Anya vers son, ou plutôt notre, pays natal.

"Dois-je te rappeler que sauf si tu t'installe dans une ville peuplée uniquement d'aveugles amnésiques, l'idée de s'installer "pour de bon" dans un endroit est à oublier d'avance? Sauf si tu as une excellente excuse pour expliquer qu'on ne sait pas prendre une ride, ou encore qu'on aura connu les grands-parents des futurs habitants de cette ville lorsqu'ils avaient leur age? "

J'ai faim, je ne suis qu'à moitié aimable. Et pourtant, je fais des efforts, parce que je l'aime bien ce gosse, franchement. Mais il ne retient que les leçons qui l'intéressent. Après tout, je mise les recettes de mon prochain livre (qui peine à être écrit, j'ai pas le temps) que ma voiture survivra à la moitié de la population de cette ville... ce qui ne devrait pas être dur avec le nombre de vampires que je peux y sentir. Et donc, avant de me parler de la mortalité de mon dernier cadeau de moi pour moi, qu'il n'oublie pas la mortalité de la race humaine, et les risques qu'elle représente pour nous. Franchement, j'ai bien cru avoir senti mon cœur tressauter dans ma poitrine quand Anya est revenue à la maison toute fière de me présenter son humain, évitez de m'infliger ça tous les dix ans, il pourrait finir par se remettre à battre à force! Alors, offrir la moindre chance au moindre humain de découvrir ce que nous sommes, c'est proscrit d'avance.

"Bon, sinon, se trouver un truc à manger, ça te dirait pas? Discuter le ventre vide, c'est pas ma came."

Même si l'entendre se rebiffer contre moi quand je parle de laisser Anya derrière lui tendrait à me faire plaisir. Qu'il le croit ou pas, je sais parfaitement combien il peut tenir à elle, ayant connu la même relation qu'eux des siècles plus tôt. Et si je pensais que le fait qu'aucun des deux ne soit le créateur de l'autre y changerait quelque chose, je m'étais totalement planté, et c'est tant mieux. Je l'aime bien le gamin, mais j'aurai vraiment pas aimé qu'il en pince pour son créateur! Je suis marié quand même!

BY .SOULMATES


_________________


Dernière édition par Dmitri Romanov le Ven 14 Oct - 16:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Vampire sanguinaire
Vampire sanguinaire
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Torrence Coombs

MessageSujet: Re: Qu'es-tu venu chasser dans les parages? [Ryan]   Ven 14 Oct - 15:18

- Il suffirait de nous "déguiser" pense- y, on déguise bien les corps avant 1 enterrement pour les faire paraitre plus jeune/beau sans oublier le cinéma... ou n'importe quel humain dans la 30 aines essaye de nous imités de manières Kitch. Pourquoi ne serions nous pas capable de faire le contraire ? C'est à dire : être des vampires qui ont l'air humain. De tout façon les humains ne se questionneront pas avant les disons... 10 prochaines années pour toi et moi et 15 ou 20 années pour Anya. Si on joue bien le jeu, il nous suffira de se cacher assez longtemps pour que les gens que nous cotoyont devienne assez vieux pour que leur jugement ne soit plus prit en compte... Suite à quoi nous réapparaitrons jeune en prétextant être nos neveu/nièce qui ont hérité, ce qui expliquerait pourquoi une version de nous enfant n'a pas été vu. De plus, pense-y plus les années passeront et plus il sera aisé de nous camoufler. L'époque à laquelle nous vivons est si informatisé qu'un simple humain peut passé pour des centaines de personnes simplement en fabriquant de fausses empreinte digital et en se déguisant un minimum. Alors imagine ce que nous pourrions faire alors que nous avons des années d'expériences dans ce domaine.

Je le regardai un peu avant de dire

- Tu sais bien que j'adore manger encore plus que toi et Anya réunit ! Je regrète simplement parfois de ne pas pouvoir les faire souffrir plus.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire sanguinaire
Vampire sanguinaire
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : James Marsters

MessageSujet: Re: Qu'es-tu venu chasser dans les parages? [Ryan]   Ven 14 Oct - 18:08






Qu'es-tu venu chasser dans les parages?

Dmitri & Ryan


Nous déguiser? Nous maquiller oui! Vous avez vraiment vu la tête de ce qu'ils osent appeler "vampires" au cinéma? Et à la télé, c'est encore pire! Franchement, ceux qui osent nous dépeindre de la sorte n'ont pas du croiser beaucoup des nôtres au cours des dernières décennies... Franchement, laissez moi vous donner un tuyau ou deux : non, on n'est pas tous gothiques, la farine sur le visage et les cheveux noirs charbonnés, faut arrêter! Deuxième tuyau, la pizza à l'ail, ça donne une haleine de chien, mais c'est comestible ( à défaut d'être bon). Et un petit dernier pour la route : le soleil nous a jamais changé en beau tas de cendre. Plutôt en diamant brut, bien plus élégant.

"Franchement Ryan, j'aime autant voir du pays que jouer une telle mascarade. Essayez si ça vous dit, mais ça sera sans moi."

D'autant plus que mon cœur m'appelle vers l'est et vers mes origines. Si Ryan n'avait pas pris l'initiative de ce voyage improvisé sur le sol américain, nul doute que là-bas aurait été notre prochaine destination. Et s'il y a bien longtemps que je n'ai pas parlé russe, près d'un siècle, pour tout dire, aucun doute que je saurai récupérer rapidement cette langue. Rien que d'y penser, je pourrai presque sentir mon accent revenir, bien que je l'ai présentement davantage européen qu'autre chose.

Je lâche un soupir amusé devant les théories complexes de Ryan. Pour tout dire, je n'en ai pas capté la moitié. Je dirai juste que le coup des héritiers, c'est vu, vu et revu. Comment vous croyez que je me débrouille avec le manoir écossais? Et encore, c'est pas comme si le voisinage alentours était florissant, je pense même qu'il y a plus de cerfs que d'habitants dans le coin. Quand à informatiser des empreintes digitales... je répondrais que j'ai seulement jamais eu m'équiper d'un téléphone portable, ne me demandez pas de comprendre un traitre mot du langage 2.0 de ces jeunes.

"Oui, bien sur. Quand tu te rappelleras que tu t'adresse à un type de trois siècles qui n'a pas plus que cela prévu de se mettre à la page des inventions catastrophiques de la race humaine, fais moi signe, tu veux?"

Franchement, la seule invention à laquelle j'ai adhéré, c'est le compte en banque. Parce que piquer dans la réserve secrète de papa, c'est bien, mais voyager avec plusieurs milliers dans les poches, d'une, j'ai pas la place, de deux, c'est le meilleur moyen de se les faire dérober. Non pas que les banques ne soient pas toutes des voleuses. Mais au moins il en reste suffisamment pour bien vivre. Et puis, on peut voyager sans se soucier de la monnaie. Parce que dépenser des roubles en Ecosse, ça foire. Alors qu'avec une carte, c'est automatique.

Ah si, la voiture aussi. D'une part, parce qu'un vampire va plus vite qu'un cheval, alors, se déplacer en calèche, c'est mortellement long. D'autre part, parce que les chevaux ne nous aiment pas plus que ça. Ca doit être le coté prédateur qui leur remue les tripes. En tout cas, moi qui n'était jamais contre une chevauchée lorsque j'étais jeune, n'ai jamais réellement pu m'approcher de nouveau d'une monture depuis que je suis ce que je suis. Enfin, ma monture actuelle avance bien plus vite et mange, ou plutôt boit, autant qu'un bourrin.

Je me rapproche du jeune homme qui me fait face pour poser une main sur son épaule, à présent carrément amusé par ses propos.
"Profite en bien. Quand ton coté humain et "toubib ou presque" va se réveiller et se cogner avec le vampire, ça va faire mal. Faudra t'enchainer pour qu'on puisse manger tranquillement sans que tu ne défende la veuve et l'orphelin."

Il peut dire ce qu'il veut, il a ça dans le sang. Bien sur, c'est un vampire, qui se nourrit d'êtres humains, et en prime, c'est l'un des miens, alors, il est vacciné contre le végétarisme, mais faudra pas long pour qu'il milite pour les droits des animaux humains à une mort décente, ou pire, qu'il se nourrisse juste assez avant de soigner sa victime et la laisser filer. Quand je dis que toubib et tueur, c'est pas compatible, on verra bien si j'ai pas raison dans les années à venir.

"Bon allé, allons nous trouver un ou deux randonneurs égarés sur lesquels nous restaurer. Je sens déjà le goût de leur sang me couler dans la gorge!"

Et donc, direction la forêt. Et bah oui, à pied, et en plus en contournant la ville pour en rejoindre l'autre coté. Ma technique de "dissimulation" est quand même bien plus au point que la sienne : faire croire que nous sommes à l'ouest pour frapper au sud, et libre à vous de chercher les épines de pin qu'on a pu déplacer sur notre piste, ça risque d'être compliqué.

BY .SOULMATES


_________________
Revenir en haut Aller en bas

Vampire sanguinaire
Vampire sanguinaire
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Torrence Coombs

MessageSujet: Re: Qu'es-tu venu chasser dans les parages? [Ryan]   Mar 25 Oct - 10:23

- Tu as peut-être raison. Peut-être que je ne me suis pas fait à l'idée d'être nomade toute ma vie. En admettant que je passe ma vie de cette manière, j'apprécierais tout de même avoir 1 pied à terre dans un endroit de ce genre. Tu peux toujours m'accuser d'être rêveur mais j'aimerais un endroit pour moi et Anyah. Pas le genre d'endroit ou m'établir mais plutôt le genre d'endroit ou je pourrais l'amener en vacance. Enfin tu vois le genre ? Je vais surement l'amener à sa terre natal un jour. Ma belle Tsarine mérite ce qu'il y a de mieux. Lorsqu'il parla de mon côté humain je fus heurté. Pourquoi ne me croyait-il pas capable de tuer alors que cela faisait 3 ans que j'étais transformé et que je vivais dans cette famille.

- Tu sais très bien que lorsque j'ai faim, j'oublie rapidement que j'ai été autre chose qu'un prédateur assoiffé de sang et que la seule chose qui pourrait me détourner de ma proie est Anyah. En trois ans, j'aurais cru que tu l'aurais remarqué. Niveau crédibilité auprès des humains j'étais surement le premier. Lorsque je m'attaquais à une proie je faisais signe d'une immense brutalité et mes morsures étaient loin de ressembler à 2 seringues planté dans le cou. Dans mon cas, on aurait plutôt dit un loup enragé. Je partait non seulement avec du sang comme tout les vampires mais mes proies étaient en lambeaux. Je me dégoutais parfois moi-même mais la chasse était pour moi comme le sexe avec Anyah : Nul mot n'aurait su exprimer l'état de transe dans lequel cela me plongeait.

Je couru vers les bois tout comme mon oncle pour finalement tomber sur un couple. Ce n'était néanmoins pas un couple de randonneur du tout. Il semblait plutôt s'agir de deux adolescents qui s'était trouvé un petit coin à l'abri des regard pour faire des choses qui... malheureusement pour eux ne se réaliseront jamais.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire sanguinaire
Vampire sanguinaire
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : James Marsters

MessageSujet: Re: Qu'es-tu venu chasser dans les parages? [Ryan]   Jeu 27 Oct - 15:43






Qu'es-tu venu chasser dans les parages?

Dmitri & Ryan


Un pied à terre, je connais. Mon chez-moi, c'est l’Écosse, et le Loch Ness. Le reste des endroits où j'ai pu m'établir un jour n'ont été qu'une succession de pauses sans aucun intérêt à mes yeux. Si, si je devais de nouveau me retrouver seul, c'est vers la Russie que je me tournerais. Comme à chaque fois. C'est là que je suis né et que j'ai grandi. Là que je suis retourné à la suite de mon frère plusieurs années après. Là encore que j'ai rencontré celle qui a changé ma vie. Et quand elle m'a laissé, c'est là que je suis encore retourné, me glissant dans l'ombre de l'x fois arrière petit neveu que j'y retrouvait à la tête de l'empire. Si il n'y avait pas eu ces séjours réguliers dans ce pays qui fut le mien, je ne serais certainement pas là aujourd'hui, pas plus que les deux jeunes sans cervelle qui m'accompagnent.

"Souhaitons qu'il en soit toujours ainsi."

Je lui offre un léger sourire tout en posant ma main sur son épaule avant de poursuivre ma pensée, ne le laissant pas m'interrompre et mal interpréter mes paroles.

"Elle m'a jamais fait prendre autant de risques pour quelqu'un que pour toi, tu sais. Mais faut toujours se méfier des femmes. Prend le conseil d'un homme qui a de l'expérience dans le domaine."

Je m'éloigne de quelques pas, avançant sur notre dernière idée d'aller "casser la croute" avant de me retourner vers lui sans vraiment penser à m'arrêter. C'est pas comme si j'avais la maladresse d'un humain, je devrais voir arriver le prochain tronc.

"Quoique, tu peux te sentir rassuré d'une chose. Son créateur n'a absolument aucune envie de te la voler."

En rire ou en pleurer? J'ai choisi d'en rire. J'aurai pu passer le dernier siècle à me morfondre et me demander ce qui avait bien pu conduire Mina a retourner voir cette saloperie de vampire édenté, ou bien me moquer gentiment de mon neveu, qui, il faut l'avouer, me fait terriblement penser à moi au même age (ou un peu plus) concernant nos compagnes respectives. Et j'ai choisi la seconde option, dommage pour lui. Mais pour tout dire, si je lui ai toujours répété qu'il aurait affaire à moi si il faisait souffrir Anya, je pense que je toucherai deux mots à ma nièce si la réciproque se faisait. C'est que je l'aime bien, moi, ce gamin.

Si j'ai remarqué qu'il a confondu vampire et loup-garou? Un peu. En fait, cette partie là, je m'en moque. C'est le boulot d'Anya. C'était dans le contrat, je le transforme, tu le gère. Alors autant j'apprécie le jeune homme, autant le vampire, il me reste à le connaitre. Même si je reste sur ma première impression, le coté toubib refera surface, c'est obligé. Ça prendra peut-être 25 ou 30ans, mais on en reparlera. Puis franchement, avec sa gueule d'ange, il est pas crédible en tueur psychotique. Enfin, il est jeune, il a le temps d'apprendre. Moi, tant qu'il se contrôle assez pour éviter des boucheries tout sauf discrètes, ça me va. Bon, si il pouvais éviter l'autre extrémité et se choper des yeux couleur pisse, ça m'ira aussi hein.

"J'dois avouer qu'elle fait du bon boulot avec toi. Elle était bien plus instable dans ses jeunes années. Quand à moi, on n'en parle pas. Après, tu fais ce que tu veux avec tes proies, tant que tu te contrôle. Les massacres au journal de 20h, c'est pas le top de la discrétion."

Après une course trop courte dans les bois, je m'arrêtes presque net, repérant l'odeur humaine avant d'en avoir noté visuellement l'origine. Erreur corrigée après avoir contourné un arbre, pour apercevoir à quelque distance deux jeunes trop occupés pour nous remarquer, et ce, même si nous étions arrivés avec une fanfare. Décidément, à quoi ça sert d'être discret de nos jours?

"J'prend la fille."

Et oui, c'est moi le plus vieux, et l'actuel presque célibataire de la bande, alors c'est moi qui décide, et c'est moi qui profite de la peau tendre de la gorge de la demoiselle, même si elle devrait avoir au moins dix ans de plus pour me plaire un minimum. On prend ce qu'il y a. Et puis, si Ryan veut se défouler, autant lui laisser celui qui semble le plus résistant des deux.
Je n'attends pas la réponse du jeune vampire avant de poursuivre calmement (ou du moins le plus possible) mon chemin en direction des deux jeunes gens, m'amusant à m'adosser à un tronc proche, bras croisés contre mon torse, avant de m'éclairsir la gorge pour annoncer ma présence.

"On dérange pas j'espère?"

BY .SOULMATES


_________________
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Qu'es-tu venu chasser dans les parages? [Ryan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'es-tu venu chasser dans les parages? [Ryan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bourguignon dans les parages.
» George Weasley !Fred serait -il dans les parages ?
» je pose ma yourte dans les parages
» Ryan Wolfe
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Deadly Hunters :: Forks :: Quartier Sud :: Olympic Natural Forest-
Sauter vers: