Intrigue en cours

Le réveil

Vous vous réveillez dans un monde inconnu, vous regardez autour de vous ne reconnaissant rien, ni personne. Qui êtes-vous ? Vous ne vous en rappelez même plus. Il fait sombre, il fait froid et vous vous sentez affamé et assoifé. Découvrez ce monde prison créait pour vous, Blackstone city.
Lire plus (2026) Lire plus (1942)

Nos membres à l'honneur

à adopter de toute urgence !

Petites annonces

24/10/2018 — Rp commun : Halloween en furie venez ici pour y participer ...
19/09/2018 — Atelier écriture 3 venez ici pour y participer ...
19/09/2018 — Atelier écriture 2 venez ici pour y participer ...
10/09/2018 — Atelier écriture 1 venez ici pour y participer ...

Musique

©️linus pour Epicode
En bref


 

Partagez | 
 

 Voyage au bout du monde - Pv Carlisle

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire végétarien
Vampire végétarien
On me confond souvent avec : Elizabeth Reaser

Message() Sujet: Voyage au bout du monde - Pv Carlisle Jeu 22 Mar - 2:36

Voyage au bout du monde

○ Carlisle & Esmée
J'avais enfin terminé mon travail pour les plans de la maison de mes clients; je n'aurais plus qu'à les revoir après pour la décoration, ils voulaient mon avis à ce sujet également. Mais pour l'heure, nous pouvions enfin partir en vacances avec Carlisle, comme nous l'avions prévues il y a quelques semaines, avant que notre famille ne parte en éclat... Jasper essayer de reconquérir sa chère et tendre, Emmett était partit dans la forêt avec sa nouvelle conquête, Rosalie était toujours signalé absente, elle devait gérer ça à sa manière et Edward et Bella allait également se retrouvé tandis que Nessie essayer de découvrir qu'elle femme elle allait être. Carlisle avait besoin de repos; il avait durant trop longtemps tiré sur la corde et avait finit par craquer, quand à moi, il était temps que je m'éloigne de tout ça, trop de sentiments en tout genre se bousculaient dans ma tête. Partir loin, pour un temps indéterminé, voilà se qu'il nous fallait à tous les deux. Il avait acheté les billets, j'avais réservé l'hôtel et les visites où il fallait réservé à l'avance et nous avions préparé les valises depuis deux jours déjà. Nous partions pour l'Italie, Florence plus précisément!
Il avait pris sa journée pour avoir le temps de dire au revoir aux enfants et de prendre l'avion à 17h. Nous sommes passé voir les enfants au cottage dans la matinée. En effet, Alice et Jasper était partit quelques jours plus tôt pour le Brésil sur l'île d'Esmée et les deux autres, nous les avions prévenus par message, puisqu'ils ne passaient plus trop à la villa; réussir à les attraper et discuter avec eux étaient devenus compliqués.

Nous arrivons à l'aéroport le plus proche et l'avion nous emmène vers New York, puis nous faisons une escale d'une demi journée, avant de prendre la direction de Rome.
Nous pourrions être fatigués de ce trajet mais bien sur il n'en ai rien. Nous restons deux jours à Rome et finalement un train nous emmène à Florence. Nous sommes enfin à destination.

Une fois arrivée, nous décidons de commencer par déposer nos affaires à l'hôtel. Carlisle s'occupe de l’accueil, se tourne vers moi avec un sourire et nous allons jusqu'à nos chambres. Je découvre une suite, oui nous avions fait les choses en grand, autant en profitait, on ne va pas à Florence tous les jours. Je fais le tour du propriétaire, et dépose ma valise au pied du lit et je m’assois sur ce dernier. J'ai beau ne pas pouvoir ressentir la fatigue, je suis bien contente que toute cette agitation du voyage soit derrière nous. Je me laisse aller en arrière, les bras tendus sur le côté tel une étoile de mer. Je regarde le plafond, même lui ai décoré : *Très jolis !*

(c) miss pie



_________________
† “L’amour est emportement L’amour est enthousiasme L’amour est risque.”





Dernière édition par Esmée Cullen le Mar 24 Avr - 0:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire végétarien
Vampire végétarien
On me confond souvent avec : Peter Facinelli

Message() Sujet: Re: Voyage au bout du monde - Pv Carlisle Jeu 22 Mar - 14:57

Voyage au bout du monde

Cela me semble tellement loin cette journée où Esmée et moi avions projeté de prendre quelques vacances, juste dans l'optique de profiter du calme avant la tempête. Nous n'avions guère imaginé que la tempête viendrait bien avant que nous n'ayons eu le temps de les programmer véritablement, ces vacances. Tant de choses se sont passées depuis, et j'ai peine à laisser ma famille ainsi disloquée, mais Esmée a raison sur un point. De vacances, nous en avons cruellement besoin. J'en ai cruellement besoin. Je n'ai qu'à observer l'agitation qui régnait en moi à l'idée de rejoindre l'hôpital pour savoir que j'ai besoin d'une véritable pause, de celles où je pourrais vraiment mettre tous mes soucis de coté. Les quelques jours que j'ai passé en poste, essentiellement afin de transmettre correctement toutes les informations que j'avais à transmettre à mon remplaçant, ont été une véritable torture, et il n'y a que dans les bras d'Esmée que je retrouve un tant soit peu de calme et de sérénité... bien que l'idée de retourner à la villa me fasse chaque jour me demander sur quelle nouvelle calamité je vais tomber.

Florence... Pourquoi l'Italie, terre auto proclamée des Volturis? Certainement pas en un désir de les provoquer. Simplement parce que, exception faite de leur présence, c'est un pays que j'ai apprécié visiter en mon temps, et que j'ai envie de partager avec Esmée. Même si le soleil tape plus fort en ces régions qu'au beau milieu du New Hampshire, il faut bien l'admettre. Mais je compte bien sur la saison peu avancée pour nous offrir quelques ciels maussades sous lesquels nous pourrons évoluer sans craindre l'éclaircie entre les nuages. Puis, allez savoir, nous pourrons profiter d'un soir pour pousser jusqu'à Venise. La distance n'est pas vraiment un frein quand on peut courir à notre vitesse.

Bref, mise au point faite avec les collègues, au revoir faits aux enfants (enfin, aux trois qu'on a pu localiser en tout cas...) et bagages plus qu'allégés par l'absence d'Alice faits, je réalise subitement que Jasper m'a très légèrement "emprunté" ma voiture pour emmener Alice, avant-hier... Bon bah on prendra celle d'Esmée.
Après la voiture, l'avion. Jusqu'à New York, puis jusqu'à Rome. Et enfin, le train, jusqu'à Florence. Les moyens de transports des hommes ne sont décidément pas des plus directs.

Enfin arrivés à l'hôtel, je m'occupe de la réservation et tout ce qui va avec avant de suivre Esmée jusqu'à la suite que nous nous sommes offerte, m'amusant de la voir faire le tour du propriétaire et s'étaler sur le lit comme une enfant. Déposant ma valise à mon tour, je la rejoins sur le lit, plaçant mon visage au dessus du sien pour l'embrasser. Jusqu'à ce que le bruit d'une sonnerie de téléphone nous interrompe, et je lui offre un regard désespéré avant de cacher ma tête dans son épaule une seconde.

"Je sais, tu m'avais dit de l'éteindre."

Afterglow


_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire végétarien
Vampire végétarien
On me confond souvent avec : Elizabeth Reaser

Message() Sujet: Re: Voyage au bout du monde - Pv Carlisle Jeu 5 Avr - 16:59

Voyage au bout du monde

○ Carlisle & Esmée
Nous avions enfin prit ces fameuses vacances dont nous parlions depuis un moment déjà. Nous en restions tous les deux l'envie et Carlisle plus particulièrement encore en avait besoin, un besoin vital. Nous avions donc pris nos dispositions pour partir en Italie aussi rapidement que possible. Jasper et Alice étaient partit deux jours plus tôt pour régler leurs querelles et les autres se débrouilleraient bien quelques semaines sans nous. Pour le bien de cette famille, il le fallait. Nous passerions donc du temps à Florence, peut-être à Venise, mais ça je l'ignorais encore et à Volterra bien sur. Essayer de discuter avec les rois ne pourraient pas nous faire de mal. Carlisle espérait pouvoir obtenir une entente avec son vieil ami; j'espérais de tout cœur qu'ils y parviennent.

J'étais étendue, là, sur ce lit, les bras en croix, le regard rieur. Carlisle pose sa valide près de la mienne et ne tarde pas à me rejoindre. Il m'embrasse, comme lui seul c'est le faire, tout mon corps se détend à ce contact. Le laborieux voyage ? Oublié sous son regard amoureux. Les enfants et leurs lubies ? Oubliés sous l'assaut de ses baisers. Je réponds à son regard, à ses baisers avec tous l'amour que j'éprouve pour lui. Mes bras quittent le lit pour se retrouver dans son dos et dans ses cheveux que je caresse avec toute la douceur dont je suis capable.

Le téléphone sonne, le sien. Comment ? Pourquoi ne l'a t-il a pas éteint? Il cache sa tête dans mes cheveux après m'avoir lancé un regard désespéré qui me fit d'avantage sourire qu'autre chose.

-Pauvre chéri! je ferme les yeux un instant, en maudissant cette fichue technologie, puis le regarde de nouveau :Le mal est fait autant répondre!

En effet cette sonnerie avait eu le don de me refroidir. Il souffle et décroche, j'en profite pour me relever et je me dirige vers la salle de bain que j'ai vu quelques instants plus tôt. J'en profite pour me rafraîchir : un peu d'eau sur le visage, dans le coups et sur les bras. Une douche me ferait le plus grand bien.  

-Si c'est Emmett qui cherche les bouteilles de whisky, dit-lui qu'il a finit la dernière hier.

Notre cher fils avait le don ne noyer son chagrin dans l'alcool depuis le départ de Rosalie voilà quelques jours. Il avait voulu demander le divorce avant de revenir comme un chien la queue entre les jambes et la belle Rose lui en faisait bavé. Je m'inquiétais d'avantage pour Rose que pour lui, il ne mourrait pas de quelques bouteilles vidés. Je ne pus m'empêcher de rire à cette vision, je crois que c'était nerveux.

(c) miss pie



_________________
† “L’amour est emportement L’amour est enthousiasme L’amour est risque.”



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire végétarien
Vampire végétarien
On me confond souvent avec : Peter Facinelli

Message() Sujet: Re: Voyage au bout du monde - Pv Carlisle Sam 21 Avr - 0:50

Voyage au bout du monde

Ce maudit téléphone. J'ai pensé à l'éteindre, puis j'ai pensé à autre chose et je l'ai oublié. Je soupire avant de m'écarter d'Esmée, qui en profite pour s'éloigner dans la salle d'eau pendant que je décroche. Au bout du fil? Contrairement à ce qu'elle pense, pas Emmett et ses envies de se suicider au whisky, mais plutôt un collègue ayant raté le post-it sur mon absence des semaines à venir. Si je n'ai pas vraiment la tête au travail, je le dépanne rapidement avant de raccrocher comme Esmée revient dans la pièce... pour trouver un message d'Emmett cherchant ces fameuses bouteilles. Je croyais que la devineresse, c'était Alice?

"Je crains que ton fils ne t'ai entendu."

Je répond rapidement, préconisant à Emmett de ne pas démonter tous les placards de la maison pour trouver ce qui n'y est pas, avant d'éteindre le portable et le poser sur la table, puis de revenir vers mon épouse que j'embrasse tendrement en glissant un bras dans son dos, mon autre main se glissant dans son cou. Nos lèvres se séparent après quelques instants et je frotte légèrement mon nez contre le sien tout en lui souriant, amusé.

"Enfin seuls... sauf si tu prévois de faire sonner ton portable toi aussi. Celui qui a inventé ces trucs n'avait ni enfants ni travail, c'est certain."

Je glisse ma main dans ses cheveux, jouant avec ses mèches. De l'autre, je fouille rapidement dans la poche de sa veste pour en retirer son propre téléphone, certainement mieux éteint que le mien. Je m'écarte juste assez pour faire passer le portable entre nous avant de le poser sur la table près du mien.

"Maintenant on est surs de ne plus être dérangés. On en était où?"



Afterglow


_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire végétarien
Vampire végétarien
On me confond souvent avec : Elizabeth Reaser

Message() Sujet: Re: Voyage au bout du monde - Pv Carlisle Mar 24 Avr - 0:06

Voyage au bout du monde

○ Carlisle & Esmée
Faire une virée à deux tous les deux sur les chemins. Dans ton automobile, tous les deux on sera bien; Et dans le ciel il y aura des étoiles, Et du soleil quand on mettra les voiles. S´en aller tous les deux, dans le sud de l´Italie. Et voir la vie en bleue. Tout jouer sur un pari. Toute la nuit danser le calypso, dans un dancing avec vue sur l´Arno. Au milieu de la nuit, en catimini. E va la nove va la douce vie! On s'en ira toute la vie danser le calypso en Italie. Et boire allegretto ma non troppo : Du campari quand Paris est à l´eau.
S´en aller au matin, boire un dernier martini et aller prendre un bain sur une plage à Capri. Voir sur ta peau le soleil se lever; A la Madone envoyer des baisers.


Je me regarde encore un instant dans la glace, après mettre rafraîchit. Carlisle est au téléphone avec son remplaçant ou un médecin de Forks tout du moins de ce que j'entends de la discussion et je finis par revenir dans la chambre alors qu'il raccroche, mais il reçoit ensuite un sms et mon époux me signale qu'Emmett a du nous entendre. Il cherchait donc bien des bouteilles, mais c'est pas possible. Heureusement que les vampires ne peuvent pas mourir à cause de l'alcoolémie où j'aurais vraiment eu à m'inquiéter pour mon fils. Une fois son message envoyé, mon cher et tendre se tourne vers moi, vient m’enlacer, m'embrasser. J'en rougirais! Il frotte son nez contre le mien et me dis que nous sommes enfin seule à moins que mon téléphone ne fasse des siennes. Je suis sûre de l'avoir éteint, je ne me pose donc pas de question. Il joue avec mes mèches de cheveux, retire mon portable de ma poche et me demande où nous en sommes. Je ne compte même pas répondre oralement à cette question, mais belle et bien agir.

Je le serre dans mes bras, tout en mordillant légèrement son oreille et embrasser chaque parcelle de son visage, ses paupières sur lesquelles je fais un léger baiser, son cou, sa bouche que j'embrasse avec passion... Mais je me trouve vite interrompue par une nouvelle sonnerie de téléphone. Je suis pas folle il a bien éteint son téléphone il y a  quelques instants et nous n'avons pas non plus allumé la télévision, c'est donc le mien, et à la deuxième sonnerie je la reconnais, oui c'est bien le mien. J'ignore si je dois en rire ou en pleurer. Je me détache de son corps et le regarde dépitée. Je finis par décrocher au deuxième appel, ça devait vraiment être important pour qu'on insiste... je penche donc sur la table avant de répondre. Il s'agit de Rosalie. Je décroche, ravie d'avoir enfin de ses nouvelles et en même temps un brin inquiète. Elle a une petite voix. Elle ne sait plus quoi faire, hésité à rentrer à la villa, ignore si elle veut voir son mari ou non. je ne sais trop quoi lui répondre. Je ne veux pas enfoncer Emmett loin de moi cette idée et en même temps je ne peux pas lui dire de simplement ignorer se qu'il s'est passé! Je vais donc m'asseoir sur le lit pour pouvoir prendre un peu de temps pour lui répondre. Je regarde Carlisle un instant pour lui faire comprendre qu'elle a besoin de parler, et que je ne peux décemment pas là laisser ainsi. Nous sommes ainsi quelques minutes et elle décide de lui parler. Elle rentre à la villa et aura une discussion avec lui. Je souris à cette nouvelle, les choses entre ces deux-là vont enfin s'arranger.

Alors que je discute avec Rose, Carlisle vient s'installer à côté de moi et m'embrasse sur l'épaule, puis dans le cou. J'échange encore quelques mots avec ma fille et je finis par raccrocher après qu'elle m'est promis de me donner quelques nouvelles rapidement. Je dépose le téléphone sur la table et me tourne vers l'amour de ma vie. Je l'embrasse de plus belle. Une telle passion m'anime lorsque je suis près de cet homme, que même un tel appel ne me démotive pas.

- Embrasse moi... partout... Je suis tout à toi maintenant!

Je commence à le déshabiller tout en continuant de l'embrasser. Il fait de même et je frissonne au contact de sa peau sur la mienne. Je me penche sur le lit, il se retrouve sur moi. Nous sommes finalement nus. Il rentre en moi et je me sens en pleine extase. J'aime ressentir sa peau contre la mienne, son odeur m’enivre. Je n'entends pas les craquements sous notre force commune, je ressens juste un véritable plaisir. Et après quelques minutes j'atteins l'orgasme comme à tout les coups avec Carl' et lui aussi visiblement. Nous continuons néanmoins à nous embrasser durant un moment. Cet homme me comble de bonheur de toutes les façons imaginables, après plus de cent ans, si ça c'est pas de l'amour.

Nous nous retrouvons au sol, nus, avec un lit complètement explosé sous notre force. pas besoin de reprendre notre souffle, mais je m'arrête tout de même de l'embrasser à un moment.

- C'était tellement beau! Je t'aime mon amour!


(c) miss pie



_________________
† “L’amour est emportement L’amour est enthousiasme L’amour est risque.”



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire végétarien
Vampire végétarien
On me confond souvent avec : Peter Facinelli

Message() Sujet: Re: Voyage au bout du monde - Pv Carlisle Dim 29 Avr - 0:03

Voyage au bout du monde

Je ferme les yeux tandis que Esmée couvre mon visage de baisers, le sourire ne quittant pas mes lèvres lorsque je répond au baiser de mon épouse avec la même passion qu'elle y met. Ne pas avoir besoin de reprendre son souffle est une bénédiction. Ces maudits portables, la pire des malédictions. Parce qu'après le mien, c'est celui d'Esmée qui sonne. Alors non, le regard "et c'est toi qui me fait la morale?", elle n'y échappera pas. Cependant, même à distance, les enfants restent notre priorité, malgré l'envie d'en étrangler un de temps en temps, et j'acquiesce silencieusement quand elle me fait lire le nom de Rosalie sur ses lèvres. Je m'installe contre Esmée, en profitant pour prêter l'oreille aux paroles de Rose, juste par intérêt d'avoir de ses nouvelles et d'entendre la voix de ma fille, avant de laisser mère et fille à leur conversation. Cependant, je ne compte pas leur laisser le loisir d'éterniser la discussion davantage que nécessaire, et je houspille l'épaule et le cou d'Esmée de mes baisers, jusqu'à ce qu'elle ne raccroche, désormais totalement mienne. Ce qu'elle me prouve rapidement en m'embrassant de nouveau. Baiser que nous n'interrompons pas alors que nous nous déshabillons l'un l'autre, avant de mettre à profit l'absence des enfants pour nous retrouver l'un l'autre comme nous ne nous sommes pas retrouvé depuis ce qui me semble une éternité.

La peau d'Esmée contre la mienne, elle contre moi, rien d'autre n'a plus aucune importance, et le téléphone pourra sonner, mes sens aussi aiguisés soient-ils sont aux abonnés absents pour tout ce qui ne concerne pas Esmée. Ce plaisir que nous partageons n'appartint qu'à nous, et bien après l'avoir atteint, nous continuons à nous embrasser, encore et encore, sans considération aucune pour le monde extérieur. Et lorsqu'Esmée met fin à nos baisers pour me parler, je glisse mon visage près du sien, caressant sa peau du bout de mon nez avant de lui sourire, mes yeux dorés ne regardant qu'elle.

"C'est toi qui est tellement belle que s'en est illégal."



Afterglow


_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire végétarien
Vampire végétarien
On me confond souvent avec : Elizabeth Reaser

Message() Sujet: Re: Voyage au bout du monde - Pv Carlisle Lun 18 Juin - 16:42

Voyage au bout du monde

○ Carlisle & Esmée
Nous sommes au sol, entourés de draps et son visage sur ma peau me donne des frissons. Il me fait de tel compliment que j'en rougirais si je le pouvais. Je pose ma main sur son torse, je me rapproche d'avantage de lui si c'est possible. Pas que je veuille me réchauffer, mais ce contact m'est des plus agréables. Je pourrais rester ainsi durant des heures. Je finis par poser ma tête là où se trouvait ma main il y a quelques minutes. Je n'entends pas son cœur battre, je ne sent pas son souffle dans mes cheveux; pourtant aujourd’hui comme hier et tous les jours que Dieu fait, il me prouve qu'il m'aime. Qui oserait dire en nous voyant que les vampires sont des monstres et ne ressentent rien.

Nous restons ainsi des heures, comme des statuts de sel. Sans voir le temps passer. Finalement, lorsque je me décide enfin à bouger, je vois la lune pointait le bout de son nez par la fenêtre. Je n'y avait pas prêté attention plus que cela auparavant. Nous avions passé du temps à discuter de tout est de rien, mais surtout de nous. Égoïste ? Oui peut-être un peu! Et alors pour une fois! N'y avons nous pas le droit nous aussi, après tout.

- Il est temps de passer aux choses sérieuses!

Il y a un bon moment que nous sommes là allongés dans cette chambre d’hôtel. C'était un moment des plus agréables et je sais comment le perpétuer : rester ensemble, mais en allant voir du pays. Après tout si nous sommes en vacances c'est aussi pour ça. Je me lève, sans oublier un dernier baiser sur sa peau froide. Je me dirige ensuite vers se qu'il reste du lit et trouve mes vêtements. Je le regarde faire de même du coin de l’œil.

- Nous pourrions aller sur le Ponte Vecchio par exemple, ou sur le toit de la cathédrale Santa Maria... La vue doit y être magnifique a cette heure!

Peut-importe où il ira, j'irais. Je lui fais confiance pour nous trouver un endroit magnifique, en même temps dans cette ville ça n'a pas l'aire trop dur!


(c) miss pie



_________________
† “L’amour est emportement L’amour est enthousiasme L’amour est risque.”



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire végétarien
Vampire végétarien
On me confond souvent avec : Peter Facinelli

Message() Sujet: Re: Voyage au bout du monde - Pv Carlisle Mar 17 Juil - 17:20

Voyage au bout du monde

Plusieurs heures se passent ainsi sans que nous ne les voyions passer, occupés que nous sommes à ne penser qu'à nous, pour une fois. Retrouvant un peu de l'époque où il n'y avait que nous et nous seuls, même si déjà à ce moment là, l'absence d'Edward s'infiltrait dans nos conversations.
Esmée se relève légèrement de la position dans laquelle nous étions couchés, et je retire mon bras de son dos pour la laisser faire, le glissant derrière ma tête pour me relever juste assez pour la regarder, amusé.

"J'avais cru les choses assez sérieuses jusqu'à présent."

Je me relève à sa suite, la rejoignant en un pas pour l'embrasser avant de me rhabiller en un instant. Me rapprochant dans son dos, je prend chacune de ses mains dans les miennes, l'entourant de mes bras.

"Où tu veux aller on ira. Je crois que même nous n'avons pas assez d'une journée pour visiter tout ce que cette ville a à offrir."

Je laisse mon menton reposer sur son épaule alors que je la regarde du coin de l’œil, apercevant un instant l'éclat de ses yeux dorés.

"On devrait se faire de tels voyages plus souvent. Pourquoi faut-il que les enfants nous poussent à bout pour que l'idée qu'ils sont grands et peuvent survivre dix jours sans nous nous effleure?"

D'accord, on avait dit qu'on ne parlerait pas des enfants. Mais la question reste pertinente. Même si l'idée de plomber l'ambiance n'est pas dans mes projets immédiats. Donc.

"Et bien, el Duomo se sera alors. On m'a laissé entendre que le Ponte Vecchio était magnifique de nuit."

Afterglow


_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire végétarien
Vampire végétarien
On me confond souvent avec : Elizabeth Reaser

Message() Sujet: Re: Voyage au bout du monde - Pv Carlisle Mar 14 Aoû - 23:52

Voyage au bout du monde

○ Carlisle & Esmée


- Et bien, vous vous êtes leurré, monsieur, il n'en ai rien!

Il se relève, me prend dans ses bras. Je suis aux anges lorsqu'il est là. Je sens son menton sur mon épaule. Oui il dit surement vrai, même avec notre vitesse vampirique n'en auront pas assez d'une. Il y a tant de merveilles à voir ici et puis nous avons tout le temps que nous voulons de toute façon, enfin environ deux semaines, je pense qu'on devrait y arriver! Ils parlent des enfants en demandant pourquoi nous ne partons pas plus souvent, ils sont bien assez grand pourtant? Je n'ai pas la réponse à cette question malheureusement.

- Probablement parce que nous sommes absorbés par nos vies professionnelles et que dès que nous les voyons cela nous fait un bien fou... enfin je suppose!

Je ne suis pas persuadée de ma réponse, mais c'est la seule qui me vienne et plus j'y réfléchis, plus je me dis que je dois viser à peu près juste. Probablement mon cœur d'artichaut qui réagit ainsi. Mais n'importe quel parent n'aurait-il pas envie de rentrer rapidement voir ses enfants après une absence ? Bon ok pas tous, mais nous je crois bien que si!

Ces options lui conviennent alors je me tourne vers lui, je prends l'une de ses mains et pars vers la sortie. Nos portables restaient sur la table ne me manquent pas et je n'y pense pas lorsque je passe le pas de la porte et que je ferme derrière nous. Je lui donne ensuite les clés, n'ayant pas de poche à ma robe et n'ayant pas non plus prit mon sac à main. tout sera fermé à cette heure de toute façon. et puis les souvenirs c'est rarement au premier jour qu'on les achète de toute façon.

Direction le Ponte Vecchio pour la vue. Nous y sommes en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Ce qui ne nous empêche pas de profiter de la vue, notre vitesse n'empêche pas ça. J'ai toujours sa main dans la mienne, nos regards se croisent, avant d'observer l'horizon. C'est magnifique! Ma mâchoire se décollerait presque devant temps de beauté.

- Les italiens ne sont pas tous stupides, y en a aussi qui ont du génie.

Je ne peux m'empêcher cette petite pique à l'encontre de nos rois et de leur garde. Je suis rarement vulgaire ou désagréable, mais en ce qui les concerne je suis moins mesurée! Pourtant ils sont loin d'être stupide, Aro est très intelligent, mais sa réaction à notre encontre par contre ...

(c) miss pie



_________________
† “L’amour est emportement L’amour est enthousiasme L’amour est risque.”



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire végétarien
Vampire végétarien
On me confond souvent avec : Peter Facinelli

Message() Sujet: Re: Voyage au bout du monde - Pv Carlisle Mar 4 Sep - 15:53

Voyage au bout du monde

Je me contente de l'embrasser sur la joue, vu ma position, dissimulant un sourire amusé derrière son épaule. Je ressers légèrement mes bras autour de sa taille quand elle me répond concernant les enfants, et je me dit une fois encore que je n'aurai su trouver meilleure mère pour eux, et meilleure âme sœur pour moi. je ne l'ai pas cherché, pour tout dire, elle m'est tombée dessus alors qu'elle était bien trop jeune pour le comprendre, mais si le coup de foudre existe de façon moins littérale qu'entre Kate et Garrett, et bien oui, elle a été mon coup de foudre.

"Bien d'accord avec toi... même si certains jours, j'ai des envies d'infanticides."

En règle générale, on a de la chance. Nos fils s'accordent malgré leurs caractères radicalement différents, nous offrant de véritables moments de famille. Quand à nos filles, ce sont nos rayons de soleil au quotidien. Et ne parlons pas de Nessie, qui nous a un temps scindés avant de nous rassembler plus forts que jamais, adoptée par l'intégralité de la famille et davantage encore.


Esmée donne finalement le signal du départ, et le temps de ramasser les clefs de la chambre dans l'une des poches de ma veste, je la laisse m'entrainer jusqu'au Ponte Vecchio, où nous prenons largement le temps de profiter de la vue. A ses paroles, j'entrelasse mes doigts avec les siens, serrant sa main dans la mienne.

"Et Florence réunit la quintessence des génies italiens."

Je suis même surpris que les Volturis n'aient pas eu l'idée d'en transformer quelques uns. Volterra est magnifique, mais qu'aurait-elle été sous le pinceau de maitres tels que Michel-Ange, De Vinci ou d'autres du même siècle?

"J'ignore si on peut vraiment les qualifier de stupides. Je dirai plutôt qu'ils sont incapables d'évoluer. Vladimir et Stefan avaient au moins raison sur ce point. Tant qu'ils régnaient en maitres absolus, ils ne se rendaient pas compte qu'ils s'encroutaient. La venue des Volturis a changé la donne. Sans doute que ces derniers auraient besoin du même traitement pour apprendre à vivre avec leur temps, et les changements qui vont avec. Mais contrairement à ce que craint Caius, ce ne sera pas notre fait."

Des trois frères, c'est Caius le plus à craindre, en vérité. Aro est un collectionneur. Certains aiment tout ce qui brille, lui aime les choses - et les gens - uniques. Il est prêt à exterminer un clan entier pour en adopter un seul membre. Mais il sait également être raisonnable. Quand à Marcus, il n'a que faire de ce qui sort du cadre de Volterra. Caius est aussi réfractaire à la nouveauté qu'il craint de subir un jour le sort qu'ils ont fait subir au clan Roumain. Un clan tel que le notre, composé de neuf vampires, dont quatre dotés de dons et une hybride, sans compter les alliés dont nous avons su nous entourer, je peux comprendre que cela l'effraye. Mais j'aurai pensé qu'il me connaissait suffisamment pour savoir que la guerre et le pouvoir ne sont d'aucun intérêt pour nous.

Afterglow


_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire végétarien
Vampire végétarien
On me confond souvent avec : Elizabeth Reaser

Message() Sujet: Re: Voyage au bout du monde - Pv Carlisle Sam 10 Nov - 16:58

Voyage au bout du monde

○ Carlisle & Esmée
Je souris à sa remarque d'infanticide. je sais bien qu'il ne le pense pas, enfin pas comme ça. Nous arrivons finalement sur le Ponte Vecchio. Je ne me lasse pas de cette vue : C'est incroyable! Tout y est plus beau qu'ailleurs, non ? Non peut-être pas, c'est peut-être le fait de découvrir cet endroit pour la première fois, ou d'y être avec l'homme de ma vie, mais dans tous les cas j'en ai les yeux qui brillent, je suis époustouflé par tant de génie, par tant de beauté. Je ne quitte pas cette vue des yeux, lorsque Carlisle évoque les Volturis. Il a bien évidemment comprit de qui je parlais. Je sais que je ne devrais pas parler ainsi, ce n'est pas de moi en plus d'agir ainsi, mais j'ai aussi mes défauts et quand on s'en prend à ma famille je pardonne difficilement et encore il n'y a eu qu'un mort ce jour là nous pouvons nous estimer heureux; mais je ne le suis pas, impossible. Oui je suppose qu'il a raison, tant que nous sommes ainsi, que rien ne vient perturber cela pourquoi devrions nous changer? Ils ne le voient peut-être tout simplement pas!

- Bien sur que ça ne viendra pas de nous. Nous devrions peut-être en profiter pour leur rendre visite ? Ou toi et Aro en tête à tête. Tu l'as dit toi-même il n'est pas idiot. Vous pourriez peut-être arriver à ...

Je me rends compte que mon idée n'est pas des plus intelligentes, après tout avec leur départ de Forks, nous étions comme en stand bye, mais c'est justement ça qui m'effrayais, de ne pas savoir à quoi m'attendre, d'imaginer qu'ils pourraient revenir à chaque instant. Son regard avant de disparaître était plutôt explicite : il voulait Alice, Bella, Edward et Nessie, ça avait toujours été son but.

- Non, oublie ça!

Après un énième regard sur cette vue, je me retourne, prends l'une de ses mains dans la mienne, avant de partir un peu plus loin. Je réfléchis quelques instants à notre programme des vacances.

- Emmène moi! Où tu veux ? Je veux tout voir de cette ville. Et puis à cette heure ci tout doit être si beau!

(c) miss pie



_________________
† “L’amour est emportement L’amour est enthousiasme L’amour est risque.”



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞


Message() Sujet: Re: Voyage au bout du monde - Pv Carlisle
Revenir en haut Aller en bas
 
Voyage au bout du monde - Pv Carlisle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Chamane du bout du monde
» Voyage au bout de la Nuit [Partie 1] [Terminé]
» Le champ du bout du monde...~Jarod contre Hades
» Play Doh: T'es plus malin avec tes mains!
» LES AVENTURIERS DU BOUT DU MONDE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Deadly Hunters :: Flashback :: Le reste du monde :: Continent Européen-
Sauter vers: