Partagez
 
 Fire. Blood. Hell Yeah ! [Klaus, Ambre]
The Deadly Hunters :: Hors RPG :: Les RPs
Aller en bas 
() Mer 28 Nov - 21:57
Invité
avatar



Fire. Blood. Hell Yeah ! [Klaus, Ambre] Empty


► 28/11/1942, fire. Hell yeah !
Fire. Blood. Hell Yeah !
Klaus, Ambre & Hope
Hope ne parvenait plus à se contrôler ces derniers temps. La colère s’emparait de son être à mesure que les jours passaient. Une sensation de mal-être l’embrasait à chaque minute s’écoulant, et ce climat de guerre n’arrangeait rien. Elle n’avait nullement peur pour sa vie ou celle des gens l’entourant, elle avait plus peur de tuer les autres d’un claquement de doigt. Elle avait peur de tourner ténèbres. Le malheur faisait partie de sa vie quotidienne, mais elle aurait espéré qu’un jour, il lui fiche la paix. Qu’elle puisse vivre heureuse avec les Mikaelson, avec son père. Qu’enfin elle puisse grandir auprès des siens, tous autant qu’ils sont. Mais tout déraillait, encore une fois, avec l’amnésie de son père. Elle en voulait au monde entier, et personne ne semblait en mesure d’apaiser sa souffrance. Alors Hope se renfermait jour après jour, espérant qu’une lumière puisse s’allumer dans le noir de sa vie. Mais ce matin, elle n’était pas d’humeur, elle avait envie de tout détruire, de tout exploser, la rage implosant en elle. Elle ne prit même pas le temps de parler à sa mère, ou encore à Ambre, ignorant royalement ce père qui ne se souvenait plus d’elle, et elle quittait le manoir d’un pas décidé, sans répondre à la demande de sa mère. Hope était hermétique à tout, y comprit à la douceur de ses mères. Elle n’avait pas envie de ça, elle avait faim de sang. Elle claquait la porte derrière elle, et courrait à vitesse vampirique vers le lieu d’une bataille, et elle se cachait des humains l’entourant. Elle attendait le moment adéquat pour passer à l’attaque. Envoutant un des leurs, elle l’attirait à lui, et quand elle fut sûre que personne ne l’observait, elle le vidait sauvagement d’une partie de son sang, se ressourçant par la même occasion. Elle lâchait le cadavre inconscient sur le sol subitement, sans une once de remord, sentant quelque chose se produire en elle. Une sensation de ténèbres. Elle était prête à tuer pour évacuer.  Elle n’y prêtait aucune attention, bien trop remplie de colère et déviait un obus, qui se dirigeait dans direction, d’un geste de la main l’envoyant dans le champ voisin. D’un soupir, elle perçut des pas s’approchant d’elle, qu’elle reconnaissait que trop. Rageuse, elle répondit simplement :

« - J’ai pas besoin de nounou, vous pouvez retourner dans le manoir. »

Elle ne faisait plus la différence entre le bien et le mal, bien trop rongé par le malheur.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
() Lun 3 Déc - 16:52
Ambre Masen
Ambre Masen

Hybride
Je suis en ville depuis le : 02/04/2015 J'ai aujourd'hui : 97 ans mais j'en paraît seulement : 18 Je vis à : Forks avec : personne Je suis actuellement : en couple Je suis un(e) : Hybride un mélange de : Vampire / Loup et j'ai le don de : rendre humain les créatures surnaturelles Mon passé en 1942 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
Mon passé en 2026 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
On me confond souvent avec : Mélanie Iglésias Les gens savent que je suis : etudiante en histoire. Je dois mon avatar à : SmileAlways et mon pseudo sur internet est : Eyota
Mes messages sont aux nombres de : 1293
Mes points sont aux nombres de : 3566
DC/TC : Shanna/Sélène

My story : Fire. Blood. Hell Yeah ! [Klaus, Ambre] Tumblr_m0ac7aOjKk1qjuvtn
I'm evil, baby!

My relationships :
Spoiler:
 

RP en cours :
Spoiler:
 

L'accro au codage

Voir le profil de l'utilisateur

Fire. Blood. Hell Yeah ! [Klaus, Ambre] Empty

Une nouvelle rencontre


Les jours passaient et notre vie s'écroulait. Hope se voyait arracher sa famille pour qui elle avait lutter pendant des années. Klaus avait perdu la mémoire, Freya était,elle, bien trop occupé à chercher une solution à tout ceux-ci quand à Elijah, il profitait d'avoir retrouver Hayley. Rebekah était présente, à nos côtés tout comme Marcel, mais les jours passaient et Hope allait de plus en plus mal.
Ce matin, elle s'était réveillée comme jamais je ne l'avais vu auparavent, elle était passée devant nous comme un éclair sans même un mot avant de partir dehors. Allons savoir pourquoi, mais je savais qu'elle allait faire une bétise malgré elle. Cette ville faisait remonter en elle ses pires craintes, la noirceur et le mal et il était hors de question pour moi de la laisser dans de tel condition. Même si je ne pouvais avoir conscience de son ressenti. Je connaissais cette peur, et elle grandissait chez moi continuellement. Bientôt la pleine lune allait arriver et je ne savais pas comment la gérer.
En suivant Hope, je ne m'attendais pas à un tel spectacle même si je me l'étais imaginée un grand nombre de fois. Elle ne voulait pas de ma présence peut-être mais j'en décidais autrement et usa de mon don pour la rendre humaine temporairement tout en brisant le coup d'un vampire venant à notre rencontre.

- Tu te sens mieux à présent ?

Je savais que lui donner un statut d'humaine appaiserait cette noirceur même si ce n'était que temporaire car je ne pourrais la maintenir ainsi définitivement.

- Hope, écoutes moi, ne succombe pas à cette noirceur, tu es en train de leur donner exactement ce qu'ils veulent, la destruction de ta famille, alors ne leur rend pas la tâche facile. Je sais que c'est dur tu as beaucoup de chose à gérer malgré toi, mais quand les choses deviennent trop dur vient me voir et on gèrera ensemble.


Afterglow


_________________
I'm a vampire and a werewolf.
Je suis unique, je suis maléfique mais je suis aussi généreuse, admirative, charmante... Comme quoi la nature ne fait pas tout. (CASSOU)


Revenir en haut Aller en bas
() Dim 9 Déc - 12:56
Invité
avatar



Fire. Blood. Hell Yeah ! [Klaus, Ambre] Empty
Fire. Blood. Hell Yeah !

Le retour de Klaus parmi les siens ne se passait pas aussi bien qu’il ne l’aurait souhaité. Tout d’abord, il était revenu plusieurs semaines après son départ précipité et toute sa famille semblait se porter à merveille, sans ennemis et sans querelle, une nouvelle vie bien différente de leur précédente. Seule Ambre semblait s’accrocher à l’hybride avec espoir de pouvoir continuer à vivre pleinement leur relation, un espoir auquel Klaus s’accrocherait également. Mais le seul problème qu’il pouvait rencontrer, encore et toujours, c’était son rôle de père. Il ne savait pas comment s’y prendre pour être la personne que Hope espérait tant qu’il soit. Et la distance qu’elle n’hésitait pas à prendre envers lui s’accroitrait de jour en jour.

Peut-être était-il destiné à ne plus s’approcher de sa propre fille, pour son bien à elle ? Il refusait cette éventualité, même si à cette période de guerre il ne se souvenait plus d’elle. Et après avoir tenté mainte approche pour reformer un lien de parenté avec elle, il craignit son rejet et l’absence de Hope. Et plus les semaines défilèrent, plus il se sentait abandonné par son propre sang et sa propre chair. Toutefois, il pouvait continuer à compter sur le soutien de Ambre et de Hayley pour l’aider à renouer des liens.

Un matin, alors que tout le monde semblait encore dormir dans le manoir qu’ils s’étaient acquis, Klaus sortit de sa chambre et descendit dans le salon et s’installa devant la cheminée qu’il s’était empressé d’allumer pour réchauffer la pièce, peu meublé. Il resta assis devant, perdu dans ses pensées quand l’idée d’écrire à Hope lui vint à l’esprit. Il n’était pas doué un échange en face à face avec sa fille, alors une lettre pouvait faire l’affaire… du moins, c’est ce qu’il espérait. Il quitta le salon et se rendit dans une pièce voisine où se trouvait un bureau, une plume et une feuille vierge. Il prit le tout et retourna près de la cheminée et commença à écrire.

Ma chère Hope,
Comme tu peux le constater, je ne suis pas très doué pour trouver les mots juste qui conviendrait à une jeune femme de ton âge. Je suis conscient que tu dois être dans une phase en pleine réflexion, de doute à mon sujet. Je peux parfaitement comprendre ton ressenti. Et je fais tout mon possible pour ressembler au mieux au père que tu souhaiterais que je sois, et par cette lettre, cet écrit, je tiens à te certifier que de mon côté, je travaille dur pour te retrouver.

Tout d’abord, je veux que tu saches que je suis navré pour cette situation. Aucun père ne devrait oublier son enfant. Je ne sais pas pourquoi j’ai pu oublier la seule personne pour qui j’ai pu tant aimer dans notre ancienne vie. Je me soulage en me disant qu’on m’a jeté un mauvais sortilège qui m’a privé de mon amour pour toi. A ce jour, il n’y a que cette éventualité.

Je ne sais pas pour combien de temps ça prendra, mais j’espère que tu sauras me faire de nouveau une place dans ton cœur et que très bientôt, nous nous retrouveront comme autrefois dans notre ancienne vie. Et pourtant, j’ai l’espoir que ça va très vite s’arranger. Je ne te le montre peut-être pas assez, mais je veux que tu saches que je me préoccupe de ton bien… à ma façon, certes, mais tu as une importance capitale dans mon cœur depuis que mon regard s’est posé sur le tien sur cette grande place. Pour la première fois de ma vie, j’ai pris conscience que je n’étais plus le monstre que j’aie longtemps été au cours de ma vie de vampire. Alors, pour me protéger contre ça, j’ai dû fuir, prendre de la distance, t’ignorer par peur de te décevoir. Ta mère, tes oncles et tantes, ainsi que Ambre m’ont beaucoup parlé de toi et de notre relation et ça m’a fait réaliser que nous étions bien plus proche que jamais, toi et moi.

Je ne veux pas que tu aies peur de moi, que tu sois rancunière envers-moi. Ce qui t’arrive… nous arrive, n’est qu’une bataille que nous parviendront à gagner. Je veux que tu saches que si je suis revenu, c’est uniquement pour rattraper mon erreur de t’avoir abandonné à notre arrivée dans ce nouveau monde. Je ne veux pas que tu précipites les choses, et je ne m’attends pas forcément à ce que tu acceptes ce revirement soudain, mais je veux te savoir heureuse pour toujours et à jamais, telle est notre devise familiale.

Je vais rester à tes côtés et faire en sorte que cet effacement de ton existence passé me soit retiré pleinement. Tu es la prunelle de mes yeux et tu n’es peut-être plus ma petite fille de sept ans dont on m’a parlé, mais tu es ma fille et aujourd’hui, malgré ce sort qu’on m’a lancé, je serai enchanté de devenir le père que tu convoites depuis de nombreuses semaines. Et, jusqu’à ce que je puisse retrouver entièrement mes souvenirs à ton sujet, apprenons à se connaître, à renouer un lien entre père et fille.

Ton père,
Klaus


Il relut trois plusieurs fois sa lettre avant de la plier et la ranger dans une enveloppe. Il sourit. A l’étage, il entendit un bruit de porte qui claqua et commença à quitter le salon quand il aperçut une personne sortir en vitesse vampirique. Il monta les escaliers et vit Ambre et le reste de sa famille dans le couloir. Il entra dans la chambre de Hope et constata qu’elle n’était plus présente. Il n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit, que Ambre était partie en vitesse vampirique pour suivre l’adolescente. Klaus s’empressa de la suivre. Toutefois, il resta loin derrière elle afin de rester dans l’ombre, et quand il parvint à trouver un endroit caché, il vit Hope en pleine rage vider le sang d’un humain. Klaus assistait à la scène avec beaucoup d’inquiétude. Et quand Ambre se rapprocha d’elle, Hope la sentit et l’agressa verbalement. Cependant, Ambre tenta de la raisonner. Puis, se sentant coupable de ce que sa fille pouvait vivre ces derniers temps, il s’avança vers les deux seules femmes de sa vie.

- Ambre a raison, Hope ! ajouta t-il en s’approchant derrière Ambre. Tu dois contenir cette rage qui est en toi.

Ce n’était pas la bonne manière de s’adresser à elle, mais il devait faire quelque chose.

- Je sais que tu as beaucoup de choses qui te turlupines en ce moment, et je sais que l’une d’elles me concerne, mais tu dois être plus forte que les ténèbres. Ne te laisse surtout pas submergée par les ténèbres comme j’ai pu les laisser entrer dans ma vie.
lumos maxima


Fire. Blood. Hell Yeah ! [Klaus, Ambre] BLXvomiz_t


Dernière édition par Niklaus Mikaelson le Dim 3 Fév - 10:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
() Mar 11 Déc - 13:37
Invité
avatar



Fire. Blood. Hell Yeah ! [Klaus, Ambre] Empty


► 28/11/1942, fire. Hell yeah !
Fire. Blood. Hell Yeah !
Klaus, Ambre & Hope
Hope ne voulait pas d’aide, de personne. Pas même de ses mères qu’elles aimaient tant. Elle voulait juste se noyer, perdre pied, et laisser ses émotions prendre le dessus. Elle s’était toujours freiné pour être raisonnable, elle s’était toujours cloisonné pour se protéger, elle avait toujours aimé pour vivre. Mais aujourd’hui, elle n’était plus porteuse d’espoir, parce que l’espoir l’avait quitté. Elle ne voyait qu’une malédiction, que la souffrance de sa condition. Elle ne voyait que cet amour inaccessible pour son père, que son départ comme abandon. Et elle n’arrivait pas à lui pardonner, elle n’arrivait pas à comprendre. Hope ne cherchait plus à raisonner, elle ne voulait qu’agir. Agir pour oublier son abandon. Alors quand elle vidé le sang de cet humain, elle n’a pas ressenti une pointe de remord, seul sa raison lui a demandé de ne pas le tuer. Elle avait écouté, distraitement, dévié l’obus par folie. Elle n’arrivait pas à canaliser sa peine, sa colère. Hope ne désirait qu’être seule. Juste seule. Mais les pas d’Ambre ne lui promettait pas cette paix qu’elle désirait tant. Et la colère l’envahissait alors qu’elle la vit briser le cou de ce vampire. Elle se mit à serrer les poings, sentant le tourbillon de ses émotions prendre le dessus. Elle se savait dangereuse, elle se savait puissante, et d’ordinaire ça lui faisait peur, mais pas aujourd’hui, pas maintenant. Et cette soif décuplée s’atteignait quand elle fut prise d’humanité, le don de d’Ambre. Elle ne réagissait pas sur l’instant, se contentant d’un peu de répit, essayant d’écouter le discours salutaire de sa deuxième maman. Mais la voix de Klaus ranimait cette colère sous-jacente. Il était la source de son mal-être, et elle cherchait à la fuir par tout les moyens, incapable de lui dire ce qu’elle ressentait. Elle ne désirait plus le voir, et elle ne voulait pas que ça change. Alors sa quiétude disparaissait en un instant, ses poings se fermaient et d’un mouvement de poignet, elle bloquait le don d’Ambre, regagnant sa colère d’autrefois, jetant un regard noir à Klaus.

« - C’est sûr que t’es pas un exemple concernant la noirceur, Niklaus. »

Elle n’arrivait plus à prononcer ce nom si affectueux qu’elle lui donnait auparavant, bien trop rongé par la culpabilité, la colère. Elle n’arrivait plus à distinguer la lumière du noir absolu. Tout était flou dans sa tête, tout était dur comme la pierre. Hope n’arrivait plus à pleurer, plus à rire, plus à être simplement. Elle déviait son regard de son père pour se reporter sur Ambre.

« - J’ai pas envie qu’on m’aide, j’ai juste envie d’exploser les barrières que vous avez cloisonnés autour de moi. Je veux être seule, j’veux qu’on me laisse vivre ma vie, j’en ai marre de pourrir la vôtre, alors laissez-moi m’éloigner c’est clair ? Où faut que j’aille plus loin pour que vous compreniez ? »

Hope se sentait coupable des maux de sa famille, de l’amnésie de son père. Depuis sa naissance, elle n’était qu’un poids mort pour eux, et ça continuait, inlassablement. Elle était lassée d’être un objet de convoitise, elle avait toujours voulu n’être qu’une enfant entouré de ses parents. Mais la vie semblait à chaque fois la dévier de cette objectif, alors elle avait fini par renoncer, l’abandon de l’homme de sa vie l’ayant poussé à cette conclusion : elle n’était pas faite pour être aimé. Son poignet en l’air, elle maintenait le bouclier du don d’Ambre, et d’un sort maintenait une distance entre elle et son père. Elle refusait qu’il l’approche, elle savait qu’elle ne serait pas aussi forte contre lui. Elle voulait juste la paix. Juste ça.

« - Maintenant partez. J’veux plus vous voir. »

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
() Mar 8 Jan - 10:20
Ambre Masen
Ambre Masen

Hybride
Je suis en ville depuis le : 02/04/2015 J'ai aujourd'hui : 97 ans mais j'en paraît seulement : 18 Je vis à : Forks avec : personne Je suis actuellement : en couple Je suis un(e) : Hybride un mélange de : Vampire / Loup et j'ai le don de : rendre humain les créatures surnaturelles Mon passé en 1942 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
Mon passé en 2026 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
On me confond souvent avec : Mélanie Iglésias Les gens savent que je suis : etudiante en histoire. Je dois mon avatar à : SmileAlways et mon pseudo sur internet est : Eyota
Mes messages sont aux nombres de : 1293
Mes points sont aux nombres de : 3566
DC/TC : Shanna/Sélène

My story : Fire. Blood. Hell Yeah ! [Klaus, Ambre] Tumblr_m0ac7aOjKk1qjuvtn
I'm evil, baby!

My relationships :
Spoiler:
 

RP en cours :
Spoiler:
 

L'accro au codage

Voir le profil de l'utilisateur

Fire. Blood. Hell Yeah ! [Klaus, Ambre] Empty

Fire, blood, hell yeah


Je me sentais totalement désemparé face à Hope, non pas que j'ai peur qu'elle me fasse du mal, elle en serait certainement capable, mais je ne pourrais lui en vouloir. Ce qui me désemparer autant était de ne pas savoir comment je pouvais l'aider. A cet instant, ce n'est pas de moi dont elle avait besoin, elle avait besoin de retrouver son père, son père avec ses souvenirs qui la protégeait de tout, qui était prêt à tout pour elle. Ces menaces me passaient complètement au dessus de la tête, elle pouvait bien me faire ce qu'elle voulait, je n'arrêterais pas pour autant de la protéger et de l'aider. J'étais ainsi. Je me tournais donc vers Klaus, c'était à lui de faire quelques choses, il n'avait certes pas voulu de cette situation, mais il devait faire des efforts pour réapprendre à aimer sa fille et se construire de nouveaux souvenirs avec elle.

- Klaus, elle a besoin de retrouver son père, de te retrouver, je sais que ce n'est pas facile, mais avant d'arriver dans cette ville, tu étais la personne qui l'aimait le plus sur Terre. Tu étais prêt à tout pour la protéger. Tu adorais peindre avec elle quand elle était petite. Tu disais qu'elle était ta merveille et surtout qu'elle avait révélé ton humanité. Tu n'as peut-être plus de souvenir de ces moments, mais Hope s'en souvient, elle. Imagine à quel point il serait dur si je n'avais aucun souvenir de nous alors que toi tu te rappellerais ? Tu dois te construire de nouveaux souvenirs avec elle.

De nouveaux, mon regard se posait sur Hope. Ces paroles étaient certes dur, mais elle désirait nous éloigner car elle pensait que tout était sa faute. Elle ne comprenait pas à quel point son arrivée avait sauver la famille Mikaelson et que elle valait bien plus que toutes les difficultés que nous devions surmonter.

- Tu n'es plus une enfant, Hope. Tu ne comprends donc pas que tu as sauvé cette famille ? Ton arrivée a été ce qui les a réuni pour toujours et à jamais. Alors ok, il nous arrive des choses, de mauvaises choses que nous devons surmonter, mais la famille Mikaelson vivait de cette façon bien avant ta venue au monde. Cesses de penser que tout est ta faute. Tu as besoin d'espace, ça je peux le comprendre, va courir, va marcher, écoute de la musique, peint, fait ce que tu veux, mais nous devons rester uni.


Afterglow


_________________
I'm a vampire and a werewolf.
Je suis unique, je suis maléfique mais je suis aussi généreuse, admirative, charmante... Comme quoi la nature ne fait pas tout. (CASSOU)




Dernière édition par Ambre Masen le Mer 20 Fév - 15:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
() Sam 19 Jan - 15:04
Invité
avatar



Fire. Blood. Hell Yeah ! [Klaus, Ambre] Empty
Fire. Blood. Hell Yeah !

L’hybride ne savait pas comment réagir face aux dernières paroles de l’adolescente en plein désarroi. Il doutait de sa façon à s’adresser à sa fille qui refusait de lui faire face. C’était peut-être mieux qu’il la laisse seule avec Ambre pour une conversation entre femmes. Du moins, c’est ce qu’il pensait quand cette dernière lui recommanda de trouver une solution à cette impasse afin de l’aider à surmonter la colère et le chagrin que la jeune sorcière vivait. Bien entendu, Klaus savait ce qu’il lui restait à faire, bien qu’il eût souhaité que cela se fasse dans une autre situation.

Il soupira un instant, puis sortit de son manteau une enveloppe sur laquelle il était écrit « Pour Hope ». Il commença à la tendre à sa belle, mais il changea d’avis et avança lentement vers Hope après un fin sourire destiné à Ambre. Son cœur se mit à battre la chamade, comme s’il était sur le point d’accoster une femme pour la première fois. Il se retrouva désormais près de sa fille ravagée par la colère. Il tenta de l’apaiser comme il put en lui remettant sa lettre.

- Je suis conscient que je suis la dernière personne avec qui tu veux échanger, commença t-il, mais je pense que tu devrais la lire, conclut-il en lui donnant l’enveloppe blanche. Lis-là quand tu le voudras, et quand tu l’auras fait… Enfin, je… je ne vais pas t’importuner plus longtemps, Hope. Lis-là, je t’en supplie et peut-être alors, obtiendrai-je une nouvelle chance.

Il ne dit plus un mot. Et après un bref silence, il tourna les talons et rejoignit Ambre. Il l’invita de le suivre.

- Tu devrais m’accompagner, ma chère, lui dit-il en lui tendant sa main dans sa destination. J’ai le pressentiment que tôt ou tard, tout cela ne sera qu’un souvenir. Laissons-la seule. Elle nous reviendra, je le sais.

Son regard se posa alors sur sa chair et son sang. Il savait qu’il devait faire quelque chose pour la réconforter, la ramener à retrouver le bonheur. Et pour cela, elle devait lire cette lettre dont il espérait, allait soulager la conscience de son enfant.

- Tu n’as jamais été responsable du sort de notre famille, Hope, sache-le, ajouta t-il soudainement. Tu es l’espoir de notre famille. Celui qui nous a tous réuni, pour toujours et à jamais. Tu es l’âme de notre famille. Tu es probablement celle qui a fait de moi l’homme que je suis aujourd’hui. On m’a privé d’un souvenir, certainement le plus important à mes yeux. Mais je peux te faire la promesse que le jour viendra où l’on se souviendra de cette période. Je t’en prie, lis cette lettre !
lumos maxima


Dernière édition par Niklaus Mikaelson le Dim 3 Fév - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
() Mar 22 Jan - 22:14
Invité
avatar



Fire. Blood. Hell Yeah ! [Klaus, Ambre] Empty


► 28/11/1942, fire. Hell yeah !
Fire. Blood. Hell Yeah !
Klaus, Ambre & Hope
Hope était rongée par la colère, peut-être même la haine. La haine contre cette vie, la haine contre ce monde prison. Elle se sentait comme un lion en cage, à la recherche d’un passé perdu, d’un amour lointain. Elle en voulait à la terre entière de l’avoir privé de l’amour de son père, et comptait bien mettre un terme à tout ça. La rage était telle qu’elle pourrait dévasté le champ de bataille à quelques kilomètres d’où ils étaient. Elle se voyait déjà plantés ces crocs dans ces misérables humains, envouter quelque uns pour qu’ils se retournent les un contre les autres, et peut-être même tuer certains d’entre eux. Hope avait le goût du sang sur les doigts, de la rage au sein de son cœur. Et qu’importe les mots d’Ambre ou de Klaus, plus rien n’avait d’impact, elle était anéantit. Elle avait perdu le peu d’amour propre qu’elle avait quand Niklaus avait disparu sans aucun signe de vie. Tout n’était que malheur et désillusion, destruction et mort en elle. Alors qu’Ambre tentait de raisonner Klaus, Hope reculait un peu plus du couple et se mit accroupit pour se mettre dans sa bulle à l’aide ses pouvoirs. Une bulle de protection, elle refusait d’entendre leurs mots, elle refusait qu’on l’approche qu’on la touche. Alors elle se balançait d’avant en arrière, en se bouchant les oreilles, une partie d’elle refusant d’écouter les ténèbres qui vivaient en elle. Elle sombrait, elle perdait pied, elle n’était qu’une enfant après tout. Une bombe à retardement. Elle refusait de croire les mots d’Ambre, elle refusait de voir qu’elle était l’espoir, quand elle ne voyait que le noir de son âme. Elle refusait l’aide, et elle était prête à mettre la ville à feu et à sang pour qu’on cesse de la materner… Alors elle murmurait en se balançant.

« - Assez, Assez… Cassez-vous ou je fais tout péter. »

Elle était prête à mettre sa menace à exécution, le regard noir envers Klaus et Ambre. Elle était emplit d’une colère et d’une peine immense, qu’elle ne parvenait plus à canaliser. Mais étrangement, sa magie cessait quand il lui tendait cette lettre. Comme si, Hope n’avait plus besoin de protection, qu’il était cette protection. Alors cette colère disparaissait à mesure qu’elle prit la lettre, et qu’elle regardait l’enveloppe. Elle reconnaissait l’écriture de son père, parce qu’un bon nombre de fois, elle l’avait lu. Et immédiatement, alors qu’elle caressait le papier, elle fut prise d’émotions fortes, de souvenirs lointains. Des mots de son père, de la douceur de ces lettres calligraphiés, de son amour à chaque mot. Elle espérait tant retrouver ça, mais elle savait aussi que sa confiance en lui c’était étiolé, et que le temps n’allait en rien l’aider. Alors une larme roulait sur ses joues, et elle ne put les regarder, parce qu’elle ne voulait pas s’avouer vaincu face à eux.

« - Vous mentez. Parce que si j’avais été l’espoir de cette famille, elle serait pas en lambeau, et tout ne se retournerait pas contre nous sans cesse. Pour toujours et à jamais hein ? Le bonheur, faut croire que c’est pas pour nous. On est maudit les Mikaelson. »

Puis Hope relevait son regard triste sur Ambre puis sur Klaus.

« - J’y crois pas. J’y crois plus. Ça sert à rien de croire, parce qu’on sera quand même séparé quoi qu’on fasse. J’retrouverais jamais mon père, parce que le destin fait en sorte de sans cesse nous séparer. On peut pas lutter contre le destin Papa. C’est fini. J’renonce. »

Il n’y avait plus d’Hope. Plus d’espoir. Alors Hope baissait les bras, et ne pouvait plus les regarder. Elle tournait le regard et lâchait.

« - Allez vous en, laisser moi devenir ce que je dois être. Ténèbres. »

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
() Mer 20 Fév - 15:30
Ambre Masen
Ambre Masen

Hybride
Je suis en ville depuis le : 02/04/2015 J'ai aujourd'hui : 97 ans mais j'en paraît seulement : 18 Je vis à : Forks avec : personne Je suis actuellement : en couple Je suis un(e) : Hybride un mélange de : Vampire / Loup et j'ai le don de : rendre humain les créatures surnaturelles Mon passé en 1942 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
Mon passé en 2026 ? :
  • Bien sûr que je me souviens !
On me confond souvent avec : Mélanie Iglésias Les gens savent que je suis : etudiante en histoire. Je dois mon avatar à : SmileAlways et mon pseudo sur internet est : Eyota
Mes messages sont aux nombres de : 1293
Mes points sont aux nombres de : 3566
DC/TC : Shanna/Sélène

My story : Fire. Blood. Hell Yeah ! [Klaus, Ambre] Tumblr_m0ac7aOjKk1qjuvtn
I'm evil, baby!

My relationships :
Spoiler:
 

RP en cours :
Spoiler:
 

L'accro au codage

Voir le profil de l'utilisateur

Fire. Blood. Hell Yeah ! [Klaus, Ambre] Empty

Fire, blood, hell yeah


J'étais énervée ! Enervée après moi même de ne pas trouver une solution, énervée après ceux qui avait enlevé à Klaus ces souvenirs, énervée de cette situation que nous ne méritions pas. Les paroles de Hope m'agaçèrent, certes je l'aimais comme ma propre fille, mais les menaces sous la colère très peu pour moi. Je soupirais avant de prendre la parole.

- Ok, tu es triste, ok tu es en colère, ok tu es blessée, mais on ne peut pas non plus tout excuser Hope. Alors garde tes menaces pour toi, si tu es énervée prend un punching-ball, mais tu n'as pas à nous parler de la sorte. Nous voulons juste t'aider. Tu veux pas de notre aide ? Très bien.

Klaus prit les devants et tendit une lettre à sa fille après m'avoir asséner un sourire. Je savais à quel point la situation était difficile autant pour l'un que pour l'autre. Je ne pouvais être qu'une forme de soutien pour eux et je ne pouvais résoudre les choses pour eux. Ces paroles étaient d'une grande sincérité et sans le savoir elle débordait d'amour pour sa fille. Si lui avait oublié, son cœur se souvenait. Il revint prendre place à mes côtés et me tendis la main afin que je le suives et laisses un peu de temps et d'intimité à Hope. Je ne savais pas si c'était la solution, mais je ne pouvais l'empêcher d'essayer, tout en espérant qu'elle ne fasse pas de bêtise.

- Maudit ? Vous n'êtes pas la seul famille à avoir des problèmes Hope. J'ai grandi sans connaître mon père en pensant qu'il était mort, la veille de mon anniversaire ma mère a été tué sous mes yeux et moi j'ai été transformé en vampire, j'ai ensuite appris que finalement ben mon père n'était pas mort, mais il avait vécu une vie de vampire bien rempli puisqu'il est remarié et à une fille. Petit bonus, il ne savait même pas que j'existe et sa femme ne souhaite toujours pas me rencontrer.

Jamais je n'avais exprimé mon mal être à mes proches. Je gardais tout pour moi pour la simple et bonne raison que je ne voulais leur causer plus de problème que ce qu'ils avaient actuellement et puis ce n'était pas non plus mon genre. J'essuyais rapidement la larme qui menaçait de coulé de mon œil avant de retourner mon regard vers Klaus.

- Tu as raison, nous devrions y aller ! Je suis désolé de ne rien pouvoir faire de plus.


Afterglow


_________________
I'm a vampire and a werewolf.
Je suis unique, je suis maléfique mais je suis aussi généreuse, admirative, charmante... Comme quoi la nature ne fait pas tout. (CASSOU)


Revenir en haut Aller en bas
()
Contenu sponsorisé



Fire. Blood. Hell Yeah ! [Klaus, Ambre] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Fire. Blood. Hell Yeah ! [Klaus, Ambre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Torrhen Braenaryon - Fire, blood and winter.
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» armée blood axe en construction
» Please, forgive me ♣ Ambre
» 05. What the hell are you waiting for.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Deadly Hunters :: Hors RPG :: Les RPs-
Sauter vers: