Les membres à l'honneur

Démétri Volturi


Amaël O'Connell


Caroline Forbes

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez nous donner votre avis sur la version 8 du forum
spécial Revenant sur ce sujet (ici).
Pour toutes prises d'un postes-vacants ou d'un revenant, nous vous offrons 50 points supplémentaires
et la possiblité de faire un DC seulement 2 semaines après inscriptions à la place d'un mois.

Partagez | 
 

 Discussion entre père et fils [Jasper]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Vampire végétarien
Vampire végétarien
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Peter Facinelli

MessageSujet: Discussion entre père et fils [Jasper]   Mar 13 Fév - 21:37


Discussion entre père et fils

La fête prévue pour l'anniversaire de Bella et outrageusement exagérée par l'enthousiasme presque contagieux de Alice avait tourné court suite à un léger incident qui aurait pu finir plus mal. Une coupure toute bête, l'odeur du sang qui, s'il ne s'agit que d'une goutte, envahit bientôt la pièce, et la perte de contrôle imprévue de Jasper. Dans l'ensemble, tout est rentré dans l'ordre. Chacun a pu aller prendre l'air à l'extérieur pendant que je m'occupait de la plaie de Bella, qui est rentrée chez elle saine et sauve sous l’œil trop préoccupé de Edward. Elle s'en remettra, et lui se confortera certainement davantage dans la certitude que notre proximité est dangereuse pour elle. Jasper me préoccupe en revanche. Parce que je sais combien il se culpabilise à chacun de ses écarts de conduite. Bien davantage qu'aucun de nous ne le culpabilise d'ailleurs. Alors après lui avoir laissé le temps de se remettre de ses émotions en éliminant la moindre trace d'odeur de sang qui resterait encore dans le salon, je rassure brièvement Esmée avant de sortir de la maison, sachant précisément où chercher Jasper.

D'ailleurs, ne comptant pas le pousser dans ses retranchements, je reste au pied de l'arbre dans lequel il s'est réfugié, sachant très bien ne pas avoir besoin d'hausser le ton pour qu'il m'entende.

"Bella va bien. Tu n'as aucune raison de t'en vouloir. Personne ne t'en veut."




Afterglow


_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire végétarien
Vampire végétarien
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Jackson Rathbone

MessageSujet: Re: Discussion entre père et fils [Jasper]   Mar 13 Fév - 23:09



Discussion entre père et fils

Carlisle
Jasper savait que cette histoire allait mal se terminer. Alice avait beau lui dire que tout allait bien se passer, il n'y croyait pas une seule seconde. Parce qu'on parlait bien de Bella, qui était incapable de mettre un pied devant l'autre sans tomber, n'est ce pas ? Ou qui se faisait renverser par des voitures... Donc, il allait forcément arriver quelque chose ce soir là. Mais Alice avait mis un point d'honneur à ce que toute la famille soit là. Et sa joie était tellement communicative qu'il n'osait pas lui refuser quoique ce soit.

Il avait prit ses précautions avant la soirée. Il avait passé une bonne partie de l'après-midi à chasser, laissant volontiers sa femme organiser ce qu'il considérait comme un enfer pour lui : l'anniversaire d'une pauvre humaine qui avait eu le malheur de se trouver sur la route de son frère. Lorsqu'il était revenu, Alice avait bien évidemment exigé qu'il se change et il se trouvait donc le plus à l'écart de la jeune fille brune, qui ouvrait ses cadeaux. Après tout, les possibilités qu'elle s'ouvre avec une feuille de papier cadeau était aussi grande que celle qu'elle se fasse écraser par une voiture sans que son copain Vampire ne la sauve, n'est ce pas ?

Et pourtant... Ce qui devait arriver arriva et il avait fallu d'une seule goutte de sang pour que Jasper ne craque. Evidemment, Alice avait vu sa réaction, Edward s'était placé juste devant Bella pour la protéger - mais quel copain enverrait valser sa copine plus loin pour la protéger ? - en intensifiant la perte de sang. Et là, Jasper était devenu incontrôlable. Bella ne devait en fait son salut qu'à Carlisle et Emmett qui était bien plus forts que lui-même. Et maintenant, il ne pouvait plus regarder les siens dans les yeux. Surtout Edward.Parce que c'était surtout lui qui allait lui en vouloir. On ne mangeait pas la copine de son frère...

L'Empathe avait donc profité de l'agitation de tous pour fausser compagnie à ses frères et soeurs. Alice devait savoir où il se trouvait, pas à cause de ses visions, mais parce qu'elle le connaissait par coeur. Cependant, elle savait aussi qu'il allait faire le mur si elle se mettait à lui parler. Alors, elle l'avait laissé tranquille, à l'abri sur la plus haute branche d'un arbre. Et depuis, il se demandait s'il ne ferait pas mieux de partir très loin...

Il sursauta presque en entendant la voix de Carlisle parvenir à ses oreilles, tellement il était concentré à ne prendre aucune décision pour ne pas que sa femme ne le voit faire. Elle méritait tellement mieux que lui à cet instant là. Il ne bougea cependant pas, laissant le patriarche lui dire que Bella allait bien. Ouais, si on omettait qu'elle venait de perdre au moins un litre de sang par sa faute et qu'elle avait failli passer sous ses crocs tout allait bien. Il hocha donc négativement la tête, en poussant un soupir de frustration, presque certain que Carlisle pouvait ressentir cette même frustration lui aussi. Et cette frustration était encore plus grandissante lorsque celui qu'il considérait comme son père lui dit que personne ne lui en voulait. Depuis quand était-il Empathe ?

- Tu ne peux pas savoir ce qu'ils ressentent tous.

En réalité, il n'y avait vraiment personne qui lui en voulait dans la famille. Mais il avait pû ressentir la tristesse d'Alice et surtout la pitié de tous les autres. C'était ce qu'il provoquait chez les autres : de la pitié et rien d'autre. De la peur aussi lorsque leur regard tombait sur ses nombreuses cicatrices. Pourtant, actuellement, c'était lui qui avait peur. Après tout, si Carlisle était là, c'était qu'il y avait une bonne raison n'est ce pas ? Il allait sûrement l'exiler... Ou peut-être même le punir de la même manière brutale que Maria...

Restant donc sur sa branche, sans même baisser son regard vers son père, se contentant de fixer le vide devant lui, il rajouta alors :

- Je suis certain qu'Edward m'en veux parce qu'on va devoir encore une fois déménager à cause de moi...

Comme la fois où Maria était venue lui rendre une visite de "courtoisie" à Calgary... Mais c'était une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire végétarien
Vampire végétarien
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Peter Facinelli

MessageSujet: Re: Discussion entre père et fils [Jasper]   Mer 14 Fév - 18:48


Discussion entre père et fils

S'il y a un trait de caractère commun à chacun des membres de notre famille, c'est l'entêtement. Et quand il se referme ainsi sur lui-même, Jasper en montre le parfait exemple. Je peux néanmoins comprendre le mal que cela lui fait, de ne pas posséder le contrôle que possèdent les autres membres de la famille, bien qu'il ai à sa décharge complète un passé plus compliqué que chacun de nous.

"Je ne suis pas empathe, ni télépathe. Mais je connais chacun d'entre eux. Esmée et Alice sont inquiètes pour toi, Emmett risque fort de s'en amuser à tes dépens pendant 25ans, et Rosalie ne fait pas réellement partie du fan-club de Bella..."

Je ménage une pause, lui offrant à loisir la possibilité de me contredire alors même que nous savons tous deux que j'ai certainement raison, avant d'en venir au sujet qui fâche, apparemment.

"Quand à Edward, il s'en veut certainement davantage à lui-même de l'avoir entrainée dans notre monde qu'il t'en veux de lui en avoir montré la réalité. J'ignore comment il réagira, mais Bella a été bien plus en danger au contact de James et Victoria que ce soir. Tu sais que nous serons toujours là pour toi, y compris quand il s'agit de te protéger de toi-même."

Je pose la main sur le tronc de l'arbre, observant la cime de l'arbre, mes yeux devant chercher un instant avant de retrouver l'emplacement de Jasper, malgré mes sens dépassant de loin ceux des humains.

"Tu acceptes que je monte?"


Afterglow


_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire végétarien
Vampire végétarien
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Jackson Rathbone

MessageSujet: Re: Discussion entre père et fils [Jasper]   Lun 19 Fév - 11:44



Discussion entre père et fils

Carlisle
Jasper n'avait pas vraiment envie de faire face à qui que se soit en réalité. Il aurait de loin préféré resté sur sa branche, à cogiter de son erreur. Quoiqu'en réalité, ce n'était pas forcément sa faute à lui. Parce que Bella avait bien spécifié qu'elle ne voulait pas de cadeau. Si sa famille s'en était tenue à ses conditions, jamais tout cela ne se serait déroulé. Et même si Carlisle tentait - un peu en vain - de le rassurer sur les ressentis de chacun, l'Empathe restait convaincu que Bella et Edward ne voulaient plus le voir pour aujourd'hui.

Il resta donc un moment silencieux, sachant que de toute façon le patriarche avait raison sur tous les points. Mais il restait le fait que son frère était certainement très en colère contre lui. Et malgré le fait que le plus vieux lui faisait comprendre qu'Edward était certainement plus en colère contre lui-même que le reste du monde, Jasper doutait sérieusement.

- Tu penses vraiment qu'il ne m'en veut pas alors que je viens d'essayer de manger sa copine ? Je comprendrais totalement qu'il m'en veuille et que je doive quitter la famille.

Son regard se porta alors au loin, sur la villa imposante qui lui faisait face. Vraiment, il ne voulait pas mettre plus que cela sa famille en péril. Il soupira alors de lassitude, avant d'entendre celui qu'il considérait comme son père lui demander s'il pouvait monter. Il n'allait pas lui refuser puisque ce serait déjà plus simple de discuter, n'est ce pas ?

- Oui, tu peux.

Il se décala alors sur sa branche, se mettant à fixer le sol, ne sachant pas vraiment quoi penser de cette conversation...
Revenir en haut Aller en bas

Vampire végétarien
Vampire végétarien
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Peter Facinelli

MessageSujet: Re: Discussion entre père et fils [Jasper]   Sam 10 Mar - 16:17


Discussion entre père et fils

Une seconde à peine m'est nécessaire pour monter en haut de l'arbre dans lequel Jasper s'est réfugié, et je m'installe à genoux sur sa branche, lui faisant face, assez proche pour lui faire sentir que je suis là pour lui, assez loin pour ne pas envahir son espace vital.

"Que tu doive quitter la famille? Qui t'as mis cette idée stupide dans la tête? Tu es mon fils, quoi qu'il arrive, et nous ne vaudrions pas mieux que les Volturis si on te rejetais au premier faux pas."

Je reste un instant silencieux, laissant le temps à Jasper de digérer mes paroles avant de poursuivre.

"D'ailleurs, aucun de nous n'a a te critiquer. Aucun de nous n'a ton passé, et je suis moi-même incapable de me mettre à ta place. Je peux juste t'assurer que je comprends que cela te soit difficile, et essayer de t'aider, comme je le peux. On est là pour toi, Jazz, c'est ça une famille."

Il a besoin de réfléchir un peu, seul avec lui-même. Mais je préfère savoir qu'il est dans un meilleur état d'esprit avant de songer à le laisser, espérant bien qu'il use de son don non pas pour me faire partager sa peine et sa culpabilité, mais pour partager la sincérité de mes paroles.

"Concernant Edward, j'en fais mon affaire. Je m'occupe de rassurer Esmée, mais ne fais pas trop mariner Alice. Elle tient à toi tu sais, autant que tu tiens à elle. N'en doute pas."

Afterglow


_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire végétarien
Vampire végétarien
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Jackson Rathbone

MessageSujet: Re: Discussion entre père et fils [Jasper]   Mer 14 Mar - 8:25



Discussion entre père et fils

Carlisle
Lorsque Carlisle arriva à sa hauteur, Jasper savait d'avance qu'il était fait comme un rat. Il envisageait d'ailleurs de faire un sac pour quitter la famille le jour même, puisque c'était sûrement la sentence qui allait être prononcée, n'est ce pas ? Alors, lorsque le patriarche lui demanda qui lui avait mit cette idée en tête, le blond arqua les sourcils. Parce que pour lui, c'était bien pire qu'un faux pas...

- Il y a failli avoir un mort et pour toi ce n'est qu'un faux pas ?

D'ailleurs, le fait que son passé soit chaotique n'était pas non plus une excuse pour qu'il soit le plus faible des membres de la famille face au sang humain. Et d'ailleurs, il vouait une profonde admiration pour Carlisle qui savait mieux que quiconque y résister.

- Comment vous faites tous pour ne pas être attirés par le sang des humains ?

En ressentant la sincérité dans les paroles de son père, l'Empathe laissa tomber ses doutes. Et puis il fut rassuré lorsqu'il lui annonça qu'il allait rassurer Esmée et parler à Edward. Quand à lui, il se devait au moins d'aller rassurer Alice.

- Merci Carlisle. Je vais aller rassurer Alice.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire végétarien
Vampire végétarien
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Peter Facinelli

MessageSujet: Re: Discussion entre père et fils [Jasper]   Mer 14 Mar - 16:55


Discussion entre père et fils

Sans s'en rendre compte, Jasper a répondu tout seul à sa propre question. Alors je me contente de hausser les épaules avant de lui répondre.

"Tu l'as dit. Ça a "failli" arriver. Bella va bien. C'est tout ce qui compte."

La question de Jasper me laisse un instant pensif, tentant de trouver la meilleure façon de lui expliquer ma façon de penser. J'ignore si elle est juste, mais c'est la meilleure que je trouve dans l'immédiat.

"Regarde les gens qui fument. Ils ont besoin de leur dose, constamment, et quand ils veulent arrêter, ça leur est compliqué. Leur corps le réclame. Alors que celui qui n'a jamais fumé n'en ressent pas le besoin. Tu es le seul d'entre nous a t'être activement nourri de sang humain, c'est normal que tu en ressente davantage le besoin que nous autres, qui n'y avons jamais gouté... ou si peu, au gré de quelques erreurs de débutant."

Je pose une main rassurante sur son épaule, lui offrant mon soutien par la même occasion.

"Je savais ce qu'il en serai en vous accueillant dans notre famille, Alice et toi. Je savais que ça serait compliqué, et qu'il y aurait des hauts et des bas. Et tu veux que je sois vraiment honnête avec toi? Je pensais que tu serais bien plus compliqué à gérer. Alors non, je n'ai pas à t'en vouloir de ne pas être irréprochable."

Je lui souris, appréciant qu'il ne songe plus à partir comme un voleur et même à aller "affronter le jugement d'Alice", même si je sais qu'il n'y a aucun risque qu'elle ne lui tienne rigueur de quoi que ce soit.

"Prend le temps qu'il te faudra."

Après tout, il suffit qu'il pense à aller rassurer Alice pour que ses visions la mette au courant de ce projet, et cela suffira déjà en soi à la rassurer. Qu'il se décide maintenant ou dans une heure, le principal est que sa décision soit arrêtée, dans le bon sens.

Afterglow


_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire végétarien
Vampire végétarien
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Jackson Rathbone

MessageSujet: Re: Discussion entre père et fils [Jasper]   Ven 16 Mar - 19:29



Discussion entre père et fils

Carlisle
Certes, Bella n'était pas morte. Mais Jasper n'arrivait pas à se faire à l'idée que si Emmett et Carlisle n'avaient pas été aussi rapides à la réaction, elle serait déjà certainement morte. Et qu'Edward ne lui aurait jamais pardonné tout cela...

- Bella va bien avec des points de sutures...

Dans tous les cas, il peinait un peu à comprendre comment agissait la simple vue du sang chez lui. Et lorsque son père lui expliqua comment il voyait la chose, le blond releva le regard, en arquant les sourcils. Il n'aimait pas vraiment cette image en réalité.

- Donc... Je suis un drogué au sang humain ?

Il médita alors à ces paroles, espérant trouver un jour un moyen de ne plus du tout être attiré par ce sang. Parce que la vie serait tellement plus simple ainsi en réalité. Il laissa alors la patriarche du clan lui dire qu'il savait à quoi s'attendre en l'accueillant dans la famille, avec Alice. Et qu'il s'attendait à ce qu'il soit beaucoup plus compliqué à gérer...

- Pourquoi nous avoir accueillis alors ?

Pas qu'il regrettait ce choix, mais il ne comprenait pas vraiment les motivations de Carlisle pour le coup. Et au moins, cette conversation avait le loisir de lui faire oublier son faux pas...
Revenir en haut Aller en bas

Vampire végétarien
Vampire végétarien
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Peter Facinelli

MessageSujet: Re: Discussion entre père et fils [Jasper]   Sam 17 Mar - 9:09


Discussion entre père et fils

Je secoue la tête, presque amusé par l'entêtement sans bornes de mon fils, avant de planter mes yeux dorés dans les siens.

"Points de suture causés par le fait que Edward l'a envoyée directement dans le verre. Sans doute n'y a t il pas assez de canapés dans le salon.

Aie. Mon analogie ne semble clairement pas au gout de Jasper, bien que d'une certaine façon, je la trouve exacte. Pas concernant spécifiquement Jasper, mais l'ensemble de ceux qui se nourrissent de cette façon. Passer du sang humain au sang animal semble si compliqué pour la plupart d'entre eux que oui, cela aurait l'effet d'une drogue refusant de quitter le système du vampire s'y attelant. Cependant, il y a ceux qui sont incapables de rester à proximité d'un être humain, sans que la moindre goutte de sang n'entre en jeu, ceux qui ne tienne pas à l'odeur de leur sang, et ceux qui, étrangement, se contrôlent relativement bien, pour des sanguinaires... Concernant Jasper? Je le mettrais dans cette dernière catégorie, malgré les récents évènements. Parce que s'il ne se forçait pas comme il le fait à se contenter de sang animal, je pense que son instinct réagirait bien moins vite à la vue du sang humain. Un enfant que vous priveriez de chocolat pour ne lui offrir que des légumes verts ne tiendrait pas longtemps devant une barre chocolatée. Et à dire vrai, je me demande si l'obstination de Jasper à vouloir ne pas me décevoir et se forcer à quelque chose pour lequel il n'est pas prêt n'est pas justement la cause de son problème de contrôle. Il passe sa vie à se demander si la prochaine occasion ne sera pas celle où il cèdera, quand je parviens à ignorer totalement la présence de sang près de moi. La confiance en soi, c'est important, et Jazz en manque cruellement.

"Non pas un drogué. Je crois plutôt qu'on a pris le problème à l'envers, toi et moi. Tu as peur. De nous décevoir, de ne pas être à la hauteur. Et c'est cette peur qui te fait perdre pied. Et crois moi, ce n'est pas en t'assurant que chacun de tes pas est bien placé sur la corde que tu parviendras de l'autre coté du précipice. Des erreurs, on en fait tous, on en a tous fait, et c'est d'accepter qu'on puisse encore en faire aujourd'hui qui nous permet de vivre avec ce que nous sommes."

Quand à savoir pourquoi j'ai accepté leur présence parmi nous malgré les problèmes qu'il risquait d'apporter à sa suite?

"Chacun a droit à sa chance. Et puis, j'aurai du dire quoi à Alice? "Viens si tu veux, mais laisse donc Jasper à la porte, on sait jamais qu'il mordrait le voisin"? C'est pas le genre de la maison. Et puis, regarde l'état dans lequel tu te met pour une coupure et deux grognements. Tu as un cœur, et c'est ça qui fait la différence entre quelqu'un comme James et toi." Je reste un instant silencieux avant de poursuivre. "Lui, il serait resté à la porte."

Afterglow


_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire végétarien
Vampire végétarien
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Jackson Rathbone

MessageSujet: Re: Discussion entre père et fils [Jasper]   Mer 21 Mar - 13:53



Discussion entre père et fils

Carlisle
Carlisle avait raison. Si Edward n'avait pas simplement pousser Isabella dans le verre, elle ne se serait pas retrouvée avec des points de suture. Puisqu'au départ, elle ne s'était coupée qu'avec une feuille de papier et la plaie n'avait pas été si profonde que ça. Mais il n'avait fallu que d'une goutte de sang pour le rendre fou...

- N'empêche qu'il n'a fallu qu'une seule goutte de sang...

Et cela ne voulais pas dire qu'il acceptait cette faiblesse. Parce que ça le tuait à petit feu de savoir qu'il était encore le seul à faire des erreurs au sein de la famille. Pour preuve, personne n'avait bronché lorsque l'humaine s'était ouverte avec ce maudit billet d'avion. Il était bien le seul à s'être jeté sur l'humaine...

- C'est mal d'avoir peur de ne pas être à la hauteur ?

Parce qu'après tout, ce n'était pas forcément de sa faute s'il n'avait aucune confiance en lui. Pour qu'il ait déjà confiance en lui, il faudrait aussi qu'il fasse un peu plus confiance aux autres déjà. Et c'était une chose qu'il peinait à accorder en réalité... Il poussa donc un soupir de frustration, avant de finalement lâcher :

- De toute manière, tu ne m'aurais pas accepté ici, je suis certain qu'Alice ne serait pas restée.

Il ne pût cependant s'empêcher de sourire lorsque Carlisle précisa que James lui, serrait resté à la porte s'il s'était présenté à la famille. Comme quoi, son cas à lui n'était pas si désespéré que cela au final...
Revenir en haut Aller en bas

Vampire végétarien
Vampire végétarien
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Peter Facinelli

MessageSujet: Re: Discussion entre père et fils [Jasper]   Jeu 22 Mar - 9:43


Discussion entre père et fils

Certes, il n'a fallu qu'une goutte de sang, mais nous parlons du sang de Bella, auquel je pense qu'aucun de nous ne sait rester insensible, à diverses échelles. Edward lui-même a eu toutes les difficultés à supporter sa présence à ses cotés au début. Quand à moi? Si j'ai la capacité d'oublier totalement l'odeur de sang autour de moi, je dois bien avouer qu'avec Bella, cela est plus compliqué. Non pas que je perdrais le contrôle avec elle. Mais c'est une odeur que je suis incapable d'occulter totalement.

"Bella est particulière. Son sang est... attirant. Emmett, Esmée, Rose... même Alice, aucun d'entre eux n'a pu en supporter l'odeur bien longtemps. Certainement que tu n'aurais pas réagi aussi brusquement avec une personne moins... appétissante."

Pas sur que mon choix de mot soit le meilleur. Mais je crains qu'il ne se révèle le plus juste. Bella n'est pas vraiment le test le plus simple que Jasper a à passer.

"Non, ce n'est pas mal. Mais je te le répète. Tu ES à la hauteur. Tu en es capable, et je crois qu'il est temps que tu le réalise autant que chacun d'entre nous l'a déjà réalisé. Nous vivons au milieu des humains, vous passez quasiment huit heures par jour au lycée... c'est un risque que je ne prendrais pas si je ne t'en pensais pas capable."  

Et le revoilà à faire l'enfant boudeur. Sa moue m'amuse un peu, alors qu'il me dit que de toute façon, Alice ne serait pas resté sans lui. Cela est certain. Tout comme je n'irai nulle part sans Esmée, ou que Rose ne m'aurait pas pardonné de ne pas essayer de sauver Emmett, quand ce fut son tour de rejoindre notre famille. Ne m'aurait probablement pas pardonné d'avoir échoué, si cela avait du finir de la sorte. Chacun d'entre nous tient aux autres, c'est certain, mais plus encore à sa moitié. L'amour éternel n'est jamais aussi vrai que pour les vampires.

"Je ne lui aurais pas proposé. Elle sans toi. Ce que vous avez est fort, et personne n'est en droit d'oser penser le briser. Si j'avais pensé que tu ne pourrais pas t'adapter, je n'aurai accepté aucun d'entre vous. Et je suis certain que Alice ne serait de toute façon pas venue à nous sans la certitude que tu saurais faire ta place ici. Elle a foi en toi. Mais surement pas une foi aveugle. Elle connait tes forces et tes faiblesses, et c'est ce qui fait que tu peux te fier à son jugement." Je jette un regard vers la villa, convaincu d'avoir remarqué, l'espace d'une seconde, le regard d'Esmée à la fenêtre. "Comme je l'ai fait. Je n'ai pas vu une sotte follement amoureuse, incapable de comprendre la dangerosité de son compagnon. J'ai vu une femme forte, qui saurait te soutenir et t'aider à t'intégrer. ... Si tu n'as pas confiance en toi, ai confiance en elle."

Afterglow


_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire végétarien
Vampire végétarien
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Jackson Rathbone

MessageSujet: Re: Discussion entre père et fils [Jasper]   Mer 28 Mar - 11:13



Discussion entre père et fils

Carlisle
Jasper ne comprenait pas du tout comment le sang humain pouvait avoir une telle incidence sur lui. Certes, comme le disait Carlisle, il s'agissait de Bella qui avait une odeur naturellement attirante. Mais personne d'autre dans la famille ne s'était mis à lui foncer dessus pour tenter de la prendre en chasse. Personne hormis lui...

- Ça n'explique pas mon manque de contrôle.

En réalité, à ce moment précis, l'Empathe était plus énervé contre lui-même que contre les autres. C'était sa faute s'il avait perdu le contrôle après tout. Il ne pouvait tout de même pas blâmer Bella de n'être qu'une humaine sans défense. Ni Edward de ne pas vouloir la transformer d'ailleurs.

- Mais ce n'est pas la même chose au lycée. Personne n'est assez dingue pour s'ouvrir avec une feuille... Bella est juste trop suicidaire.

Le blond fut rassuré lorsque le patriarche de la famille finit par lui avouer que s'il ne l'avait pas sentit capable de s'adapter il n'aurait accepté aucun des deux dans la famille. Et bien évidemment, Alice ne l'aurait pas non plus forcé à rejoindre la famille si elle avait sû qu'il ne pourrait jamais s'adapter.

- J'ai totalement confiance an Alice. Même si parfois, je trouve qu'elle se fie un peu trop à ses visions. Je sais aussi qu'elle a pris la bonne décision en nous faisant venir ici. C'est juste que je sais qu'à chaque faux pas, je me déteste de remettre en doute toutes les valeurs de la famille.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire végétarien
Vampire végétarien
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Peter Facinelli

MessageSujet: Re: Discussion entre père et fils [Jasper]   Ven 30 Mar - 16:50


Discussion entre père et fils

Mon regard s'attarde dans les yeux dorés de mon fils, témoins criants d'opposition à ses paroles. Si rien en lui n'avait souhaité se retenir tout à l'heure, sans doute nous aurait il fallu être plus de deux pour le maintenir. Cette conversation tourne cependant en rond, et je ne lui rabâcherais pas pour la troisième fois en dix minutes les arguments qui me font expliquer son "manque de contrôle", que je ne trouve pas si incontrôlable que cela.

"Cela pourrait arriver. Arrive peut-être sans que tu ne t'en rende compte. Bella n'est pas la seule personne maladroite de la ville, crois en celui qui passe ses journées à en soigner les conséquences. Et il me semble que le papier existe encore dans les lycées."

Et s'il te plait Jazz, ne te sers pas de mes paroles pour t'imaginer que cela pourra fort bien arriver demain au lycée et refuser de t'y rendre à nouveau, ou je te jure que je t'y emmène moi-même et je demande à ta mère de te tenir la main jusque dans la salle de classe!

Son expression me semble cependant le total opposé, et je pose une main dans son cou, heureux de le trouver plus serein que lorsque je suis monté le rejoindre.

"Je crois que ceux qui sont dotés de tels dons sont tentés de s'appuyer dessus quand ils hésitent. Tu n'es pas le seul à douter de toi-même. Ne crois-tu pas qu'Edward n'ai pas du se retenir d'entrer dans nos têtes avant de nous présenter Bella? Peut-être même l'a-t-il fait, c'est une décision qui lui revient. Ou que Alice n'est pas présentement en train de guetter une vision de tes prochaines actions, des fois que tu serais tenté de t'en aller sans lui dire au revoir? On doute tous. C'est humain. Et être ce que nous sommes aujourd'hui ne nous retire pas le fait de l'avoir été un jour."

Je me recule, jetant un coup d’œil vers le sol où je ne vais pas tarder à redescendre. Je crois que Jasper a besoin de deux minutes tranquille avant de rejoindre les autres, et ma présence ne sert plus désormais qu'à lui faire penser à des questions qui ne l'auraient guère effleuré en temps normal.

"Laisse moi simplement te dire que je suis seul juge concernant la présence de chacun d'entre vous ici. Tu t'inquièteras le jour où je viendrais moi-même te signifier de ne pas rester. Et nous savons l'un comme l'autre que ce jour n'est pas arrivé."

Afterglow


_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire végétarien
Vampire végétarien
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Jackson Rathbone

MessageSujet: Re: Discussion entre père et fils [Jasper]   Lun 2 Avr - 20:41



Discussion entre père et fils

Carlisle
Jasper n'avait pas envie de croire aux paroles de Carlisle. Parce qu'il ne pouvait pas envisager que tout tourne un jour mal au lycée. Après tout, les autres n'étaient pas tous aussi maladroit que Bella, n'est ce pas ? Mais le risque zéro était loin d'être évité...

- Tu m'autorises à sécher les cours ? On n'apprend jamais rien de nouveau de toute façon. Et les profs d'Histoire ne font que raconter des âneries... Et puis la biologie c'est la pire des tortures...

Lorsque Carlisle posa l'une de ses mains dans son cou, Jasper se crispa. Il n'avait jamais été quelqu'un de très contacts physiques jusqu'à présent. Il resta cependant à sa place, ne voulant pas faire de peine au patriarche de la famille qui lui expliquait que tout le monde avait déjà au moins douté une fois dans sa vie.

- Tu crois vraiment qu'Alice pense que je partirais sans lui dire au revoir ? C'est la première que j'irais voir si jamais je devais partir. On s'est promis de toujours tout nous dire.

Il se dégagea doucement de la prise de son père, tout en fixant l'endroit où se trouvait la fenêtre de sa chambre. Alice devait certainement être en train de l'attendre avec impatience. Il se mordit alors les lèvres, lançant un regard interrogateur à Carlisle qui venait de lui dire que pour le moment il ne comptait pas le mettre dehors, avant de finalement lâcher :

- Je devrais aller voir Alice pour la rassurer.

Il se releva alors, ne perdant pas le moins du monde l'équilibre, commençant à se diriger vers la villa. Il s'arrêta alors soudainement, se retournant vers Carlisle, pour simplement lâcher :

- Au fait Carlisle. Merci pour tout.

Sur ces mots, il se dépêcha de rejoindre Alice pour la rassurer. Après tout, Carlisle avait raison, il n'y avait pas eu mort d'homme...
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Discussion entre père et fils [Jasper]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discussion entre père et fils [Jasper]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Deadly Hunters :: Futur or past :: Flashback :: A Forks :: Quartier Sud :: Habitations :: Villa des Cullens-
Sauter vers: