Les membres à l'honneur

Dmitri ROMANOV


Bella SWAN CULLEN
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Heather Whitmore. + Hey hey hey !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Heather Whitmore. + Hey hey hey !    Mar 18 Oct - 19:37


Heather L. Whitmore


Nom : Whitmore • Prénom(s) : Heeeaaaather et... Lya et... Triphae. Enfin ce dernier, c'est une erreur sur l'acte de naissance. • Surnom(s) : T.  • Date de naissance : 10 Août 1990 • Âge physique : 26 ans. • Race : I'm something, right ? • Études : écrire ici • Métier : Future croqueuse de diamant. albino  • Satut civil : écrire ici • Statut matrimonial : Hmmh. • Orientation sexuelle : Pansexuelle. • Plus grande peur : Etre une bouée de sauvetage / Etre loin de Netflix. • Plus grand rêve : Devenir humoriste. • Avatar : Willa Holland.
Caractère
 
I look so damn pretty on this pic.  Heather est avant tout une personne débordante de vie. Elle adore jouer et blaguer même si la plupart de ses blagues sont nulles. Elle rit de tout et surtout d'elle-même, mais ne tolérerait pour rien au monde qu'on la traite mal ou qu'on interprète cela comme un manque de confiance en soi. Elle n'est pas très intelligente mais elle a une intuition redoutable. Elle a tendance à être égoïste : Lya d'abord, les autres ensuite. Elle n'a aucune pudeur, elle est audacieuse et très difficilement impressionnable. Elle possède très peu de tact donc ses propos peuvent être souvent blessants, mais ils ne sont jamais sans arrières pensées.
Signes particuliers
Elle a un tatouage en forme de lune sur son omoplate gauche. Son cousin a un tatouage en forme de soleïl au même endroit et on retrouve ce tatouage est remplacé par un "Truth" toujours à la même place sur le corps d'Ichigo.
we're on the right side of rock bottom
Behind the screen
Pseudo web : Rebekah Mikaelson / Lilou O'Neill • Surnom(s) : Aucun. • Âge : 17 bougies. • Ce que tu fais dans la vie : Something... • Comment avez vous connu le forum ? : Ambrou ! • Comment trouves tu le forum ? : Magnificou ! • Un petit mot : écrire ici
Afterglow



Dernière édition par Heather L. Whitmore le Jeu 27 Oct - 12:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Heather Whitmore. + Hey hey hey !    Mar 18 Oct - 20:48


This is my story

Née en une magnifique nuit estivale en Alabama, j'honorais mes parents de ma gracieuse présence. Quoiqu'ils puissent vous dire malgré mon caca de poupin qui repeignait régulièrement les murs de la maison car j'envoyais toutes mes couches sur les murs, ou encre le fait que j'ai brûlé les perruques de ma grand-mère je vous assure que j'étais le bébé le plus beau et le plus adorable au monde.  

Ma mère était une botaniste, elle adorait les plantes. Elle était extrêmement douce et tolérante, ce qui faisait ressortir le contraste entre elle et mon géniteur. Mon père était grand et blond, il était très beau à l'époque, on aurait dit qu'il était tout droit sorti d'un magazine de beauté : digne d'un Withmore. Il était très juste et strict... Sauf avec moi. Avec moi, il était complètement largué. D'origine il n'aimait pas les enfants et ne savait pas se comporter avec eux, alors imaginez la surprise lorsqu'il a déballé le paquet cadeau que ma mère lui avait offert pour son anniversaire. Oui. Le contenu du cadeau était une ribambelle de tests de grossesse plus beau les uns que les autres. Il fallait bien que je prenne mon mauvais goût pour les blagues de quelqu'un. 

Ceci dit, il me raconta plus tard que j'étais totalement différente à la naissance des autres enfants et que c'est ce qui lui avait permit de savoir qu'il pourrait m'éduquer. Ils disait que ce n'était pas parce que j'étais sa fille, pas parce qu'il croyait que les infirmières m'avaient fait secrètement tomber sur la tête pour que je sois si bête, mais juste parce que j'avais une personnalité formidable. ( Je parle bien ici, mais si vos parents vous sortent ce genre d'âneries, un de ces jours : ne les écoutez pas. Commencez à vous remettre en question, parole d'amie.)

Bref, donc je grandissais tranquillement dans en causant une multitude de dégâts autour de moi. D'ailleurs après le coup du serpent dans les toilettes, je ne sais pas comment mes parents ont pu éviter la crise cardiaque.

A 6 ans, un cancer emporta ma mère. Le poids de son absence nous détruisit presque mon père et moi. Sur mon carnet de classe, je passais d'une bonne élève à une élève médiocre, colérique et bagarreuse. Les disputes avec mon père étaient très fréquentes, les fessées, les boutades et les réconciliations larmoyantes aussi. 

Mon père commençait à se déplacer de plus en plus dans l'exercice de son travail, me laissant seule à la maison avec ma mamie maternelle et le chat "Gouttière". Mais mamie rejoignit bien vite maman ce qui fit qui me laissait sans baby-sister... et sans famille. 

Du moins, c'est ce que je croyais. Papa trouva une alternative, bien qu'elle lui coûtait et qu'il la trouvait très déplaisante. Il m'envoya chez son frère aîné à Forks. Un styliste de renommée internationale et sa femme journaliste qui ne voyaient leur propre enfant qu'une fois chaque an au plus. Leur enfant, Alexander souffrait d'une grande négligence tant ses parents étaient inaptes à former une famille et encore plus à éduquer quelqu'un.

La petite Heather que j'étais se retrouva balancée à Forks, à l'âge de 8 ans. Je vécu 2 ans avec Alexander qui devint très vite mon plus proche confident et mon meilleur ami. Mon père me récupéra donc, et nous emménagèrent à Seattle.

Et c'est à peu près là que tous les problèmes ont commencés. Une lettre anonyme vint à la poste un beau jour, celui de mon douzième anniversaire plus précisément. Croyant que c'était un cadeau d'Alex, je l'ouvrais avec hâte et bonheur, mais ses émotions s'envolèrent rapidement lorsque je découvris que c'était un test de paternité.

Mon père entra dans une colère folle et contacta l'hôpital pour se plaindre. Il vociféra de puissantes menaces et alla taper dans le mur du garage juste avant de s’effondrer en pleurant. J'avais compris que c'était plus la trahison qui lui faisait du mal qu'autre-chose et je partis le consoler.

Il m'avoua plus tard qu'il était à l'origine du test, il considérait cet acte  honteux mais qu'il n'avait fait uniquement ce test pour savoir si sa femme l'avait trahi ou pas. Il me dit qu'il n'avait jamais eu, même la plus petite intention de faire ce test pour voir si j'étais sa fille biologique. Il me jura que j'étais et que je resterais son enfant quoiqu'il arrive. Ses yeux respiraient la sincérité. Je ne comprenais pas pourquoi il insistait autant, il pouvait être idiot des fois, comme si le sang importait. 

Des jours plus tard, nous eurent une étrange conversation. Il m'expliqua qu'il m'avait mentit sur un bon nombre de choses dans ma vie. Non, les enfants particuliers n'existaient pas ( enfin sauf dans la tête de Tim Burton). Ce n'était pas humain que je sois capable de transformer une graine en plante de trente centimètres par la volonté de mon esprit.  Ça l'était encore moins que je puisse produire l'électricité suffisante pour alimenter la maison rien que par la force de ma volonté. Faut bien le dire, depuis ce jour, je me méfie toujours de ce qui sort de la bouche de ce vieillard. 

Il me dit aussi qu'un individu l'avait prévenu de l'infidélité de sa femme et de mes capacités avant même ma naissance. Mon père lui avait foutu un coup de poing, mais l'autre lui avait dit qu'il se manifesterait en temps voulu après que mon père ait réduit en lambeau la carte de visite que lui avait donné ce dernier. Mon père était aussi intuitif que moi. C'est pourquoi, aucun de nous deux ne fut étonné lorsque Jaymes McAbbot se tint dans l'habitacle de notre maison. 

Le grand Jaymes McAbbot était un ami d'enfance de ma mère et il s'était pointé avec un document légal signé par elle qui lui donnait le droit de m'instruire sur la magie. Pendant que je m'interrogeais sur la fiabilité du gouvernement américain, l'Anglais pris ses aises dans notre salon et entreprit de me raconter toute l'histoire.

Jaymes était le descendant d'une race de sorcière bannie remontant à l'époque Mésopotamienne, il était maudit car il avait essayé de se suicider, sa lignée était éteinte avec lui mais nos pouvoirs étaient semblables, il avait plus de 500 ans... 

A vrai dire, il raconta pleins d'autres choses sur des Pétrova et les vampires, mais j'étais trop obnubilé par son début de calvitie et par la dérangeante aura qui se dégageait de lui pour prêter pleinement attention à ses explications. Il avait tout du diable déguisé en ange, mon intuition me le criait.

Mais bref, disons qu'en gros il m'a dit que j'étais une sorcière dont la magie était à mi-chemin entre l'expression et la magie noire. Et qu'il me fallait obligatoirement des cours pour contrôler ce pouvoir. On a eu du mal à le croire, mon père a bien évidement sortit plusieurs fois son fusil, mais comme pour le test de paternité, on a fini par s'y résoudre. 

Mon père fit pas mal de recherches avant de me laisser partir avec l'autre déluré. On alla jusqu'à rencontrer d'autres sorcières qui nous rassurèrent de la viabilité du blondin. Ca fait tellement débile de dire tout ça que même aujourd'hui, je me demande dans quel état notre santé mentale était pour avaler tout ça.

Bref, donc j'ai passé un bon nombre d'années avec Tonton Jaymes a jouer à la magicienne. Il m'aidait à contrôler mon pouvoir mais niveau pratique... mes résultats en magie étaient aussi merdique que l'éducation qu'il me prodiguait. Il avait beau être intelligent, beau parleur, puissant mais il était vraiment nul avec les enfants. Il disait que c'était moi le problème car il n'en avait jamais eue avec Tante Nadia. Sachant qu'il a laissé délibérément sa nièce suivre la trace de sa mère pendant 500 ans... Une mère, Katherine Pierce, qui est de plus l'une des plus grandes des psychopathes que le monde n'est jamais porté, vous me parlerez de bon sens.

Ma vie avec Jaymes était tout sauf reposante nous nous baladions d'un temps à l'autre aux quatre coins du monde pour gérer son entreprise de confiseries. Lorsque j'atteins l'âge de 14 ans, il m'offrit un ordinateur portable et je pense que ce cadeau a été l'un de ses plus grands regrets. Car plus le temps passait et plus il s'avérait que j'étais complètement nulle pour la magie, mais un pur génie dans le domaine de l'informatique.

J'apprenais tout, toute seule. Je suis passée en un temps record de Bibi la sorcière pas douée à l'autodidacte surdouée en informatique. Je piratais, créait des systèmes, des applications rien que 6 mois après cette acquisition. Nadia, Jaymes & mon père étaient hyper fier de moi. Ce qui me faisait croire que ma petite maman l'était sûrement aussi.

J'ai obtenu mes diplômes à l'âge de 16 ans en expliquant ma situation auprès du jury de l'université de Standford et suite à de nombreux tests. Mon talent attira le gouvernement et bien d'autres personnalités telles que Steve Jobs. Il avait déjà des prototypes à l'époque et voulait mettre le plus rapidement en œuvre une tablette tactile, comme dans Startrek. L'idée me paraissait un peu folle mais au bout de deux ans d'acharnement nous y sommes arrivés. Vous n'imaginez pas le mal que j'ai eu pour résister à la tentation de faire bouger ses fichus électrons ou de faire refroidir les processeurs avec la magie. Cependant je recevais absolument chaque matin des messages de Jaymes qui me disait qu'il savait briser des nuques à distance, ce qui avait le don de me calmer un peu. Sincèrement, vous ne voudriez pas voir le McAbbot en colère. C'est le mal incarné.

2010. Je fis des pieds et des mains à Steve pour qu'il me laisse travailler à Pixar car bien que je corresponde parfaitement à cet environnement, il préférait m'avoir à ses côtés pour développer d'autres applications. Le truc, c'est qu'on s'était tellement attachés les uns aux autres durant cette aventure qu'il avait fini par me considérer comme l'un de ses enfants. Je ne sais toujours pas comment ce miracle est arrivé car nos personnalités étaient tout ce qu'il y avait de plus opposé, je suspecte toujours que Jaymes d'avoir lancé un sort.

Sinon, Steve a finit par me donner un poste... une semaine avant que l'entreprise ne soit rachetée par Disney.

Sa mort l'année qui suivit m'a énormément chamboulée. J'ai pris une année sabbatique et je suis allée rejoindre mon père au Bahamas - car oui, c'est lui qui profitait de l'argent - . Nous n'étions pas milliardaires mais nous avions beaucoup plus que ce qui fallait pour survivre.

Mon paternel essaya de me consoler du mieux qu'il pouvait mais je me sentais mal dans cet environnement et ma peine n'arrivait pas à s'envoler. Embêtée par tout ce luxe et l'entrain de mon père, je repartis en Californie pour demander à Disney un poste où je pourrais travailler à distance. Je pris alors toutes mes affaires - qui rentrèrent à peine dans une valise - et appela Alexander pour lui dire que je venais habiter avec lui, le jour même, à l'aéroport en attendant l'avion pour Forks.

Je vis depuis 4 ans maintenant à Forks.


Afterglow



Dernière édition par Heather L. Whitmore le Jeu 27 Oct - 3:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Vampire sanguinaire
Vampire sanguinaire
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : James Marsters

MessageSujet: Re: Heather Whitmore. + Hey hey hey !    Mar 18 Oct - 22:53

re bienvenue par ici Smile
bonne chance pour ta fiche Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Heather Whitmore. + Hey hey hey !    Jeu 20 Oct - 0:23

Merci à toiiiii !  :36: :068: :116:
Revenir en haut Aller en bas

Hybride
Hybride
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Mélanie Iglésias

MessageSujet: Re: Heather Whitmore. + Hey hey hey !    Jeu 20 Oct - 19:59

Re-bienvenue Smile

_________________
I'm a vampire and a werewolf.
Je suis unique, je suis maléfique mais je suis aussi généreuse, admirative, charmante... Comme quoi la nature ne fait pas tout. (CASSOU)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Heather Whitmore. + Hey hey hey !    Dim 23 Oct - 1:12

Merci ! 
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Heather Whitmore. + Hey hey hey !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Heather Whitmore. + Hey hey hey !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heather Ciabattino Stanam Williams
» Heather Stevens Williams
» Présentation: Heather Night [validée]
» Heather ♦ Une petite chose fragile dans un monde de brutes
» Heather Lannister

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Deadly Hunters :: Les fiches de présentation-
Sauter vers: