Les membres à l'honneur

Amaraa Petrova


Abraxas Levingston
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Venez fêter avec nous les 2 ans de TDH sur ce sujet (ici).
Pour toutes prises d'un postes-vacants, nous vous offrons 50 points supplémentaires
et la possiblité de faire un DC seulement 2 semaines après inscriptions à la place d'un mois.

Partagez | 
 

 Une journée de solitude [Klaus & Ambre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Hybride
Hybride
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Mélanie Iglésias

MessageSujet: Une journée de solitude [Klaus & Ambre]   Mar 3 Avr - 13:50

Niklaus & Ambre



J'avais quitter la Nouvelle-Orléans pour Forks avec un objectif, celui de rencontrer le docteur Cullen et surtout avoir une nouvelle piste concernant mon père. Ces objectifs avaient-ils été atteint ? Oui, depuis peu. Alors que je ne pensais trouver dans cette ville qu'un indice supplémentaire sur mon père, je fus prise de court, lorsque ce dernier se retrouva face à moi.
Ma vie était chamboulée, et j'avais besoin de la seule personne capable de m'aider et me rassurer Klaus. Malheureusement, il était toujours à la Nouvelle-Orléans et au dernière nouvelle, dans une posture difficile. J'aurais tout donner pour lui apporter mon aide, mais je ne le pouvais, pendant un long moment, je m'étais occupé de Hope avec Rebekah. C'est aussi pour ça que malgré un emménagement à Forks qui datait de longtemps, je n'y étais intégré que depuis peu. Je ne voulais pas que ma présence soit connu tant que Hope était sous ma protection. Il était facile de se faire discret lorsque nous habitions une maison en plein bois.

Lorsque que Rebekah était arrivé chez moi avec Hope dans les bras, pour me demander mon aide et ma protection, je n'avais pas hésité une seconde. J'avais même préparer dans la journée une chambre pour bébé digne de ce nom, chambre qui a évolué au fur et à mesure du temps. Je voulais que Hope soit chouchoutée et aimée à la hauteur des sentiments que je portais à son père. Elle était sa famille, elle était sa vie et indirectement, je ne pouvais que l'aimer. Elle était l'innocence incarnée, et je ne pouvais supporter qu'on lui veuille du mal.

Hope n'était plus avec moi depuis un moment déjà et malgré tout, j'avais continué à garder sa chambre tel qu'elle. Au besoin, elle serait prête à de nouveau l'accueillir. Son absence provoquait un vide énorme dans la maison, mais également dans ma vie. Sa présence me donnait un but, je me levais chaque matin en pensant que je n'étais pas un monstre pour rien, que j'étais capable d'une chose bien, la protéger.
C'est en repensant à tout ceux-ci que je soupira avant de prendre une poche de sang et mettre son contenu dans mon verre.
Ce midi s'était repas vampire et ce soir un bon gros repas humain, mais surtout un bon verre d'alcool pour noyer ma solitude. J'en avais pourtant l'habitude, je n'avais été que très peu entouré avant de connaître Klaus. Mais ce ne fût plus le cas par la suite et me retrouver dans cette maison, sans le moindre bruit avant tendance à me donner le cafard.
fiche codée par rawr

_________________
I'm a vampire and a werewolf.
Je suis unique, je suis maléfique mais je suis aussi généreuse, admirative, charmante... Comme quoi la nature ne fait pas tout. (CASSOU)
Revenir en haut Aller en bas

Hybride
Hybride
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Joseph Morgan

MessageSujet: Re: Une journée de solitude [Klaus & Ambre]   Mar 3 Avr - 20:54

Une journée de solitude
Feat Ambre Masen

Cinq ans. Ça m'a paru si long. Compte tenu de la détention, de la torture et de la solitude, j'ai su trouver quelques moments de réconforts, pour tenir. C'est grâce à eux que je suis de retour, moi Klaus Mikaelson.


Je fus allongé sur le dos, la respiration haletante. Je m'éveillai d'un rêve particulièrement saisissant ; je vins de revivre pour la première fois l'enfer que j'eus vécu. Je me levai et sortis de la chambre pour me rendre dans celle de Hope, la prunelle de mes yeux. Quand je franchis la porte, je restai debout dans l’embrasure à la contempler de mes yeux pétillants de bonheur.

A l'aube, ma petite fille, ouvrit ses yeux et me fixa de ses petits yeux. Je lui souris, caressant ses cheveux. Nous restâmes un long moment à se regarder dans le plus grand des silences. A l’extérieur de la chambre, des bruits de pas indiquèrent qu’un membre de la famille se dirigea vers nous. Ce fut Hayley qui arriva et détourna le regard de Hope. Quand elle nous vit ensemble, la jeune louve fit un pas en arrière, mais je la retins, lui cédant ma place. Avant de quitter la pièce, je souris une dernière fois à ma tendre fille et la laissai en compagnie de sa mère.

Confortablement installé sur mon fauteuil, un verre de Whisky à la main, je sortis mon téléphone de ma poche. Je tentai d’appeler Marcel pour le remercier de nous avoir épargnés, moi et ma fratrie. Mais au même instant, tandis que je bus une gorgée de mon bourbon bien frais, Hope dévala les escaliers dans ma direction. Je rangeai mon téléphone, puis finis mon verre d’une seule traite. Quand Hayley arriva peu après notre fille, j’échangeai un regard avec celle-ci.

La préparation de notre départ se fit sans un mot. Les résidents du Vieux Carré nous dévisagèrent, comme s’ils surent ce que nous sûmes. Pendant ce temps, Hope s’amusa à courir après deux papillons. Puis, au moment où notre famille dût prendre la route et quitter La Nouvelle-Orléans, Elijah, Rebekah et Hayley se joignirent à moi pour une dernière contemplation de notre Royaume. Vint ensuite l’instant le plus douloureux : celui de monter dans ma voiture, Hayley et Hope avec moi et une dernière pensée pour… Marcel, qui hanta mes pensées.

- Où allons-nous, Maman ? demanda Hope.

Je regardai Hayley, qui me laissa répondre à sa place. Je me retournai alors vers Hope  et lui répondit avec plus grande des simplicité.

- L'endroit dans lequel nous nous rendons, lui dis-je sans réfléchir, c’est une petite ville appelée « Forks ». Là-bas, une grande amie à moi y vit et elle sera très contente de te voir.

Je lui souris et me replaçai face à la route. Je jetai un nouveau regard à Hayley, puis démarrai la voiture.

Nous voyageâmes durant plusieurs jours. Et au bout du troisième, nous arrivâmes à destination. A première vue, Forks était une ville particulièrement pluvieuse et faiblement peuplée. Nous nous arrêtâmes sur un espace public et je sortis mon téléphone à la recherche du numéro de Ambre, ma dernière conquête. Je me hâtai à la retrouver, la serrer contre moi. Mais cinq longues années nous eûmes séparés l’un de l’autre.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

Hybride
Hybride
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Mélanie Iglésias

MessageSujet: Re: Une journée de solitude [Klaus & Ambre]   Ven 6 Avr - 12:16

Niklaus & Ambre



Je me délectai de ce breuvage divin qui coulait dans ma gorge. Ce n'est qu'à ce moment, au moment, ou son goût emplissait ma bouche que je me rendis compte à quel point j'en avais besoin. Qu'allais-je faire de ma journée ? Je n'en savais encore rien, mais j'espérais au fond qu'un miracle allait me sauver de cette journée maussade. Je m'apprêtais à me servir un verre de bourbon lorsque mon téléphone se mit à sonner. Je ne fus que peu surprise de voir le nom de Hayley apparaître. Depuis que nous nous étions rencontré et qu'elle avait récupérer Hope, elle me donnait des nouvelles de ma petite protégée. C'est avec le sourire que je décrocha.

- Hayley, je suis ravie de ton appel comment vas-tu ?

J’espérais avoir prochainement le visite de Hope. Elle me manquait terriblement, et sa présence auprès de moi, me réconforté quand à l'absence de son père. Après quelques minutes à discuter de notre petite sorcière originel ainsi que des nouveautés dans sa vie, elle me dit devoir m'annoncer une grande nouvelle. Au fond de moi, je trépignais d'impatience, persuader de sa visite prochaine avec Hope. Je ne fus donc pas surprise lorsqu'elle me dit être en route. Ce qui me laissa sans voix, se fût lorsqu'elle me dit qu'elle n'arriverait pas uniquement avec Hope. J'en tomba à genoux par terre lorsque j'entendis prononcé le nom de Klaus.
Après cinq années, à l'attendre, à lui être fidèle et à souffrir de son absence, j'allais enfin le retrouver. J'avais mille questions à lui poser, mais j'avais également et avant tout l'envie de le prendre dans mes bras. Allait-il accueillir nos retrouvailles de cette façon ? Il n'était pas certains que durant ces 5 années il ne soit pas passer à autre chose.

Ravi et encore sous le choc de cette nouvelle, je me mis à ranger toute la maison et à préparer les chambres. Hope avait toujours la sienne avec ces jouets. Le temps allait être extrêmement long jusqu'à leur arriver. Je ne savais d'ailleurs pas si il devait arriver dans une heure, un jour, une semaine. J'espérais simplement ne pas me languir trop longtemps.
Les heures passaient et je m'affairais à rendre la maison aussi propre et conviviale que possible. Mon téléphone se mit de nouveau à sonner et je me précipitais dessus me cognant en même temps à la table basse du salon, heureusement pour moi j'étais une hybride, dans le cas contraire, j'aurais obtenu un sacré bleu. Le numéro m'était inconnu, mais seul les gens de confiance avait ce numéro.

- Ambre Masen, je vous écoute.
fiche codée par rawr

_________________
I'm a vampire and a werewolf.
Je suis unique, je suis maléfique mais je suis aussi généreuse, admirative, charmante... Comme quoi la nature ne fait pas tout. (CASSOU)
Revenir en haut Aller en bas

Hybride
Hybride
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Joseph Morgan

MessageSujet: Re: Une journée de solitude [Klaus & Ambre]   Dim 8 Avr - 14:53

Une journée de solitude
Feat Ambre Masen

Cinq ans. Ça m'a paru si long. Compte tenu de la détention, de la torture et de la solitude, j'ai su trouver quelques moments de réconforts, pour tenir. C'est grâce à eux que je suis de retour, moi Klaus Mikaelson.


JIl y avait maintenant plusieurs minutes que les Mikaelson étaient arrivés à Forks. Klaus, appréhendait ses retrouvailles avec Ambre, qui les attendait. Pourtant, l’amour qu’il continuait à lui porter, était toujours aussi fort qu’autrefois. Mais la vie en avait voulu autrement et leur longue séparation involontaire n’avait cessée de tourmenter l’esprit de l’hybride originel. Quand il tomba enfin sur le nom de Ambre Masen dans son Répertoire, Klaus hésita longuement à l’appeler. Néanmoins, il prit son courage à deux mains et tenta de l’appeler. Cependant, il tomba directement sur la messagerie. Il effaça le numéro et se procura des nouvelles coordonnées de sa belle, et retenta un nouvel appel. Cette fois-ci, ça sonnait. L’estomac noué, Klaus attendit que son interlocutrice daigne à répondre et quand elle le fit, il se tut un instant. Il mit un certain temps avant d’émettre un son, quand soudain, il dit :

- C’est moi, ma douce ! lui dit-elle avec un sourire gêné. C’est Klaus.

C’était un épisode inédit dans la vie de l’originel. Jamais encore, il n’avait ressentit une telle appréhension envers une jeune femme qu’à cet instant-là ; son cœur s’était mis à battre à toute vitesse au son de la voix de Ambre. Cinq années à ne plus entendre sa voix, l’avaient détruit. Et en une fraction de seconde, après l’avoir entendue de nouveau, il s’était sentit revivre.

- Je… balbutia-t-il en se détournant de sa famille. Si tu savais comme ça peut faire du bien d’entendre à nouveau ta voix, ma douce. Tu n’imagines pas à quel point, il m’insupportai de ne point l’entendre.

Il changea aussitôt de ton et prit un air sérieux.

- Nous venons à l’instant d’arriver en ville et je… Je ne saurai te remercier pour tout ce que tu fais pour moi, et pour ma famille. Je me hâte de te prendre dans mes bras afin de te présenter personnellement toute ma gratitude, mon Amour.

Il sourit. Et s’apercevant que Ambre ne dit pas un mot, il ajouta :

- Dois-je poursuivre mon discourt par téléphone ? Ou alors, se retrouver après cinq longues années de séparation et reprendre nos petites conversations sous les draps… Je t’avouerais que j’opterai pour la seconde et que j’en aurai bien besoin.

Il sourit à son ultimatum et se retourna, faisant de nouveau face à sa fratrie qui l’attendait.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

Hybride
Hybride
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Mélanie Iglésias

MessageSujet: Re: Une journée de solitude [Klaus & Ambre]   Mar 10 Avr - 16:01

Niklaus & Ambre



Douce raisonnance musicale d'Apple, qu'est-ce que la technologie avait évolué, avant, il fallait des semaines pour contacter une personne via des pigeons voyageurs et bien sûr en espérant que ce dernier ne se perdes pas. J'abandonnais la réflexion des pigeons, et je décrochais mon téléphone. Qui pouvait-être mon interlocuteur ? Je n'en savais rien et il ne parla pas tout de suite. Cette voix, lorsque je l'entendis, je ne pouvais que la reconnaître. Je l'attendais depuis temps de temps. Jamais je n'aurais pu penser et même croire que l'entendre serait un tel soulagement.

- Klaus, ça fait tellement de bien d'entendre ta voix.

Mon cœur palpitait à mille à l'heure et je me sentais comme une adolescente face à son premier amour. J'avais rêvé depuis temps de temps de pouvoir enfin entendre sa voix. J'avais tellement de choses à lui raconter, tellement de questions à lui poser, qu'une seule journée ne suffirait pas à rattraper ces cinq dernières années de silence et de souffrance. D'après ces paroles, nous avions partagé la même séparation, la même douleur, les mêmes envies et espérances de ce retrouver de nouveaux dans les bras l'un de l'autre.

- Tu m'as terriblement manqué aussi. Si tu savais à quel point, j'ai failli craquer de douleur en ton absence.

Son discours me touchait. Si il savait, je ferais n'importe quoi pour lui et sa famille. Il m'avait tant apporter. Il m'avait montré que je pouvais être plus que le monstre que je pensais être. Il m'avait appris que moi aussi j'avais le droit au bonheur, à l'amour et à tout ce que la vie pouvait offrir de belle. Je ris à sa dernière exclamation, au diable se fichu téléphone, je ne voulais qu'une chose, qu'il me prenne enfin dans ces bras après ces années loin l'un de l'autre.

- Niklaus Mikaelson, je vous ordonnes de poser ce téléphone, et de venir au plus vite de prendre dans vos bras.

Mon ton se voulait sec, mais surtout empli d'humour et d'impatience. Je voulais l'avoir face à moi et sentir sa main qui se posait sur ma joue en un geste tendre comme il avait l'habitude de le faire.

- Hayley connait mon adresse. Je n'ai pas changé de maison, vous pouvez arriver tout de suite, les chambres sont prêtes et moi de même.
fiche codée par rawr

_________________
I'm a vampire and a werewolf.
Je suis unique, je suis maléfique mais je suis aussi généreuse, admirative, charmante... Comme quoi la nature ne fait pas tout. (CASSOU)
Revenir en haut Aller en bas

Hybride
Hybride
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

On me confond souvent avec : Joseph Morgan

MessageSujet: Re: Une journée de solitude [Klaus & Ambre]   Dim 15 Avr - 18:33

Une journée de solitude
Feat Ambre Masen

Cinq ans. Ça m'a paru si long. Compte tenu de la détention, de la torture et de la solitude, j'ai su trouver quelques moments de réconforts, pour tenir. C'est grâce à eux que je suis de retour, moi Klaus Mikaelson.


I- l me tarde de te retrouver, ma douce, répondit Klaus avant de raccrocher.

Il rangea son téléphone et revint auprès des siens, qui l’attendaient. Rebekah et Kol s’impatientaient comme toujours, tandis qu’Elijah et Hayley, eux, semblaient ravis de cette situation. Hope, qui s’était peu à peu éloignée, retourna près de sa famille. Klaus, plus jovial que jamais s’adressa alors à Hayley qui comprit aussitôt le regard que lui lançait l’hybride originel. Elle lui remit un bout de papier qu’il s’empressa de prendre et d’un pas rapide, incita tout le monde à monter dans leur voiture respective. Tous, s’exécutèrent, sans exception. Avec Hope et Hayley attachées, Klaus reprit la route ; il ne mit pas plus d’une demi-heure.

Enfin arrivé à destination, il gara la voiture, devant la maison. Quand il se rendit dans le coffre, les autres membres arrivèrent à la suite. Sentant une présence, il se détacha de ses affaires et regarda aux alentours : à l’intérieur de la maison, il vit une silhouette fine les épier. Il n’eut pas de mal à reconnaître le corps sexy de Ambre. Cependant, elle ne sortit pas et resta figé à continuer à fixer la scène. Seulement, quand il reconcentra son attention sur les bagages, une paire de mains de femme vint lui caresser son torse. De doux baisers vinrent s’accommoder à la scène et à l’obliger à arrêter dans son geste. Il se retourna pur faire face à Ambre qui se collait à lui.

- Je m’absente quelques années et c’est comme ça que l’on accueille son roi, dit-il en attrapant les mains de la jeune femme dans les siennes. Me désirez-vous autant que je vous désir en ce moment même, ma chère ? J’en doute fort. Permettez-moi de me retourner et de vous montrer ce qu’est la vraie séduction.

Il se retourna. Le sourire radieux de la magnifique Ambre lui valut un sourire comme jamais auparavant. Il saisit les bras de la brune et vint coller ses lèvres contre les siennes. Pendant quelques minutes, les deux restèrent là, à s’embrasser, jusqu’à ce que Hayley ne vienne les interrompre. Klaus et Ambre s’éloignèrent de l’autre et rejoignirent le reste de la famille. Klaus ferma le coffre et suivit sa bien-aimée.

Klaus fut le dernier à franchir le seuil de la porte d’entrée. Ambre l’invita à entrer et tout le monde resta dans le hall à attendre que leur hôte ne se manifeste. Hope, plus silencieuse que jamais, était assise sur un des fauteuils à observer ses parents, ses tantes et oncles, mais surtout Ambre qu’elle ne connaissait pas ; bébé, Hope avait été gardée et protégée par Rebekah avec l’aide de Ambre.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une journée de solitude [Klaus & Ambre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée de solitude [Klaus & Ambre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» Please, forgive me ♣ Ambre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Deadly Hunters :: Forks :: Quartier Sud :: Habitations :: Maison d'Ambre-
Sauter vers: