Intrigue en cours

Halloween en furie

« Préparez-vous à passer une nuit riche en rebondissement. Joyeuse fête d’Halloween ! »

Les réverbères qui s’étaient éclairés à la nuit tombée, s’éteignirent soudainement dans toute la ville. Tout Blackstone City baignait dans le noir.

Lire plus

Nos membres à l'honneur

Khairn Vordark, arrivé en bombe sur le forum et Isabella, rpgiste tenace.
Lire plus

PV à adopter de toute urgence !

Rp libre

Silas Evenson - Patrouille d'Halloween venez ici
Dmitri Romanov - I'd like to see you again venez ici
Dmitri Romanov - La discrétion est un art venez ici
Linéa Hamlet - Meurtre irrésolu venez ici
Linéa Hamlet - Un amour, une chanson perdue venez ici

Musique

©️linus pour Epicode
En bref


 

Partagez | 
 

 Toute histoire a un commencement...

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Watson
Humain
Je suis en ville depuis le : 17/09/2018 J'ai aujourd'hui : 27 ans Je vis à : Forks Je suis un(e) : Humaine Mon passé en 1942 ? :
  • Malheureusement non, je ne me souviens pas !
Mon passé en 2026 ? :
  • Malheureusement non, je ne me souviens pas !
On me confond souvent avec : Laura Vandervoort Je dois mon avatar à : Laura Vandervoort et mon pseudo sur internet est : Adou
Mes messages sont aux nombres de : 39
Mes points sont aux nombres de : 383
DC/TC : Niklaus Mikaelson


Message() Sujet: Toute histoire a un commencement... Ven 9 Nov - 18:35
Toute histoire a un commencement...
«Sauver la vie d'un homme vaut plus que de construire une pagode de sept étages.»

Quelques heures après la visite d’Esmée, Kara était allongée sur son lit d’hôpital, à regarder par la fenêtre quand une infirmière entra dans la chambre. Elle adressa un sourire à la jeune femme, et après l’avoir saluée pour la deuxième fois dans l’après-midi, elle commença à lui prodiguer les soins sur son visage. Puis, elle lui changea les pansements sur les autres parties de son corps. Mais avant de partir, Kara s’assura que son enfant à naître était en bonne santé. L’infirmière lui confirma que tout allait pour le mieux pour sa progéniture. La femme lui fit une dernière piqûre contre les douleurs et s’en alla avec un sourire.

Mais le temps était horriblement long pour une adolescente de seize ans, enfermée dans une chambre d’hôpital, sans aucune visite. La seule visite qu’elle eût reçue fut celle de cette femme d’une grande gentillesse qui avait veillée sur elle. Mais, malgré l’interdiction de bouger qu’on lui avait ordonnée d’exécuter, Kara ne put tenir en place et se leva. Elle alla en direction de la porte, passa sa tête à travers celle-ci et s’assura qu’aucun médecin ne la surprenne debout, et retourna sur son lit quand une douleur la fit se plier sur elle-même. Elle laissa la porte entrouverte, oubliant de la refermer et reprit sa place sur son lit. En un instant, la douleur disparut. Elle soupira d’ennuie et de solitude. Pendant quelques secondes, elle resta adossée contre le mur et se ressassa son ancienne vie, loin de ses meilleures amies. Avec tout ce qu’elle avait vécue, le lycée semblait si loin qu’elle en avait quasiment oubliée les raisons de son départ de la France. Et quand son regard se dirigea vers son ventre, la réalité resurgit. Elle en était à ce stade de sa vie en raison d’une simple erreur de jeunesse. Pourtant, des erreurs, elle en avait commis d’autres depuis l’histoire avec Aaron. Elle était devenue une catin à la suite de sa rencontre avec Peter, qui avait réussir à la salir en si peu de temps. Sa vie se résumait désormais au sexe et à la prostitution. Tout ce qu’elle savait faire, c’était donner du plaisir aux nombreux chiens qui s’approchaient d’elle et payaient pour satisfaire leur fantasme aberrant. Peter s’en était dignement vanté de l’avoir soudoyée à le rejoindre et pour cela, il n’hésitait pas à l’humilier et la traiter comme un vulgaire objet sexuel. Elle était coincée. Du moins, elle ne l’était plus… pour le moment. Depuis que cet homme tout aussi mystérieux que son nom ne la sauve de ses griffes. Mais il n’était plus trouvable et elle le regrettait.

Soudain, la tristesse prit sur elle. Des larmes ruisselaient le long de ses deux joues. Ses parents et ses amis lui manquaient terriblement. Elle ne possédait aucune photo d’eux, seulement les souvenirs, qui surgirent après quelques minutes de réflexion. Elle regarda par la fenêtre, comme si elle s’attendait à les voir apparaître à travers la vitre. Sa main gauche posée sur son ventre, elle commença à le cajoler. Après tout, c’était son fœtus sa famille, désormais. Et elle se devait tout faire pour son avenir, à savoir, changer de vie et atteindre sa majorité. Son regard tourné en direction de la porte de sa chambre, toujours entrebâiller, juste assez pour voir les gens traverser le couloir, elle s’allongea complètement à l’intérieur de ses draps et attendit que quelqu’un entre dans la pièce. Esmée, peut-être ? Il n’y avait personne d’autre qui était au courant de son admission à l’hôpital, excepté peut-être Demetri, qui par raisonnement, aurait comprit où elle se trouverait ? Esmée ou bien même ce Carlisle, pourraient lui indiquer le numéro de la chambre dans laquelle elle se trouvait, si l’envie lui prenait de venir prendre de ses nouvelles.

Elle continua à sangloter sous ses draps, d’autant plus quand elle vit des familles traverser le couloir, ensemble, l’air heureuses, sans aucun problème. Mais au même moment, où un couple de personnes âgées passait devant sa chambre, la porte s’ouvrit en grand et laissait place à une meilleure vue. Kara pensa à un courant d’air. Elle se redressa, puis se releva pour aller refermer la porte. Et quand elle l’atteignit, elle se saisit la poignée, puis elle vit une jeune femme plutôt ravissante, marcher dans le couloir. Elle relâcha aussitôt la poignée et admira la démarche de la jeune brune qui avançait. Elle ne la quitta pas du regard quand elle fut prise de douleur. Elle se recroquevilla une seconde fois sur elle-même, puis tomba sur le sol, le corps sortant directement dans le couloir. Aucun médecin ne se trouvait à l’horizon, juste un jeune couple, près de l’ascenseur qui se trouvait à l’opposé du couloir et cette jeune femme resplendissante. Pourtant, à ce moment précis, Kara ne pensa plus à cette inconnue, mais à ce qu’elle était en train de ressentir. Elle en pleura de douleur et commença à appeler de l’aide, mais aucun son ne sortit de sa bouche. Elle tenta de faire demi-tour jusqu’à sa chambre et de refermer la porte, mais les douleurs étaient plus intenses que jamais.

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Masen
Hybride
Je suis en ville depuis le : 02/04/2015 J'ai aujourd'hui : 97 ans mais j'en paraît seulement : 18 Je vis à : Forks avec : personne Je suis actuellement : en couple Je suis un(e) : Hybride un mélange de : Vampire / Loup et j'ai le don de : rendre humain les créatures surnaturelles Mon passé en 1942 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
Mon passé en 2026 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
On me confond souvent avec : Mélanie Iglésias Les gens savent que je suis : etudiante en histoire. Je dois mon avatar à : SmileAlways et mon pseudo sur internet est : Eyota
Mes messages sont aux nombres de : 1200
Mes points sont aux nombres de : 2897
DC/TC : Shanna Jeken

My story :
I'm evil, baby!

My relationships :
Spoiler:
 

RP en cours :
Spoiler:
 

L'accro au codage

Message() Sujet: Re: Toute histoire a un commencement... Lun 3 Déc - 11:55

Toute histoire a un commencement...

Forks, petite bourgade insignifiante des Etats-Unis, si insignifiante, que le surnaturel y avait élu son domicile. D'après mes dernières recherches, cette ville était bordée de nombreuses légendes mystérieuses. En tout cas, le climat y était idéal et propice à une vie vampirique. Le voyage pour y venir avait été long et je ne m'étais alimentée que de sang animal depuis plusieurs jours. Ma nature spécifique, m'obligeant à conserver une part d'alimentation en sang humain, et m'étant refusé de tuer, j'avais décidé de me rendre à l'hôpital de la ville afin d'y dérober une poche de sang. Je ne savais pas encore comment j'allais y parvenir, mais je le devais.

L'hôpital était bondé et les soignants avant tous l'air très occupé, ma tâche ne pouvait en être que plus facilité. Je scrutais tout autour de moi, essayant de me diriger tant bien que mal dans ce lieu qui m'était encore inconnu. Je ne souhaitais pas me fier à mon odorat, dans un hôpital, le sang était présent dans chaque pièce. Une infirmière passant à côtés de moi, je lui demandais où se trouvait le service de don sanguin, elle était tellement absorbée par le dossier qu'elle avait entre les mains, qu'elle ne prit même pas la peine de me répondre, voir même de m'écouter.

Je poursuivis ma route dans un couloir beaucoup plus calme, il n'y avait pour ainsi dire personne si ce n'est un couple pour qui tout semblait bien aller et qui se dirigeait vers l'ascenseur. Alors que j'allais poursuivre mon chemin, je perçu de mon oreille vampirique le chute d'un corps au sol, suivi de gémissement de douleur. Je me retourna et vie une femme enceinte par terre et qui avait l'air d'avoir besoin d'aide. Aucun médecin à l'horizon, je me dirigeais vers elle et la prit dans mes bras avant de la remettre sur son lit. J'actionnais le bipeur médical immédiatement.

"Avez-vous mal à quelques part ? Avez-vous besoin d'aide ou de tout autres choses ?

Afterglow


_________________
I'm a vampire and a werewolf.
Je suis unique, je suis maléfique mais je suis aussi généreuse, admirative, charmante... Comme quoi la nature ne fait pas tout. (CASSOU)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Watson
Humain
Je suis en ville depuis le : 17/09/2018 J'ai aujourd'hui : 27 ans Je vis à : Forks Je suis un(e) : Humaine Mon passé en 1942 ? :
  • Malheureusement non, je ne me souviens pas !
Mon passé en 2026 ? :
  • Malheureusement non, je ne me souviens pas !
On me confond souvent avec : Laura Vandervoort Je dois mon avatar à : Laura Vandervoort et mon pseudo sur internet est : Adou
Mes messages sont aux nombres de : 39
Mes points sont aux nombres de : 383
DC/TC : Niklaus Mikaelson


Message() Sujet: Re: Toute histoire a un commencement... Dim 9 Déc - 18:54
Toute histoire a un commencement...
«Sauver la vie d'un homme vaut plus que de construire une pagode de sept étages.»

Les yeux plissés, la jeune adolescente fut incapable de se relever. Pourtant, malgré la douleur qui la rongeait, elle sentit qu’on la touchait et l’aidait. Elle rouvrit ses yeux et remarqua que c’était la jeune femme qu’elle avait vu quelques secondes auparavant qui se tenait là. Elle était au plus mal, à un point même qu’elle n’arrivait plus à sortir un son de sa bouche. L’inconnue, qui semblait savoir ce qu’elle faisait, prit les choses en mains et fit de son mieux pour la remettre confortablement sur son lit. Tout allait si vite qu’elle ne comprit pas ce qui se passait. La jeune femme prit soin de la garder éveillée et lui proposa son aide. Puis, en même pas quelques secondes d’intervalles, trois médecins firent irruption dans la chambre et prirent le relais.

Les larmes coulantes à flots, Kara suivit les moindres faits et gestes des aides-soignants tandis que ses pensées se tournaient sur celle qui venait de lui sauver la vie. Elle ignorait ce qui était en train de se passer, mais elle se sentait au plus mal. La crainte de perdre son enfant s’exacerba et la peur de mourir la submergea. La blonde prise de panique, vit sa tension montée, ce qui forçait les médecins à lui injecté un sédatif pour la calmer.

Elle s’endormit aussitôt et ne se réveilla que quelques heures plus tard, lorsque la nuit tomba dans sa chambre. Et quand elle commença à se redresser, la porte s’ouvrit et un médecin l’accueillie.

- Bien dormi, mademoiselle Watson, lui demanda t-il en entrant avec un chariot. Évitez de trop bouger, vous risquerez d’ouvrir votre cicatrice.

- Que m’est-il arrivée ? demanda la jeune femme, inquiète.

- Vous avez simplement eu une crise d’appendicite, rien de bien grave, je vous assure. Maintenant, reposez-vous et  restez allongée. Vous vous sentirez mieux d’ici quelques jours, quand votre cicatrice sera parfaitement refermée.

Kara releva sa chemise par-dessus son nombril et vit une gigantesque cicatrice. Elle l’observa, puis se souvint :

- Où est passé la personne qui m’a aidée ? demanda t-elle aussitôt. Je voudrais la voir et la remercier pour tout ce qu’elle a fait pour moi.

- Ah, je ne peux pas vous garantir qu’elle soit toujours là, lui répondit-il avec un sourire. Je vais aller me renseigner et voir si elle a laissé un message ou quelque chose. En attendant, reposez-vous !

Il repartit, la laissant seule avec ses pensées. Tout ce qu’elle espérait, c’était de la revoir, elle, et la remercier pour tout. Mais elle était probablement déjà partie de l’hôpital. Elle ne serait pas restée juste pour une prostituée enceinte.

Elle s’adossa contre son oreiller et resta dans le silence tout en contemplant le ciel à travers la fenêtre. Quand elle le put, elle tourna la tête vers l’entrée de sa chambre et s’imagina l’inconnue entrer et prendre de ses nouvelles. Elle l’imaginait prendre de gauche et lui rendre visite au milieu de la nuit, sans qu’aucun agent de sécurité ne puisse s’en apercevoir. Mais pour cela, il faudrait qu’elles soient amies ou bien même qu’elle soit une créature pour passer sans se faire remarquer.

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Masen
Hybride
Je suis en ville depuis le : 02/04/2015 J'ai aujourd'hui : 97 ans mais j'en paraît seulement : 18 Je vis à : Forks avec : personne Je suis actuellement : en couple Je suis un(e) : Hybride un mélange de : Vampire / Loup et j'ai le don de : rendre humain les créatures surnaturelles Mon passé en 1942 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
Mon passé en 2026 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
On me confond souvent avec : Mélanie Iglésias Les gens savent que je suis : etudiante en histoire. Je dois mon avatar à : SmileAlways et mon pseudo sur internet est : Eyota
Mes messages sont aux nombres de : 1200
Mes points sont aux nombres de : 2897
DC/TC : Shanna Jeken

My story :
I'm evil, baby!

My relationships :
Spoiler:
 

RP en cours :
Spoiler:
 

L'accro au codage

Message() Sujet: Re: Toute histoire a un commencement... Jeu 20 Déc - 10:42

Toute histoire a un commencement...

Rapidement, les soignants arrivèrent en trombe dans la chambre. Je leur expliquais rapidement l'avoir trouver par terre, seule et l'avoir remise dans son lit. Je sortis ensuite de la chambre de la jeune femme afin de ne pas les déranger dans leur soin. Incapable de partir sans savoir comment allait cette jeune femme, je pris place dans la salle d'attente, repoussant au plus profond de mes pensées cette soif de sang qui ressurgirait bien assez tôt. Je pus observer au fil des heures, de nombreuses allées et venues dans sa chambre, certainement pour vérifier ces constantes et lorsque je pris la peine de demander des nouvelles, on m'envoya généreusement sur les roses, sous prétexte que je n'étais pas de la famille. Si seulement cette personne avait conscience qu'en seulement une seconde je pouvais lui arracher la tête.

Je repartis m'assoir, je savais que dans de tel moment, ce n'était pas moi qui avait ces pensées, mais c'était la soif de sang qui me essayait de me pousser à l'inévitable. Heureusement, j'en avais l'habitude maintenant et arrivais à bien résister à cet appel. Malgré que la nuit fut tombé, j'étais resté là à attendre et sermonner quiconque désirait me faire sortir, leur rappelant que sans moi, cette femme aurait pu passer des heures sur le sol. Alors que je m'apprêtais à aller me chercher un peu de nourriture, une infirmière sortit de sa chambre, me cherchant des yeux. Je la rejoignis.
- Mademoiselle Watson désire vous voir, les visites étant fini depuis longtemps, je vous demanderais de ne rester que quelques minutes, sans quoi j'aviserais la sécurité !

Je soupirais et sans même lui faire réponse, je frappais doucement à la porte avant de l'ouvrir. Elle était toujours sur le lit et semblait épuisé.
"Bonjour, et bien je dois dire que vous m'avez fait une belle frayeur tout à l'heure. Comment vous sentez-vous ? "

Afterglow


_________________
I'm a vampire and a werewolf.
Je suis unique, je suis maléfique mais je suis aussi généreuse, admirative, charmante... Comme quoi la nature ne fait pas tout. (CASSOU)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message() Sujet: Re: Toute histoire a un commencement...
Revenir en haut Aller en bas
 
Toute histoire a un commencement...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Notre Histoire en 2 minutes
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Deadly Hunters :: Flashback :: A Forks :: Quartier Ouest :: Forks Community Hospital-
Sauter vers: