Intrigue en cours

Le réveil

Vous vous réveillez dans un monde inconnu, vous regardez autour de vous ne reconnaissant rien, ni personne. Qui êtes-vous ? Vous ne vous en rappelez même plus. Il fait sombre, il fait froid et vous vous sentez affamé et assoiffé. Découvrez ce monde prison créé pour vous, Blackstone city.
Lire plus (2026) Lire plus (1942)

Nos membres à l'honneur

à adopter de toute urgence !

Petites annonces

30/11/2018 — Calendrier de l'avent venez ici pour y participer ...
24/10/2018 — Rp commun : Halloween en furie venez ici pour y participer ...
10/09/2018 — Atelier écriture venez ici pour y participer ...

Musique

©️linus pour Epicode
En bref


 

Partagez | 
 

 Broken [Lilice]

Aller en bas 
AuteurMessage
❝ Invité ❞
Invité

Message() Sujet: Broken [Lilice] Sam 3 Mar 2018 - 9:03


Broken

Alice
Jasper avait reprit suffisamment de force pour rentrer à la villa. Son purgatoire à présent. Sur le chemin du retour, il avait pris soin de chasser un moment, ne voulant pas que les autres se doutent de quoi que ce soit. Quoi que si Alice avait "vu" ce qu'il s'était passé, tout le monde devait déjà l'attendre de pied ferme. Edward et Emmett allaient lui casser la tronche. Et il l'aurait mérité, n'est ce pas ?

Le Vampire fut heureux de constater que la Villa semblait vide. Carlisle devait certainement être à l'hôpital et Esmée chez l'un de ses clients. Edward, Bella et Nessie devaient se trouver dans leur cottage. Et Rosalie et Emmett devaient certainement expérimenter de nouvelles choses quelque part. Restait Alice... Alice qui se trouvait à l'étage, d'après son odeur omniprésente. Jasper se passa la main dans les cheveux, en soupirant. En réalité, il ne savait pas vraiment comment lancer la chose. Mais il savait que s'il ne disait rien, la sentence serait pire que ce à quoi il s'attendait.

Il prit donc sur lui et monta les marches qui menaient à l'étage, prenant son temps. Il n'avait pas spécialement envie de faire du mal à sa femme. Et c'était pourtant ce qu'il allait faire dans quelques minutes. Il ouvrit donc doucement la porte de leur chambre, la trouvant incroyablement vide. Aussitôt, il ressentit de la joie et ferma les yeux. Soit elle n'avait pas eu vent de ce qu'il venait de faire avec Jane, soit elle faisant semblant de ne pas savoir. Peut-être qu'au final, il ne devait rien dire et vivre pour l'éternité avec ce secret en lui. Mais Edward allait finir par savoir un jour... Quelle idée de vivre avec un télépathe... De toute manière sa contrariété devait se lire sur son visage.

Il s'adossa donc avec nonchalance contre la porte du dressing de sa femme, l'observant faire le tri dans ses vêtements, les bras croisés sur son torse. Le pire dans l'histoire c'est qu'il n'arrivait pas à lui envoyer de vague d'amour. Et actuellement, elle devait sûrement ressentir son angoisse grandissante. S'il continuait, il allait refaire une crise. Et personne ne serait là pour le calmer. Il avala une bouffée d'air, chose dont il n'avait plus besoin depuis longtemps, avant de murmurer, trop sérieux pour qu'Alice ne s'inquiète pas :

- Est ce qu'on peut parler, Alice ?

Les yeux toujours rivés sur la brunette, il se mit à penser que si jamais il aurait pu pleurer, il l'aurait fait à l'heure actuelle. Décroisant ses bras de son torse, il repoussa délicatement la jeune femme lorsqu'elle s'approcha de lui en sautillant, comme elle le faisait souvent. Et il resta hermétique face à l'amour qu'elle ressentait pour lui. Il n'était plus digne de cette amour.

Il l'observa s'asseoir sur leur lit alors qu'il restait debout face à elle. Pas qu'il désirait la dominer de sa hauteur mais il n'avait pas envie de s'asseoir. Tout comme il n'avait pas envie de tourner autour du pot et il lâcha alors :

- J'ai couché avec Jane.

Est ce qu'au fond tout avouer faisait de lui quelqu'un de courageux ? Non, parce que quelqu'un de courageux n'aurait pas fuit le regard de son âme-soeur comme il venait de le faire en fixant ses pieds. En tout cas, si Alice décidait d'en finir avec lui, il la laissait faire... Il ne la méritait plus de toute manière, n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

Message() Sujet: Re: Broken [Lilice] Sam 3 Mar 2018 - 22:46
Broken
Bien des coeurs se brisent sans pour autant pouvoir verser aucune larme tellement la déception est immense...
Une journée seule à la villa ; quel bien fou. J’ai toujours apprécié les moments en famille mais à vrai dire, les moments silencieux comme ceux-là sont tellement agréables. Pour une fois, j’allais pouvoir enfin me consacrer pleinement à mon travail ainsi qu’à ma propre personne. En y réfléchissant bien, je consacre toujours le plus clair de mon temps aux autres et me laisse que très peu de moments privilégiés avec moi-même. Beaucoup trop d’éléments avaient été laissés de côté ces derniers jours et il était temps pour moi de remettre chaque chose à sa place.

Après avoir pris soin de retirer l’ensemble de mes affaires et de les avoir pliés convenablement sur le bord du meuble de la salle de bain, je laisse l’eau chaude goûter ma peau froide, me laissant profiter de l’instant présent. Souriant à cette sensation, je m’installe au creux de l’eau, me laissant tomber sur les parois, la mousse envahissant l’ensemble de mon corps. Quel paradis… Je devrais peut-être réitérer ce genre de chose plus souvent. Fermant les yeux quelques minutes, je repense à la journée chargée qui m’attend. Comment planifier chaque moment pour qu’une organisation digne de ce nom s’installe ? Mes pensées se bousculent jusqu’à ce que la réalité prenne le dessus, laissant ma déesse intérieure me secouer comme un arbre à prune. Pour une fois Lilou, laisse-toi guider par le temps et fais ce que tu souhaites au moment où il te semble le plus opportun de le faire. Profite juste de l’instant présent quelques moments, tu en as bien le droit aussi. Soupirant un peu plus fortement, comme pour évacuer une pression intérieure, je m’enfonce un peu plus profondément dans l’eau, les yeux se fermant lourdement… Le silence, rien que le silence. C’est tellement apaisant…

(...)Une sensation d’étouffement me fit rapidement sursauter. Je m’étais assoupie involontaire, me laissant alors complètement submerger par le liquide encore bien chaud. A ma grande surprise, je n’aurais jamais cru me détendre à ce point. Un sourire amusé sur les lèvres s’empressa de se dessiner sur mon visage, m’incitant alors à quitter la baignoire pour continuer la suite de mon programme surprise. Un peignoir sur les épaules, je pris la direction du dressing pour choisir ma fidèle tenue de la journée mais c’est alors que le dilemme se posa. Trop de désordre, bien trop de désordre pour trouver quelques choses de bien. Un puis deux, puis trois vêtements pliés et de nouvelles piles de vêtements se formèrent sur les étagères. Voilà qui est mieux. Une grande inspiration de satisfaction envahit mon corps jusqu’à ce qu’une odeur bien particulière se fit sentir dans la pièce ; bien trop particulière même. Une odeur que j’aurais certainement pu reconnaitre entre mille. Mon Jasper n’était pas loin. Les yeux brillants d’amour, je fis volte-face et aperçu alors sa magnifique silhouette sur le pas de la porte. Sautillant jusqu’à lui, comme à mon habitude, je m’apprêtais alors à déposer un doux baiser sur ses lèvres quand il m’interrompit dans mon action. A ma grande surprise, je me stoppai net devant lui, inclinant la tête sur le côté comme pour chercher le moindre indice sur son visage. Cette conversation prend alors un peu trop de sérieux à mon goût « Est-ce que l’on peut parler Alice ? »
Un silence prit place dans la pièce, me laissant le temps d’examiner chaque trait de son visage. A vrai dire, je ne pensais pas que mon cœur d’immortel était capable de battre à un rythme aussi rapide que celui qu’il avait pris actuellement. Je toussotai comme pour essayer de dissimuler ma crainte, lui attrape la main pour que son visage scrute le mien et plonge alors mon regard dans le sien « Bien entendu Jasper, de quoi veux-tu que l’on se parle ? Tu as des problèmes ? Tu sais très bien que tu peux tout me dire n’est-ce pas ? »
Puis il reprit la parole « J’ai couché avec Jane ». Ces paroles résonnèrent en moi comme un écho en pleine montagne. Ma tête se mit à tourner, mon regard ne quitta pas le sien, mes jambes cotonneuses étaient comme soudainement prête à me lâcher. Il plaisante, ce n’est pas possible. Ce n’est pas mon Jasper.. Mes mains lâchèrent les siennes me permettant de marcher silencieusement dans la pièce. J’en avais le souffle couper. Postée devant le miroir, je le scruta à travers la vitre avant d’hurler de colère et d’éclater mon poing dans ce dernier, le brisa en mille morceau « Ce n’est pas possible. Mais pourquoi, pourquoi, pourquoi Jasper ?! » Une rage m’envahit à un point que ma déesse intérieure aurait été capable de faire un meurtre à ce moment précis. Les piles de linges sur les étagères regagnèrent rapidement le sol « Avais-tu besoin de te venger ? Que t’ai-je donc fait pour mériter ça ? Jasper, répond moi s’il te plait ! Pourquoi…. ? » dis-je avant de m’écrouler sur le sol, le visage ancré dans mes mains.
(c) sweet.lips


Dernière édition par Alice Cullen le Lun 5 Mar 2018 - 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

Message() Sujet: Re: Broken [Lilice] Lun 5 Mar 2018 - 19:03


Broken

Alice
Lorsqu'Alice prit ses mains dans les siennes, l'Empathe la laissa faire. Même s'il savait que toute cette histoire finirait mal... Et lorsqu'il passa aux aveux, elle se figea un instant, avant de lui lâcher les mains, et de se mettre à faire les cents pas. Et bien évidemment, la rage qu'elle ressentait à ce moment là était à son comble. Mais Jasper ne fit rien pour la calmer. Il s'était de toute manière juré de ne jamais utiliser son don sur sa femme, parce que c'était déloyal...

Lorsqu'elle brisa le miroir de son dressing, il ne bougea pas d'un poil, pensant juste qu'il venait d'écoper de sept ans de malheur. Et alors qu'elle lui demandait pourquoi, il resta silencieux, fixant toujours le sol à ses pieds. En réalité, il ne savait pas répondre à cette question. Il se contenta de murmurer, de plus en plus mal à l'aise :

- Je ne sais pas...

Mais alors qu'Alice pensait que cela n'était dû qu'à sa vengeance, le blond hocha négativement la tête. Ca n'avait rien à voir avec ses envies de vengeance sur les Volturi. Sinon, pourquoi ressentirait-il du désir rien qu'en croisant le regard de la Volturi ? Mais la question restait de savoir s'il s'agissait de son désir propre ou du désir de son ennemie...

- Tu n'as rien fait, c'est ma faute. J'aurais dû l'éviter et rien ne se serait passé...

Lorsque la brunette s'écroula au sol, la colère laissant place à la peine, Jasper se recula, en serrant les poings pour s'empêcher de simplement la calmer ou la toucher. Elle n'avait certainement pas envie qu'il s'approche d'elle à ce moment là. Et il la comprendrait parfaitement si elle le repoussait. Prenant sur lui pour ne pas craquer à son tour, il s'accroupit pour se retrouver à la hauteur de sa femme et l'attira finalement contre lui, souhaitant plus que tout se faire pardonner, bien qu'il savait que c'était peine perdue à présent :

- C'est la première fois que j'ai ressenti autant de désir...

Pas que sa relation avec Alice ne le gène. Au contraire, il aimait énormément cette relation. Et puis Alice était son âme-soeur, il ne s'imaginait pas sa vie sans elle. Il l'aimait plus que tout au monde. Mais avec Jane, ce n'était pas la même chose. Et cette relation n'était pas vraiment la plus saine des relations qui puissent exister.

- Alice, pardonne moi...
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

Message() Sujet: Re: Broken [Lilice] Lun 5 Mar 2018 - 22:02
Broken
Bien des coeurs se brisent sans pour autant pouvoir verser aucune larme tellement la déception est immense...
« Je ne sais pas » dit-il. Alors c’est ça sa réponse ? Il m’avoue coucher avec Jane mais ne sait pas réellement les raisons pour lesquelles il a souhaité faire ce genre de chose ? Mais pour qui me prend-il ? Ai-je vraiment de l’intérêt à ses yeux ? Souhaite-t-il réellement briser notre couple ? Notre mariage ? Notre amour ? Notre relation ? Des millions de questions fusaient dans ma tête sans même que je ne puisse trouver une seule réponse à tout cela. Un cauchemar, un terrible cauchemar. Moi qui pensais passer une journée des plus agréables ce jour… C’était peine perdue. J’aurais souhaité comprendre, essayer de trouver la réponse à toute cette situation, j’aurais vraiment souhaité pouvoir effacer tout ça mais à vrai dire, le seul don que j’avais pu hériter n’était autre que les prémonitions. D’ailleurs, comment se fait-il que rien ne s’est révélé pour cette coucherie grotesque ? Est-ce que j’avais réellement mérité de vivre tout ça ? Mes poings s’enfoncer de plus en plus dans ma chair, laissant mon sang couler sur le sol. Je ne savais comment calmer cette terrible colère qui gravissait des échelons petit à petit. Je ne savais pas comment cette situation allait se terminer mais, le présage n’était en tout cas, pas le meilleur « Tu n’as rien fait, c’est ma faute. J’aurais dû l’éviter et rien ne se serait passé… » Mon regard se déposa dans le sien reflétant une angoisse, une peur et à la fois une envie de vengeance, une envie de tout détruire sur mon passage « Tu te fiches de moi j’espère Jasper ?! Tu penses réellement que la seule réponse à tout ce cirque n’était autre que l’éviter ?! Mais déjà, réponds-moi à ces questions : Depuis quand tournes-tu autour de Jane ? Depuis quand tournes-tu autour d’une femme autre que moi ?! Et depuis quand es-tu devenu le pire des ordures de cette planète ?! » dis-je en haussant progressivement le ton. Moi qui avait toujours était d’une nature des plus douces, le sang froid s’était rapidement transformé en sang bouillonnant, prêt à exploser. Drôle de situation pour un vampire n’est-ce pas ?! Mais à vrai dire, quels moments de cet événement était synonyme à notre réalité, à notre vie de tous les jours ? Où était réellement passé mon Jasper, la personne que j’avais toujours aimé, la personne qui me respectait coûte que coûte. Je n’y comprenais plus un mot.

Après avoir fait les cents pas dans la pièce, mes jambes devinrent cotonneuses et ne tardèrent pas à me lâcher, me laissant m’écrouler au sol comme une pauvre femme. Le visage plongeait dans mes mains, je cherchais en vint une réponse logique à toute cette mascarade mais toujours aucune réponse plausible. Et, elle ne put réellement se frayer un passage surtout en sentant une odeur familière à quelques centimètres de moi. Mes mains regagnèrent mes genoux, me retrouvant rapidement coller contre Jasper. Il ne fallut d’ailleurs que quelques minutes pour que je le gifle d’une force des plus effroyables : certainement un élan d’Emmett passait à travers moi-même. Je ne l’aurais jamais autant remercié de veiller sur moi d’aussi près d’ailleurs « Ne t’avise pas de me toucher, surtout pas après tout ça. Tu croyais quoi Jasper ? Une simple confession, un simple aveu, une simple vérité avouée pour que je tombe à nouveau dans tes bras après quelques larmes versées ? En réalité, je pense peut-être avoir compris ce que tu penses… Tu t’es dit, après tout Alice est une gentille fille, une gentille femme, une gentille compagne, trop douce et trop bonne avec le monde pour en vouloir à quelqu’un, elle ne ferait certainement pas de mal à une mouche… » Un silence s’installa alors quelque minute, après ce petit monologue. Puis je repris rapidement : « Mais en réalité, tu ne sais pas de quoi je suis capable, tu ne sais vraiment pas à qui tu as affaire Jasper. Mais crois-moi que tu vas très vite comprendre… Je ne suis pas une petite chose sans défense. » Je lui tournai alors le dos, laissant le silence reprendre le dessus. Brisant les éclats de miroir sur le sol encore et encore, laissant ces derniers se briser sous mon poids. Ce silence en devenait même pesant.

Ce silence s’interrompit de nouveau par ses paroles « C’est la première fois que j’ai ressenti autant de désir… » Ça en était trop, mon visage se crispa, laissant apparaître mon regard le plus noir. Plus possible de contrôler cette colère qui fuse en moi, mes doigts creusèrent des fossés sur la paume de mes mains, ma respiration s’accéléra instinctivement laissant entendre des grognements. La pièce se retrouva rapidement sans dessus dessous, jeta tout ce qui me passa sous les mains au visage de Jasper ! Puis éclata de nouveau mon poing au sein des morceaux de verre, lui lançant au visage « Ses morceaux de verre seront significatifs du nombre d’année de malheur que tu mérites. »

J’aurais aimé fondre en larmes, j’aurais aimé réussir à sortir toute cette souffrance à cet instant. C’est comme si je n’existais plus, comme si la douleur ressentie n’était plus suffisante pour me briser. C’est comme s’il m’avait enfoncé le pieux en bois le plus gros de mon existence en plein cœur, me tuant sur le coup. « Alice pardonne moi… » Je me retournai alors vers lui, laissant mes yeux se levaient au ciel. Puis une voix brisée se fit entendre sans même que je ne puisse me contrôler, la cacher « Je ne pourrais jamais te pardonner cet écart, je ne pourrais jamais te regarder comme avant, je ne pourrais jamais te pardonner tout ça. Je ne sais même pas s’il y a réellement eu des sentiments entre nous depuis tout ce temps, on sait peut-être… » Je retiens mes mots quelques instants avant de lâcher « voiler la face. Tu l’as compris bien plus vite que moi… J’aurais juste dû partir avant de me faire piétiner le cœur par l’être qui me semblait le plus cher à mon existence... » puis je sortis, prendre l’air sur la terrasse, m’écroulant de nouveau sur le sol, les sanglots non loin.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

Message() Sujet: Re: Broken [Lilice] Mar 6 Mar 2018 - 0:30


Broken

Alice
Jasper constatait son erreur avec effarement. Il n'aurait jamais dû parler de tout ça avec Alice. Parce qu'elle n'avait pas eu de vision. Il aurait simplement dû se taire et oublier. Et jamais ni Alice, ni Edward n'aurait été au courant... Au lieu de cela, il pouvait maintenant ressentir son angoisse mêlée de colère et de soif de vengeance. Et lorsqu'elle reprit la parole, le blond aurait tout fait pour simplement disparaître. Parce que ses paroles le blessaient plus que tout. Mais au fond, elle n'avait pas tord : il était devenu la pire des ordures qu'il n'ait jamais existé. Il fallait qu'il fasse quelque chose pour se racheter. Et c'est pour cela qu'il l'attira à lui, dans l'espoir de la calmer. Mais ce fut l'inverse qui se passa.

En effet, alors qu'il s'attendait à ce que leurs regards se croisent et que tout se termine, elle le gifla fortement. Et s'il se fichait pas mal de la douleur qu'il ressentait à cet instant là, c'était la surprise qui venait de prendre le pas sur ses ressentis. Il observa alors sa femme d'un air outré, ne la croyant pas capable du tout de frapper quelqu'un. Bien qu'il savait qu'elle savait se défendre d'elle-même. Il passa alors l'une de ses mains sur sa joue, en pensant que si elle le frappait, c'était qu'elle l'aimait. Parce que sinon, elle aurait été totalement indifférente, n'est ce pas ?

Elle lui tourna alors le dos, le poussant de plus en plus dans sa frustration. Et c'est un silence pesant qui s'installa. L'ambiance était plus qu'électrique et Jasper n'arrivait même pas à réfléchir à une solution pour faire en sorte qu'Alice lui pardonne. Et finalement, il eut la parole de trop. Telle une furie, Alice se mit à lui lancer toutes sortes de chose au visage. Pour sa survie, il se releva à vitesse vampirique et se plaqua contre le mur le plus proche. Mais le pire c'était toute cette souffrance qu'il ressentait. Ou plutôt la souffrance qu'Alice ressentait.

- Alice...

Sans même s'en rendre compte, l'Empathe venait d'envoyer avec un espoir vain, une vague de calme à sa femme. Mais il dû se rater puisqu'elle reprit la parole, plein de sanglots dans la voix, en lui disant qu'ils s'étaient voilés la face depuis tout ce temps. Il n'eut même pas le temps de réagir avant qu'elle ne sorte dehors.

Restant sur place, il se mordit les lèvres, ne sachant pas comment agir. Parce qu'elle avait été plus que claire, elle ne voulait pas lui pardonner, ni qu'il la touche. Alors, il passa sa min dans ses cheveux, restant toujours sur place, dans la chambre, sachant très bien qu'Alice l'entendrait, même dehors. Et puis d'ailleurs, toutes les personnes présentes dans la villa devaient déjà être au courant de leur dispute...

- Alice, si je pouvais remonter dans le temps je le ferais. Pour effacer mon erreur. Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour changer les choses. Laisse moi au moins prendre ta peine, je t'en supplie.

Parce qu'après tout, c'était lui qui avait merdé n'est ce pas ? Donc c'était à lui de souffrir...
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

Message() Sujet: Re: Broken [Lilice] Mar 6 Mar 2018 - 15:25
Broken
Bien des coeurs se brisent sans pour autant pouvoir verser aucune larme tellement la déception est immense...
Toute cette scène prenait une ampleur que jamais elle n’aurait dû prendre un jour, notamment avec Jasper. A vrai dire, je pense même que si cette situation dérive autant c’est surtout parce que l’amour que j’éprouve pour lui reste toujours aussi fort et que je n’aurais jamais cru être poussé dans mes retranchements. Certainement pas par lui-même. Je n’aurais jamais cru qu’il me fasse ce genre de chose une seule fois dans mon existence. Moi qui pensait vraiment le voir comme un être unique, une personne autrement que les autres, qu’il était digne d’une confiance aveugle et que jamais au combien jamais je n’aurais eu à affronter ce genre de problèmes. Et d’ailleurs, je viens même à conclure que si cette ambiance pesante est à ce stade actuellement, ce n’est qu’aucun de nous deux aurait pensé venir à s’expliquer pour de telles scènes.

La plus grosse des douleurs venait de là en fait, de l’amour que j’éprouvais pour lui-même sans même savoir si elle avait été réciproque un jour. Bon, arrête un peu Lilou, tu sais très bien que Jasper t’a aimé un jour où l’autre me lance ma déesse intérieure levée d’un bond à la suite des dires qu’elle venait d’entendre.  Le seul doute que tu peux avoir actuellement ce n’est que de savoir si les sentiments qu’il éprouvait pour toi sont toujours d’actualité. Pour quelles raisons avait-il fait tout ça ? Pour quelles raisons avait-il réussi à passer par-dessus notre amour ? Impossible d’arrêter ma tête de penser… C’était tellement difficile de trouver des réponses toute seule à tout ça mais pourtant, je n’avais vraiment plus l’envie d’entendre sa voix, d’entendre ses excuses… Il n’était plus pardonnable.

Il avait essayé de faire un pas pour me réconforter et apaiser cette souffrance qui me rongeait intérieurement. Mais à vrai dire, la colère était telle que je n’avais aucune envie de le voir ou de le sentir proche de moi à cet instant. Ces paroles sonnaient comme fausses... Je hochais la tête à la moindre parole ou au moindre geste qu’il faisait, enfonçant de plus en plus mes doigts contre mes paumes. Je n’arrivais plus à entendre ses paroles sans même sentir mon sang bouillonnait de plus en plus intensément au fond de moi-même. Une gifle si violente s’écrasa sur son visage à la suite de son rapprochement que je savais plus réellement comment m’arrêter face à lui. Mes paroles, mes gestes, mes mots sortaient comme de véritables pics de ma bouche sans même être filtrer. Seule la douleur devait sortir. Il devait souffrir comme je pouvais souffrir aussi. Le silence s’installa à nouveau...

« Alice… » dit-il à nouveau comme pour briser cette pesante ambiance entre nous. Mes yeux noirs se relevèrent lui laissant apercevoir un visage contracté de tristesse, de frustration et de vengeance. Le véritable visage d’un vampire ayant une soif de sang intense incapable de se contrôler tel un nouveau vampire à la vue de sang humain. Un calme s’installa quelques minutes avant que je ne décide de sortir prendre l’air et surtout cacher mes faiblesses face à lui. Je n’avais plus envie de me montrer faible devant lui, lui montrer que toute cette situation me blesser au plus profond de moi-même. Une fois sur la terrasse, mon dos se plaqua contre le mur, me laissant glisser contre la paroi froide de la villa, les larmes coulant en sanglots. Il me laissa seul, comme j’aurais souhaité qu’il le fasse. A cet instant, il montrait une facette du Jasper que j’avais toujours apprécié, une facette de la personne qui était prête à faire n’importe quoi pour que je puisse retrouver mon calme et ma sérénité. Je restais alors assise là un long moment, mais mains se frottant l’une contre l’autre laissant mes plaies de paume se guérir délicatement par elle-même. Puis, après un petit moment de silence j’entendis de nouveau sa voix « Alice, si je pouvais remonter dans le temps je le ferais. Pour effacer mon erreur. Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour changer les choses. Laisse-moi au moins prendre ta peine, je t'en supplie. » Mes dents se serrèrent fortement à la suite de ses paroles « Tu oublies tout ce que l’on s’était promis Jasper, tu oublies la totalité de notre couple et de notre relation. Et là, tu l’oublies encore. » dis-je sans rien rajouter de plus, sans lui faire comprendre que j’étais effondrée par cette situation. Mes mains encadrèrent alors mon visage, s’agrippant violemment dans mes cheveux, trouvant une façon de faire sortir cette rage et cette souffrance. J’avais mal, mal à un point que jamais j’aurais cru. « A vrai dire, même si cette promesse n’aurait pas été faite entre nous, je n’aurais pas souhaité que tu l’utilises contre moi aujourd’hui, parce que c’est la seule façon pour moi de te blesser autant que tu puisses me blesser, c’est la seule façon pour moi de te faire comprendre la personne que tu es devenue et je pense qu’il n’y a rien de meilleur actuellement » Je me releva de ma position, essuyant rapidement mes yeux pour retirer le moindre signe de larmes ayant coulé sur mon visage puis approche de la rembarre de la terrasse admirant la vue devant moi « Je pense même devenir la même ordure que toi et crois moi, tu te rappelleras la première personne qui subira cet enfer ». C’est alors qu’après ces paroles, je rentrais à l’intérieur de la villa, attrapant violemment une valise, la déposant sur le lit afin d’y ajouter mes affaires.
(c) sweet.lips


Dernière édition par Alice Cullen le Mar 6 Mar 2018 - 20:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

Message() Sujet: Re: Broken [Lilice] Mar 6 Mar 2018 - 19:17


Broken

Alice
Jasper détestait ce silence plus que pesant. Mais il n'avait pas non plus envie d'utiliser son don pour faire en sorte que ce silence soit moins pesant. Parce que n'avait-il pas fait la promesse de ne jamais l'utiliser contre sa femme ? Il ferma donc les yeux, laissant la peine de la brunette le transpercer de toute part, s'adossant contre le mur de leur chambre, comme figé. Alice lui avait bien fait comprendre qu'elle ne voulait pas de lui. Peut-être que s'il se faisait oublier assez longtemps, elle finirait par lui pardonner ? Alors, c'est pour cela qu'il resta dans leur chambre, en regardant, impuissant, son lutin prendre ses distances et en s'imprégnant de toute sa tristesse. Et il était tellement traversé par cette peine immense qu'il finit lui même assit au sol de leur chambre, les genoux repliés contre son torse. Il aurait tellement tout donné pour avoir le don de remonter dans le temps actuellement...

La voix d'Alice se fit alors entendre et l'Empathe redressa la tête, prêt à se prendre de pleine face toute la rancoeur et la colère d'Alice. Parce que même si elle semblait être quelque peu calmée, la rage s'était emparée d'elle. Et ses paroles étaient de plus en plus cruelles. Parce qu'elle disait vouloir le faire souffrir. Est ce qu'au final toutes ses relations allaient finir ainsi : dans la souffrance ?

- Tu sais très bien que je n'ai pas besoin de ça pour souffrir. Je m'en veux énormément...

La suite du discours de la jeune femme fit réellement mal à Jasper qui se releva doucement. Il devait se montrer fort. Pour au moins tenter de rattraper les choses. Mais il ne pouvait pas l'interdire d'aller voir ailleurs si elle le voulait. Parce que c'était tout simplement ce qu'il venait de faire. Alors même si cette perspective lui faisait atrocement mal, il ne pouvait pas lui interdire et la retenir.

Dépité, il l'observa pénétrer dans leur chambre, prenant au passage une valise pour la poser sur le lit avec violence. L'Empathe se retint à grande peine de ne pas simplement se mettre en travers de son chemin, entre la valise et le dressing, pour la forcer à ne pas qu'elle s'en aille.

- Tu vas faire un break avec moi ?

Hey, mais ça, c'était une décision qui se prenait à deux, non ? Quoiqu'il comprenait très bien ses motivations aussi. Il n'était pas le mieux placé dans cette histoire pour lui interdire de le fuir. Il se mordit alors les lèvres, se retenant de ne pas juste fondre sur sa douce pour la plaquer contre le mur le plus proche et l'embrasser. Parce qu'au final, elle était belle même en colère, non ?

Il se frappa alors mentalement, avant de finalement prendre la décision du siècle pour se poster juste devant la valise de sa femme, tout en murmurant, lui aussi en colère après avoir en partie emmagasiné la rage de sa femme :

- Tu ne peux simplement pas partir sans me dire où tu vas. Et puis, merde, c'est moi qui a merdé, c'est moi qui devrais partir, pas toi...
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

Message() Sujet: Re: Broken [Lilice] Mar 6 Mar 2018 - 20:48
Broken
Bien des coeurs se brisent sans pour autant pouvoir verser aucune larme tellement la déception est immense...
La pesanteur de la situation nous mettait tout aussi mal à l’aise l’un que l’autre mais à vrai dire, il avait un certain avantage... Il évitait à ce que nous nous entretuions tous les deux. Le silence s’installa pendant deux longues minutes avant que je décide de le briser pour répondre à son discours. Un discours qui ne lui ressemblait pas forcément et qui avait donc tendance à me mettre hors de moi. Cependant ma voix s’était comme apaisée malgré la rancœur et la haine qu’elle pouvait dégager. Non je ne souhaitais pas être forcément gentille avec lui. Je ne resterai pas le petit lutin qu’il avait aimé, qui a toujours tout accepté et qui aurait peut-être cherché la moindre petite solution pour rattraper cette situation et lui faire confiance à nouveau. A l’heure actuelle, une toute autre Alice avait fait son comeback et n’était pas forcément la meilleure. Dieu seul sait ce qu’elle était réellement capable de lui faire et de faire à chaque personne se mettant sur son chemin. J’avais juste en quelque sorte besoin de refouler mes sentiments, renoncer à mon humanité afin de peut-être oublier toute cette souffrance.

« Tu sais très bien que je n’ai pas besoin de ça pour souffrir. Je m’en veux énormément… » me répondit-il. J’écoutais alors ses paroles, un rire sadique s’émanant de mes lèvres hochant la tête négativement. Je ne doute pas qu’il s’en veuille actuellement mais je ne pense pas qu’il s’en  voulait au moment où il a pu coucher avec elle. « Et tu penses que c’est suffisant Jasper, tu penses que tes paroles sont suffisantes pour que je te dise que je te pardonne et que je te cours à nouveau dans les bras, comme une femme aveuglée par l’amour qu’elle a pour la personne en face d’elle ? » dis-je en entrant à nouveau dans la pièce, me postant devant lui mes yeux ancrés dans les siens. Je ne hurlais plus, ma voix était devenue posée mais restée cependant blessante. « Réfléchis quelques minutes. Te souviens-tu t’en être voulu au moment où tu avais le dilemme de coucher avec cette sangsue ou de me respecter ? Te souviens tu avoir eu la possibilité de refuser parce que tu savais que tu m’aurais brisé et aurait détruit également tout ce que nous avons pu bâtir ensemble plutôt que de coucher avec cette blonde ? Alors je pense qu’il est un peu tard pour t’en vouloir mais ne t’en fais pas mon chéri, je comprends très bien ce que tu me dis et j’ai bien entendu à quel point tu étais désolé ; seulement… » le silence se remit entre nous me laissant avancer à nouveau de quelque pas en sa direction me retrouvant à quelques centimètres de lui « je pense qu’en couchant avec elle, tu ne t’es pas rendu compte de l’ampleur des dégâts que cela ferait. Sache que je suis désolée aussi de ce qu’il va se passer dorénavant Jasper ». Nos yeux se fondés les uns dans les autres essayant de discerner le moindre sentiment profond. Moi, la première. J’étais prête à retourner le regard de Jasper pour essayer de chercher la sincérité de ses sentiments avant cette grossière erreur. J’aurais tellement voulu savoir s’il m’avait aimé avant cela et s’il n’avait pas cherché à me blesser pour un acte que j’aurais pu commettre auparavant.

La valise balancée sur le lit, j’étais prête à y enfoncer toutes mes affaires pour quitter la villa pendant quelques temps. Mais mon idée était clair, je ne quittais pas la villa dans le but de fuir Jasper. Enfin peut être un peu oui car je sais que j’aurais eu beaucoup de difficulté à le croiser tous les matins même en faisant chambre à part pendant quelques temps mais je pense que d’autres projets m’attendaient. « Tu vas faire un break avec moi ? »me dit-il. Je me stoppai rapidement dans mon action, soudainement blessée par ses paroles. A vrai dire, je n’avais pas forcément pensé à tout cela, je ne savais pas vraiment ce que j’étais prête à faire pour notre couple, j’étais juste perdu dans tous ses sentiments extrêmes. Je m’écroulai alors sur le lit, dans mes pensées, laissant le silence gagner la pièce quelques instants « Je ne pense pas que c’est à moi seule de prendre cette décision tu sais ? Mais malgré moi, je ne pense pas que nous puissions sauver notre couple de cette affreuse situation. Je ne mettais jamais imaginer vivre tout ça et donc je n’avais jamais pris le temps de réfléchir à ce que je ferai si ça venait à nous arriver Jasper car jamais au combien jamais j’aurais imaginé que tu viennes à me faire vivre ça un jour ! Je croyais en toi, je croyais en notre amour et notre relation pour l’éternité. C’est pour cela que je t’ai dit oui, Jasper, c’est pour cela que je me suis mariée avec toi et que j’ai souhaité devenir ta femme. Ce n’était pas des paroles en l’air pour moi mais, je me retrouve confrontée à savoir ce que je dois faire de tout ça, de tous nos discours et toutes nos promesses bafouées… » répondis-je en sanglot me relevant pour continuer à plier mes affaires dans ma valise. Mes yeux brouillés de larmes m’empêcher de voir clairement ce que j’étais entrain de faire, jusqu’à ce qu’il décide à se poster entre ma valise et moi-même pour faire éclater toute cette colère emmagasinée depuis quelques heures maintenant « Tu ne peux simplement pas partir sans me dire où tu vas. Et puis merde, c’est moi qui a merdé, c’est moi qui devrais partir, pas toi… » Je le laissai s’exprimer, essayant de maintenir mes larmes, levant les yeux aux ciels comme pour essayer de faire redescendre celle-ci au plus profond de mes entrailles, me mordillant la lèvre inférieure. Je ne savais quoi répondre, jusqu’à ce que je finisse par réussir à capter de nouveau son regard et de lui dire avec une grande sincérité « Ne t’en fais pas Jasper, je ne fais qu’un aller-retour pour le moment. Ça ne durera que quelques temps. Je ne tiens pas à quitter la villa, j’ai juste besoin de souffler et de me défouler quelques temps. Rien de plus rien de moins. Tu ne peux pas m’en vouloir, tu as fait pareil sans même me demander si ça me dérangerait ou non. Donc bon, je tiens à faire la même chose de ma vie. Seulement je n’oublierai pas que malgré tout j’ai des sentiments pour quelqu’un et que je ne tiendrais pas à jouer au même jeu que lui. La seule chose que je vais faire c’est, mettre quelques affaires dans cette jolie valise que tu vois là, conduire jusqu’à un endroit que tu dois connaître maintenant pour, égorger une jeune femme qui mérite de voler au septième ciel d’une toute autre manière. Et crois-moi, là-dessus tu ne seras pas assez fort pour le faire, je préfère m’en charger » Je le contourna afin de me poster à nouveau devant mon dressing afin d’attraper quelques affaires « Pousse toi, tu me mets en retard ».
(c) sweet.lips


Dernière édition par Alice Cullen le Mer 7 Mar 2018 - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

Message() Sujet: Re: Broken [Lilice] Mar 6 Mar 2018 - 23:28


Broken

Alice
Bien évidemment qu'il savait qu'Alice n'allait pas lui tomber de nouveau dans les bras aussi facilement. Mais il espérait au moins qu'elle ne parte par sur un coup de tête et qu'ils allaient pouvoir discuter. Pour au moins mettre les choses au point. Sauf qu'Alice était bien trop en colère contre lui. Et qu'il savait déjà d'avance qu'il avait perdu cette guerre. D'autant plus qu'elle disait être désolée de tout ce qu'il allait se passer dès à présent. Il arqua alors les sourcils, ne s'attendant pas du tout à cela, avant de plonger son regard dans celui de sa femme, ne pouvant s'empêcher malgré lui de lui envoyer une vague d'excuse. Au moins, elle ne pouvait pas dire qu'il mentait sur ce qu'il ressentait. Mais alors, ça voulait dire que le désir de Jane n'était pas totalement que celui de la blonde ? Merde...

- Qu'est ce que tu vas faire, Alice ?

Parce que lui s'imaginait déjà faire un break. Après tout, c'était comme cela que cela devait se dérouler, non ? Se déchirer pour mieux se retrouver par la suite. Mais alors qu'elle commençait à préparer une valise, Alice s'arrêta net et s'écroula sur leur lit. Donc elle n'avait pas pensé à une pause. Pourquoi est ce qu'il venait de lui souffler cette idée malgré lui ? Etait-ce parce que malgré lui, il était attiré par Jane ? Dans tous les cas, les mots de sa femme le blessèrent énormément. Parce qu'elle avait placé toute sa confiance en lui, et lui n'avait fait que la tromper...

- Je ne voulais pas ébranler ta confiance. Mais j'ai ressenti tout son désir. C'était un cercle vicieux sans fin.

Au fond, il savait aussi qu'il avait ressentit du désir sans même utiliser son don, mais pouvait-il simplement lui avouer ce genre de chose. Il poussa donc un soupir, avant de laisser la colère et la rage céder le pas sur tout ses autres sentiments. Il avait le droit de savoir où sa femme allait se rendre n'est ce pas ? Mais sa réponse eut le don de le mettre plus en colère. Lorsqu'elle le contourna, il se permit de lui attraper le poignet pour l'arrêter dans ses gestes, en murmurant, hors de contrôle :

- Si tu voulais un plan à trois, il fallait me le dire...

Il la relâcha alors, se rendant compte de la violence de ses paroles avant de se gifler mentalement une nouvelle fois. Il se mordit alors les lèvres, restant toujours debout devant la valise, avant de se confondre en excuse :

- C'est pas ce que je voulais dire...

Mais au final, c'était ce qu'il venait de dire. Le mal était donc fait. Il se décala alors, pour se diriger contre le mur le plus proche et le frapper violemment de son poing. Il avait tout merdé et il ne faisait que continuer...
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

Message() Sujet: Re: Broken [Lilice] Mer 7 Mar 2018 - 18:32
Broken
Bien des coeurs se brisent sans pour autant pouvoir verser aucune larme tellement la déception est immense...
« Qu’est ce que tu vas faire Alice ? » me demanda-t-il. Ce que j’allais faire ? La chose était plutôt simple pour moi : me rendre à Volterra peut importe ce qui pourrait m’arriver, attraper Jane et lui arracher la tête. Elle avait réussi à briser mon couple et croyez moi qu’elle allait pouvoir comprendre maintenant les conséquences que cela engendre. Mon esprit de vengeance avait dépassé les limites du légal. Ce que ma famille aurait pu penser de tout ça ? A vrai dire, je m’en fichais royalement. Tout ce que je voulais c’était calmé cette Alice éprise de rage, me libérer de cette douleur. Il n’y avait qu’une possibilité pour cela : m’en prendre à Jane. « Je vais me rendre à Volterra peut importe ce qu’il m’arrivera, peut importe ce que je devrais supporter, même si ça venait à devoir rester auprès d’Aro pour le reste de mon éternité. Je compte régler ce que j’ai à régler, et seule Jane va pouvoir me rendre ce service également. » Je lui fis un clin d’œil puis repris mes actes là où je les avais laissés quelques minutes plus tôt.

Un silence s’installa de nouveau jusqu’à ce qu’il vienne à me parler de break, je ne pus m’empêcher de m’écrouler sur le lit. Comment avons-nous pu en arriver là ? Je n’avais rien vu venir, je n’avais pas pu faire quelques choses pour que cela arrive. En réalité, ça en était tout autant de ma faute que de la sienne. Il avait peut-être besoin de s’éloigner de moi et de trouver de l’attirance ailleurs, puisque je ne lui en apportais plus assez, ou ce n’était plus suffisant pour lui. Il finit par briser le silence à son tour : « Je ne voulais pas ébranler ta confiance. Mais j’ai ressenti tout son désir. C’était un cercle vicieux sans fin. » Ses mots avaient l’effet d’un coup de poignard dans ma poitrine. J’en vins même à manquer d’air, à ne plus pouvoir respirer. Je suffoquais, me redressant du lit, titubant jusqu’à la fenêtre de la chambre pour reprendre de l’air, laissant mes larmes coulées sur mes joues sans même m’en apercevoir. J’essayais de comprendre et de réfléchir à tout ça. Un silence long et pesant s’installa à nouveau. Je ne savais que répondre, je ne savais que dire. J’étais juste brisée encore plus par ses mots qui ne cessaient de se répéter en écho dans ma tête. Mes poings se serrèrent de nouveau laissant mon sang coulé le long de la fenêtre… C’était la seule façon pour moi de calmer cette angoisse et cette colère intérieure. Puis, mes larmes se remirent à couler avant que je ne daigne reprendre la parole à mon tour « Tu as ressenti son désir… ? Alors ce n’était pas un acte anodin, une erreur comme tu as pu me le communiquer plus tôt. Dans ces cas-là, je ne pense pas qu’un break soit suffisant Jasper. Tu ne peux pas ressentir du désir et venir en parler à ta femme, comme tu le fais si bien. Il y a peut-être même plus que cela et je refuse de souffrir comme ça encore des années. » Je collai mon front contre la vitre, ferma les yeux laissant mes larmes s’écrasées les unes après les autres sur mes joues avant de me retourner et d ‘ajouter « Qu’est ce que tu veux que je fasse en réalité ? Que je t’attende le temps que tu t’amuses encore et encore, que tu ailles la retrouver bien des fois pour ressentir à nouveau son désir, et que dès que tu auras fait le tour de la question tu reviennes me retrouver ? Je suis incapable de faire ça, je serai incapable de t’embrasser à nouveau sans penser que ses lèvres auront embrasser une autre que moi. Pire encore, je ne pense plus être capable de me mettre à nu pour te faire l’amour sans même imaginer qu’elle t’aura touché à son tour. C’est bien plus fort que moi, tu m’en demandes de trop Jasper… »

Je me remis à faire ma valise avant de sentir sa main empoignée mon bras me lançant cruellement au visage « Si tu voulais un plan à trois, il fallait me le dire… ». J’étais outrée, mon sang ne fit qu’un tour, mes yeux se noircirent à nouveau, laissant mes traits se durcirent aussi rapidement que l’éclair, j’en devins alors complètement incontrôlable. Le giflant plusieurs fois de toutes mes forces, l’injuriant en hurlant « Tu es la pire des ordures ! » Je finis par le coller contre le mur, une fois qu’il eut balancer son poing à travers celui-ci puis frappait de toutes mes forces dans ce tas de muscles. Je n’avais qu’une envie lui faire mal encore et encore. Puis je finis par m’arrêter et lui dire « En réalité, je ne voulais pas te dire ce que j’avais besoin de te dire plus haut. Je pensais qu’il était temps pour moi de devoir réfléchir encore à tout ça avant de prendre une décision trop hâtive. Mais en réalité, tu as su précipiter les choses et m’aider à prendre la bonne décision » Je m’essuyai alors les yeux, avant de jeter mon regard dans le sien, rempli de haine « Ce n'est pas ce que je voulais dire... » Je ris ironiquement à ses paroles, mauvaise comme jamais :
« Ah bon et qu’est-ce que tu voulais dire dis-moi ? Tu as dit ce que tu voulais dire Jasper, tu as prononcé les mots de trop mais en réalité, je devrais peut-être te remercier, tu m’as aidé à prendre la bonne décision. C’est fini Jasper, tout est terminé. »  J’ouvris alors sa main, déposant mon alliance dans le creux de celle-ci puis lui confia : « Elle a gagné, tu as gagné. Tu voulais un plan à trois ? Pas de soucis, offre-lui mon alliance, tu auras en parti ce que tu voudras, espèce d’ordure ».    
(c) sweet.lips


Dernière édition par Alice Cullen le Mar 13 Mar 2018 - 21:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

Message() Sujet: Re: Broken [Lilice] Sam 10 Mar 2018 - 0:11


Broken

Alice
Jasper n'aimait pas du tout la tournure que prenait les choses actuellement. Et lorsque sa femme l'observa avec un regard qui voulait tout dire, il se mordit les lèvres. Sa décision était prise et il était certain qu'elle n'allait plus changer d'avis à présent... Alors lorsqu'elle lui apprit qu'elle allait se rendre à Volterra pour en finir avec Jane, le blond écarquilla les yeux. Il ne put s'empêcher un léger grondement de sortir de sa poitrine, alors qu'il rajoutait :

- Hors de question que tu te mettes en danger ainsi. C'est à moi d'y aller, pas à toi. Parce que c'est moi qui a merdé !

D'autant plus qu'il n'avait pas envie que ni Alice, ni Jane ne meurent. En réalité, il était bien perdu dans ses sentiments. Et c'est pour cela que le break lui semblait être une bonne option. Autant pour lui que pour elle d'ailleurs. Parce que l'éternité était tout de même longue. Peut-être avaient-ils tout deux besoin d'aller expérimenter d'autres choses, pour finalement se retrouver plus brûlant de désir par la suite. Parce qu'honnêtement, avec Jane, c'était ce que Jasper avait le plus ressenti. Et il ne put s'empêcher de l'annoncer à sa femme. Et il ressenti son immense peine sans rien pouvoir y faire. Parce qu'il s'était interdit d'utiliser son don sur la lutine.

- Alice, je ne voulais pas ressentir tout ça. C'est ce maudit don. Je l'ai ressenti aussi fort que je sens ta tristesse.

Mais qu'avait-il à dire de plus pour sa défense. D'autant plus qu'elle disait ne pas vouloir l'attendre et que leur break ne suffirait pas. Le blond baissa alors la tête, se mordant les lèvres, en luttant contre toute les émotions qui le submergeaient. Mais il eut le mot de trop... Il n'eut même pas le temps de comprendre comment ni pourquoi, mais la brunette le giflait comme une furie, lui hurlant dessus en l'insultant d'ordure... Le pire dans cette histoire c'était qu'elle avait raison. Et lorsqu'il se retrouva presque projeter contre le mur le plus proche il ne chercha pas à se défendre. Il avait mérité qu'elle le frappe comme elle le faisait actuellement.

Lorsqu'elle lui annonça qu'elle avait pris sa décision, Jasper prit sur lui pour ne pas simplement craquer et exploser à son tour en sanglots. Il n'avait pas à se plaindre en réalité, puisque c'était lui qui avait tout envoyé en l'air... Lorsque les derniers mots résonnèrent dans la pièce et qu'Alice prit sa main pour lui déposer son alliance, il se mit à fixer l'anneau au creux de sa main, retenant avec peine toute sa tristesse. Parce que au fond, aimer les autres, n'étaient ce pas les laisser libre de partir ?

- Alice, tu es la seule que j'aime. Ne t'en vas pas, je t'en supplie.

Il releva son regard vers la jeune femme, tout en serrant dans son poing l'alliance qu'elle lui avait redonné. S'il avait encore été humain à l'heure actuelle, son coeur se serrait brisé en des milliers de morceaux, comme les morceaux de verre brisés qu'elle lui avait lancé plus tôt au départ...
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

Message() Sujet: Re: Broken [Lilice] Mar 13 Mar 2018 - 21:20
Broken
Bien des coeurs se brisent sans pour autant pouvoir verser aucune larme tellement la déception est immense...
Ce qui était certain est que jamais au combien jamais je n’aurais cru qu’une situation tournerait dans le noir obscur comme actuellement et surtout avec Jasper. Hier encore, il était difficile pour moi de me voir me déchirer avec lui. Bien entendu, il nous arrivait à tous les deux de se disputer comme tout autre couple mais jamais à ce point, jamais au point de se déchirer et de se voir autant malheureux l’un que l’autre. Etait-il donc là le point de non-retour ?  Je ne savais que penser de tout ça mais ce qui était sûr c’est que je ne reconnaissais plus le Jasper que j’avais en face de moi. Il ne se serait jamais autorisé à me parler de la sorte, ni à me sortir des blagues salaces pour me blesser encore plus. Ce qui était certain pour moi, c’est que Jane Volturi en était certainement pour quelques choses et je comptais bien lui en tirer les vers du nez, croyez-moi.

Ma rage était telle que rien ne m’aurait arrêté dans ma folie furieuse de vouloir égorger la responsable de toute cette mascarade. Je comptais bien me rendre à Volterra pour régler mes comptes, peu importe ce qu’il aurait pu en penser. « Hors de question que tu te mettes en danger ainsi. C’est à moi d’y aller, pas à toi. Parce que c’est moi qui a merdé ! » dit-il en y ajoutant un léger grondement que je ne manquais pas d’entendre. Et il croyait sincèrement que ces propos ainsi même que ce grognement allait m’arrêter dans ma quête effrénée de la vengeance ? J’inclinais alors ma tête de droite à gauche pour essayer de tirer la sincérité dans son message. Il était en effet, de plus en plus difficile pour moi de le comprendre mais surtout de le croire. Moi qui avait encore, il y a quelques heures, une confiance aveugle en lui... Je grognai donc à mon tour pour lui faire comprendre que ma rage atteignait de nouveau un point de non-retour. Je ris d’agacement avant de fixer de nouveau mon regard dans le sien « Parce que tu crois sincèrement que je vais m’arrêter là ? Tu crois réellement que ton interdiction m’obligera à rester ici et ne rien faire ? Elle a gâché notre vie Jasper, elle m’a pourri ma vie. J’en ai mal à en crever tu comprends ça ? Et tu crois sincèrement que je vais rester là, à t’attendre sagement ? A attendre que daigne revenir de Volterra ? Non mais arrête, tu m’énerves encore plus là ! » dis-je en hurlant. Le silence se posa quelques minutes entre nous deux, me laissant le temps d’ajouter de nouvelles affaires dans la valise puis, je m’interrompis de nouveau pour ajouter « Ah et, même s’il te prend l’idée d’aller à Volterra, attends juste que je sois revenue ou voire même égorgée pour t’envoyer de nouveau en l’air avec elle. Je ne tiens pas à en plus d’avoir des images de vos ébats sexuels, le son... Merci d’avance ! » Puis, je repris à nouveau mon rangement.
« Alice, je ne voulais pas ressentir tout ça. C’est ce maudit don. Je l’ai ressenti aussi fort que je ressens ta tristesse. »
A ses paroles, je relevais de nouveau la tête, les larmes au bord des yeux. Je ne savais comment cesser cette douleur qui me rongeait de l’intérieur. Puis je m’approchai de nouveau de lui, avant de taper fortement sa poitrine en pleurant en sanglot « Alors ressens là et ressens là à toute puissance parce que crois-moi que j’aurais juste besoin que l’on me plante un pieux en plein cœur pour que tout s’arrêter enfin...puis sans vraiment m’y attendre mes jambes me lâchèrent me laissant m’écrouler au sol, les larmes coulant de nouveau. Je m’étais promise de ne pas pleurer devant lui de cette situation, de ne pas lui donner l’opportunité de comprendre qu’il m’avait brisé. Et pourtant, j’étais devenue tellement faible en l’espace de trois minutes.

Je finis alors par me lever à la suite de ses dernières répliques blessantes. Ça en était trop, un simple break n’aurait pas été suffisant pour calmer toute cette souffrance, toutes ces révélations. Je lui déposai alors l’alliance dans le creux de sa main avant même de me reculer de quelques pas et de me plaquer contre le mur, laissant ma tête s’y caler à son tour, le regard fixant le plafond comme pour m’aider à faire redescendre mes larmes « Alice, tu es la seule que j’aime. Ne t’en va pas, je t’en supplie… » Mon regard se posa de nouveau sur lui, sans même savoir quoi dire. Un long silence rempli la pièce, laissant juste mes larmes rythmaient cette dernière. C’était tellement difficile mais pourtant, elle me semblait la seule décision bonne à prendre. « Que veux-tu que je te dise ou même que je fasse de plus Jasper ? Si j’étais réellement la seule que tu aimes, tu n’aurais pas été voir ailleurs, tu n’aurais pas pris le risque de me voir pleurer, ni même souffrir comme je souffre aujourd’hui…Et tu ne m’aurais certainement pas sorti ce que tu m’as dit un peu plus tôt. Jamais au combien jamais, le Jasper que j’aime m’aurait demandé si j’avais été tenté par un « plan à trois » avec la personne avec qui tu as décidé de me tromper. Si je ne te conviens pas, ou tout simplement plu alors je t’en supplie dis moi juste la vérité et refais ta vie… mais ne me fais pas souffrir… je ne pense pas mériter ça… »
 
(c) sweet.lips


Dernière édition par Alice Cullen le Mer 21 Mar 2018 - 15:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

Message() Sujet: Re: Broken [Lilice] Ven 16 Mar 2018 - 18:10


Broken

Alice
Jasper ne pensait pas qu'Alice serait aussi profondément blessée qu'elle l'était. En réalité, en honorant sa promesse de tout lui dire, quoiqu'il arrive, il espérait qu'ils en discuteraient et que tout s'arrangerait. Parce qu'il y avait toujours une solution n'est ce pas ? Sauf que la faute était bien trop grande cette fois-ci. Et il savait très bien que même s'il faisait en sorte d'interdire à Alice de se rendre à Volterra, elle s'y rendrait pour se venger. Parce que c'était bien l'obstination qui faisait le trait commun de cette famille... Si c'était encore une famille...

Le blond l'observa alors continuer de faire sa valise, avant qu'elle ne lui assène d'attendre qu'elle revienne de Volterra ou qu'elle ne finisse égorgée pour s'envoyer de nouveau en l'air avec Jane. Il se mordit les lèvres, retenant avec peine le flot de paroles qui voulaient s'échapper de ses lèvres. Mais il savait que s'il les laissaient s'échapper, il allait simplement aggraver son cas... Il se contenta simplement de ne dire que la vérité, à savoir qu'il n'avait fait que ressentir le désir le plus profondément enfoui de Jane, comme il ressentait aussi fortement la douleur d'Alice. Et vraiment, il ne s'attendait pas à ce qu'elle le frappe aussi violemment, en lui disant de la ressentir à toute puissance. Pensant qu'elle lui donnait son accord pour effacer toute douleur, il s'imprégna donc de sa tristesse, ne se rendant compte que lors qu'elle s'écroula au sol qu'il avait dû aussi la renvoyer en éclat dans toute la pièce. Il s'empressa alors de se contrôler pour reprendre toute cette tristesse, laissant sa femme se relever.

Leurs regards se croisèrent et la brunette finit par lui déposer son alliance dans le creux de sa main. A cet instant là, il savait qu'il avait perdu la bataille et que le chemin pour se faire pardonner allait être long. Il observa donc la lutine qui lui faisait face, sans oser faire un seul mouvement, tout en murmurant :

- Je suis vraiment désolé pour tout ce que je t'ai dis Alice. Je ne voulais pas te blesser.

Sauf qu'il l'avait déjà fait et que ses excuses étaient bien trop tardives. Et puis en vérité, il comprenait parfaitement que ce n'était pas de simples excuses qui allaient faire en sorte qu'Alice lui pardonne ce qu'il avait fait. Il allait devoir lui prouver chaque jours à quel point il tenait à elle plus qu'à quiconque dans cette famille.

- Je te promet de me battre chaque jour de mon éternité pour te prouver que tu es la seule que j'aime.

Et c'était déjà en commençant par la laisser libre de partir si elle le voulait, n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

Message() Sujet: Re: Broken [Lilice] Mar 20 Mar 2018 - 15:31
Broken
Bien des coeurs se brisent sans pour autant pouvoir verser aucune larme tellement la déception est immense...
Alors nous en étions arrivés à ça ? Notre amour allait simplement voler en éclat et nous laissait chacun de notre côté vivre notre vie. Un amour tellement fort qu’il a fini par nous étouffer et nous détruire. Mon cœur était comme piétiné et roué de coup par mon seul et unique amour. Je me sentais juste comme incapable de me relever avec toute cette discussion, tous ces mots et toute cette violence… Je crois que ce qui fait plus mal encore et de ne pas s’y attendre, de croire que notre amour est éternel et que du jour au lendemain l’un de nous décide en réalité de tout arrêter. Je pense que c’était ça le pire dans l’histoire.

« Je t’aime toujours. » me dit-il. Ses mots ne purent s’empêcher d’attiser un peu plus mes larmes à cet instant. Bien entendu qu’il me faisait quelques choses et qu’il me laissait croire que malgré tout il m’avait aimé à un moment donné de notre vie ensemble et que toutes ses paroles précédentes étaient alors réelles et bien pensées. Je m’avançais alors dans sa direction, laissant mon regard noyé de larmes se fondre dans le sien laissant juste mon cœur prendre le dessus sur ma raison. Ma déesse intérieure ne pouvait s’empêcher de fondre à tout ça, prête à courir dans ses bras et l’enlaçait du plus profond d’elle-même. Mais je la retins de ne pas me forcer à faire ce qu’elle voudrait que je fasse. Je lui déposais juste ma main sur sa joue, le scrutant ; observant le moindre détail de sa peau comme pour enregistrer son visage dans mes pensées encore une dernière fois aussi proche de moi qui ne put l’être actuellement « Je t’aime toujours aussi, Jasper et je ne suis pas certaine que ses sentiments fuient un jour… »

Je terminais alors ma valise, la fermant et la laissant tomber au sol. Mon discours avait peut-être été dur et blessant mais je tenais à rester sincère à mon tour. Nous nous étions toujours promis de tout se dire peut importe la douleur des mots, des gestes ou mêmes des actes que cela engendre, nous avions trop de respect l’un pour l’autre pour que nous osions cacher certaines choses. Alors c’est ce que je fis à mon tour, pour lui rendre la pareille. J’avançais donc ma valise vers la porte, qu’il me bloquait encore comme pour me faire comprendre qu’il n’était pas prêt à me laisser partir. Ma déesse intérieure forçait de plus en plus le passage de mes bras pour me laisser succomber à ses mots et à son attitude, pour me laisser croire encore une fois à tout ce qu’il était entrain de me dire. Mais ma raison, elle, n’y arrivait pas. Je fermais donc les yeux, comme pour essayer de me centrer à nouveau sur moi, essayant de calmer toutes ses larmes qui ne cessaient de s’écouler sur mes joues. « Je ne veux que ton bonheur Alice… Donc si ça implique qu’on doive se perdre pour se retrouver… Sache que je t’attendrais ici aussi longtemps qu’il le faudra… » me dit-il. Je me stoppai net devant lui, laissant ma valise derrière moi, buvant l’ensemble de ses dires, captant qu’il dégagea le passage pour me laisser la possibilité de fuir si je le souhaitais. J’inspirais profondément regardant le plafond de la chambre comme pour faire redescendre toute cette tristesse et trouver un moyen de ne pas fondre. Je me stoppai devant lui, les armes baissées, lasse de lui faire comprendre que je ne voulais pas de lui près de moi, juste pour lui faire comprendre qu’il s’agissait peut-être d’une parole que je souhaitais entendre « Seras-tu juste assez patient pour m’attendre autant de temps Jasper… ? » lui dis-je à quelques pas de lui, les yeux rivés dans les siens, larmoyants.
(c) sweet.lips


Dernière édition par Alice Cullen le Mer 21 Mar 2018 - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

Message() Sujet: Re: Broken [Lilice] Mer 21 Mar 2018 - 15:28


Broken

Alice
C'était donc là la sentence d'Alice. Le laisser libre de partir ? Mais lui n'avait pas du tout envie de partir en réalité. Il observa donc silencieusement Alice terminer sa valise, réfléchissant à vive allure pour trouver une solution de la garder à lui. Parce qu'il ne voulait pas qu'elle s'en aille. En fait, il ne savait plus tellement ce qu'il voulait lui-même. Mais certainement pas la fin de leur couple. Et s'il n'avait pas ouvert la bouche ce jour là, personne n'aurait été au courant. Ils seraient toujours en couple. Mais il s'en serait voulu pour l'éternité de ne pas avoir tenu sa promesse de toujours tout lui dire. Et puis d'ailleurs, ils s'étaient mariés, pour le meilleur et pour le pire, non ? Et si c'était ça, le pire ?

- Je t'aime toujours.

C'était une certitude qui venait de franchir ses lèvres alors que la valise finissait à terre et que la brunette lui faisait maintenant face. Se rendant compte qu'il lui bloquait le chemin vers la porte, il prit sur lui pour se décaler de son chemin, lui offrant la possibilité de partir sans la retenir, bien que l'envie s'en fasse sentir. Et d'ailleurs, il n'était même pas certain de garder se sentiment là simplement pour lui et il était presque certain qu'Alice pouvait le ressentir...

- Je ne veux que ton bonheur, Alice... Donc si ça implique qu'on doive se perdre pour se retrouver... Sache que je t'attendrais ici aussi longtemps qu'il le faudra.

Après tout, il l'avait bien cherché aussi. Il l'observa alors droit dans les yeux, tentant en vain de la calmer alors qu'il se laissait gagner par sa violente tristesse...
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

Message() Sujet: Re: Broken [Lilice] Mer 21 Mar 2018 - 16:00
Broken
Bien des coeurs se brisent sans pour autant pouvoir verser aucune larme tellement la déception est immense...
Alors nous en étions arrivés à ça ? Notre amour allait simplement voler en éclat et nous laissait chacun de notre côté vivre notre vie. Un amour tellement fort qu’il a fini par nous étouffer et nous détruire. Mon cœur était comme piétiné et roué de coup par mon seul et unique amour. Je me sentais juste comme incapable de me relever avec toute cette discussion, tous ces mots et toute cette violence… Je crois que ce qui fait plus mal encore et de ne pas s’y attendre, de croire que notre amour est éternel et que du jour au lendemain l’un de nous décide en réalité de tout arrêter. Je pense que c’était ça le pire dans l’histoire.  

« Je t’aime toujours. » me dit-il. Ses mots ne purent s’empêcher d’attiser un peu plus mes larmes à cet instant. Bien entendu qu’il me faisait quelques choses et qu’il me laissait croire que malgré tout il m’avait aimé à un moment donné de notre vie ensemble et que toutes ses paroles précédentes étaient alors réelles et bien pensées. Je m’avançais alors dans sa direction, laissant mon regard noyé de larmes se fondre dans le sien laissant juste mon cœur prendre le dessus sur ma raison. Ma déesse intérieure ne pouvait s’empêcher de fondre à tout ça, prête à courir dans ses bras et l’enlaçait du plus profond d’elle-même. Mais je la retins de ne pas me forcer à faire ce qu’elle voudrait que je fasse. Je lui déposais juste ma main sur sa joue, le scrutant ; observant le moindre détail de sa peau comme pour enregistrer son visage dans mes pensées encore une dernière fois aussi proche de moi qui ne put l’être actuellement « Je t’aime toujours aussi, Jasper et je ne suis pas certaine que ses sentiments fuient un jour… »

Je terminais alors ma valise, la fermant et la laissant tomber au sol. Mon discours avait peut-être été dur et blessant mais je tenais à rester sincère à mon tour. Nous nous étions toujours promis de tout se dire peu importe la douleur des mots, des gestes ou mêmes des actes que cela engendre, nous avions trop de respect l’un pour l’autre pour que nous osions cacher certaines choses. Alors c’est ce que je fis à mon tour, pour lui rendre la pareille. J’avançais donc ma valise vers la porte, qu’il me bloquait encore comme pour me faire comprendre qu’il n’était pas prêt à me laisser partir. Ma déesse intérieure forçait de plus en plus le passage de mes bras pour me laisser succomber à ses mots et à son attitude, pour me laisser croire encore une fois à tout ce qu’il était sur le point de me dire. Mais ma raison, elle, n’y arrivait pas. Je fermais donc les yeux, comme pour essayer de me centrer à nouveau sur moi, essayant de calmer toutes ses larmes qui ne cessaient de s’écouler sur mes joues. « Je ne veux que ton bonheur Alice… Donc si ça implique qu’on doive se perdre pour se retrouver… Sache que je t’attendrais ici aussi longtemps qu’il le faudra… » me dit-il. Je me stoppai net devant lui, laissant ma valise derrière moi, buvant l’ensemble de ses dires, captant qu’il dégagea le passage pour me laisser la possibilité de fuir si je le souhaitais. J’inspirais profondément regardant le plafond de la chambre comme pour faire redescendre toute cette tristesse et trouver un moyen de ne pas fondre. Je me stoppai devant lui, les armes baissées, lasse de lui faire comprendre que je ne voulais pas de lui près de moi, juste pour lui faire comprendre qu’il s’agissait peut-être d’une parole que je souhaitais entendre « Seras-tu juste assez patient pour m’attendre autant de temps Jasper… ? » lui dis-je à quelques pas de lui, les yeux rivés dans les siens, larmoyants.
(c) sweet.lips


Dernière édition par Alice Cullen le Ven 13 Avr 2018 - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

Message() Sujet: Re: Broken [Lilice] Mer 28 Mar 2018 - 14:22


Broken

Alice
Jasper n'avait aucune envie de laisser partir Alice en réalité. Mais il savait aussi que sa lutte ne servait à rien. Parce qu'il était normal qu'elle ait besoin de prendre du recul face à tout ce qu'il venait de lui dire. Après tout, il venait de lui faire du mal et il n'avait mérité rien d'autre que de se retrouver seul contre le reste du monde. Pourtant, lorsqu'elle posa sa main sur sa joue, il ne pût s'empêcher de vouloir la serrer contre lui. Et sa tristesse implosa lorsqu'elle lui avoua qu'elle l'aimait encore...

Il se décala tout de même de la porte de leur chambre, pour la laisser passer, en lui annonçant qu'il l'attendrait, quoiqu'il arrive. Et lorsqu'elle lui demanda s'il était certain d'être assez patient pour l'attendre autant de temps, l'Empathe ne pût s'empêcher de murmurer :

- Je patienterais toute l'éternité s'il le faut...

Ne supportant plus de voir les larmes dans les yeux de sa femme, il préféra donc baisser le regard pour regarder le sol à ses pieds, le dos contre le mur le plus proche. A cet instant, il se détestait réellement pour tout ce qu'il venait de faire subir à la jeune femme...
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

Message() Sujet: Re: Broken [Lilice] Ven 13 Avr 2018 - 14:49
Broken
Bien des coeurs se brisent sans pour autant pouvoir verser aucune larme tellement la déception est immense...


Il se décala alors de la porte, me laissant l’opportunité de pouvoir fuir si j’en avais envie « Je patienterais toute l’éternité s’il le faut … » murmura-t-il. Mes yeux se remplirent de larmes, laissant le silence prendre le dessus sur la situation. Je reconnaissais à cet instant, une partie du Jasper que j’avais toujours aimé, que j’avais toujours idolâtré et pour qui j’aurais pu déplacer des montagnes. Pourtant, une autre partie de moi ne cherchait qu’à le fuir, lui rendre la monnaie de sa pièce parce qu’au fond, une partie de lui demeurait mon ennemi juré…

J’inspirais alors profondément, essayant de faire redescendre les perles qui ne cessaient de s’écraser sur mes joues. Le silence prit le dessus, me laissant le détailler une dernière fois encore, ma main posée sur sa joue comme pour me rappeler de chaque partie de lui. J’en avais besoin mais j’avais surtout besoin de fuir, de partir loin d’ici pour me retrouver et surtout essayer de calmer cette rage et cette souffrance qui régnaient si profondément en moi.

Un élan de courage me fit m’essuyer mes yeux rapidement, me laissant jeter un dernier coup d’œil dans le miroir de la chambre afin d’effacer toute trace de larmes ou de tristesses sur mon visage. Je ne comptais en aucun cas, ameuter les Cullen si je venais à en croiser un. Je n’étais pas décidée à leur raconter la gifle que je venais de me prendre et leur expliquer également que Jasper et moi c’était bel et bien fini. Je ne serai comment leur expliquer… Enlaçant la poignée de la valise dans ma main gauche, je la fis rouler jusqu’au pas de la porte, me tournant vers Jasper une dernière fois encore, lui remontant le visage de mes doigts. Mon regard se figea dans le sien. « Trouve juste le temps de te retrouver toi aussi car, jamais au combien jamais je n’accepterai ce Jasper là… Retrouve en toi le Jasper que j’ai toujours aimé. Si dans le cas contraire, tu ne le souhaites plus alors, je pense qu’il est temps de m’oublier, qu’il est temps de terminer la page de notre histoire à tous les deux. Mais s’il te plaît sois digne de toi et avertie moi de la décision que tu souhaiteras prendre… » dis-je en laissant ma main remontée jusque dans ses cheveux afin d’y retrouver un moment de douceur. « Je tenais quand même à te remercier de ces quelques années de Bonheur. Je pense que quoi qu’il arrive entre nous, ils demeureront les meilleurs de toute ma vie d’humaine et de vampire. Tu as été l’amour de ma vie, l’amour de mon éternité si je puisse dire et sache que l’amour que j’ai eu pour toi, n’étais pas digne d’explications. » rajoutais-je, en me rapprochant de lui, mon front se collant au sien. « Tu as été celui que j’ai toujours attendu et rien que pour soi, je te dois certainement une fière chandelle. » Je déposais donc un baiser chaste sur ses lèvres en signe d’au revoir puis repris ma valise et quitta la pièce.

Nous en resterons là tous les deux. Jasper-Alice, le couple idyllique que beaucoup de monde aimait contempler et apprécier ne restera plus que Jasper et Alice briser par leur amour propre. Le cœur a ses raisons que même la raison ignore…
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire végétarien
Vampire végétarien
Je suis en ville depuis le : 06/12/2016 J'ai aujourd'hui : 123 ans mais j'en paraît seulement : vingt six Je vis à : Forks avec : le reste de la famille Je suis actuellement : mariée Je suis un(e) : vampire végétarienne Mon passé en 1942 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
Mon passé en 2026 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
On me confond souvent avec : Elizabeth Reaser Les gens savent que je suis : restauratrice de vieilles maisons Je dois mon avatar à : SA et mon pseudo sur internet est : big mama
Mes messages sont aux nombres de : 964
Mes points sont aux nombres de : 2589
DC/TC : Gwen/Marie/Mina

My story :
My relationships : ++++ Carlisle : amour de ma vie
Edward & Emmett & Jasper : mes garçons chéris
Alice & Rosalie : mes filles adorées
Bella : ma belle fille tant attendue
Nessie : ma petite fille
++ Ambre : Petite fille adoptive

-- Rhenna : un poil trop hautaine pour une chasseuse
--- Jane : Volturi qui aime torturer
RP en cours : Incompréhension & réconfort : Alice
Help me please : Carlisle
Réunion de famille : Cullen
What about us ? : Oly & Nessie
Voyage au bout du monde : Carlisle
La tendre mama

Message() Sujet: Re: Broken [Lilice] Lun 5 Nov 2018 - 14:42
sujet archivé

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞


Message() Sujet: Re: Broken [Lilice]
Revenir en haut Aller en bas
 
Broken [Lilice]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Earthquake Relief Where Haiti Wasn’t Broken
» I WALK THIS EMPTY STREET ON THE BOULEVARD OF BROKEN DREAMS - 20 JUILLET, 18H34
» « Boulevard of Broken Dreams »
» Broken Wolves PV Tybalt
» narcisse sauvage || boulevard of broken dreams. [21/10]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Deadly Hunters :: Hors RPG :: Les RPs-
Sauter vers: